Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 21:36

Maher lui avait déjà tiré dessus

L’opération du quartier Mazzeh visait l’enlèvement du général Assef Chawkate

http://www.mediarabe.info/spip.php?article2151

"Le beau-frère du président Assad était chez sa maîtresse"

lundi 19 mars 2012 - 21h19, par Mediarabe.info - Rome


Logo MédiArabe.Info

Après les révélations concernant les échanges de courriers électroniques du président Assad et de ses admiratrices, ainsi que ceux de son épouse, échanges qualifiés de scandaleux contenant une part importante de la vie privée du couple présidentiel, les combats de Mazzeh, la nuit dernière et ce lundi, révèlent à leur tour des secrets sur la vie du beau-frère du président, le général Assef Chawkate. Ce qui risque de provoquer la colère de Maher Al-Assad qui lui avait déjà tiré dessus pour l’empêcher d’épouser sa sœur. Comment réagira-t-il en découvrant la tromperie ?

Tip A Friend  Envoyer par email impression Imprimer cet article 

En effet, selon l’opposition syrienne citée par « Youkal.net », « l’Armée syrienne libre a localisé l’appartement de la maîtresse du général Assef Chawkate, situé à Mazzeh, où le mari de Bouchra Al-Assad, la sœur du président passait ses nuits. Trois unités de l’Armée Syrienne Libre sont intervenues la nuit dernière, avant l’aube, pour enlever Chawkate, qui avait quitté les lieux sept minutes avant leur intervention. Les assaillants ont alors enlevé sa maîtresse avant d’être encerclé par la sécurité syrienne, dépêchée en force. Les combats qui se sont poursuivis jusque dans l’après-midi de ce lundi, auraient fait une trentaine de morts parmi les forces gouvernementales. L’essentiel des unités de l’ASL aurait été décimé, mais aucune information n’est encore disponible quant au sort de la maîtresse de Chawkate ».

Cette version a été recoupée dans l’ensemble, par d’autres sources syriennes, bien que le bilan diffère d’une source à l’autre. Les autorités affirment en effet que les groupes terroristes armés ont voulu enlever un officier, son épouse et sa fille, dans le quartier de Mazzeh, avant de s’accrocher avec les forces de l’ordre, qui ont perdu un mort et plusieurs blessés, mais qui ont infligé d’importantes pertes aux assaillants. Une troisième source affirmait, dans la matinée, que les déserteurs ont infligé des pertes lourdes aux forces gouvernementales, évoquant près de 80 morts et plus de 130 blessés.

Que le bilan de la bataille de Mazzeh soit d’un, de 30 ou de 80 morts, ces combats dépassent par leur importance et leurs conséquences la pure comptabilité macabre. En effet, les violents combats se sont déroulés à près d’un kilomètre du palais de Bachar Al-Assad, confirmant que les déserteurs sont capables d’y parvenir et d’asséner des coups douloureux au dispositif du régime. L’annonce de l’objectif de cette opération vise également à semer la discorde au sein du cercle proche du Président. D’ores et déjà, Bachar Al-Assad serait embarrassé par la divulgation de ses « échanges intimes avec ses admiratrices Luna Chebel, Shehrazade Jaafari et Hadeel Al-Ali », cette dernière lui aurait adressé sa photo en petite tenue...

Or, selon le site « All4Syria », ces trois admiratrices, en concurrence directe pour gagner l’estime - voire davantage - du président, suscitent la jalousie de son épouse Asma. Le site souligne que « la photo de l’une de celles-ci, de dos et en petite tenue, aurait particulièrement choqué et irrité Asma, dont le père, Fawaz Al-Akhras, lui aurait déjà suggéré de se montrer solidaire avec son mari, actuellement ». Si la guerre électronique a dévoilé les admiratrices de Bachar, la bataille de Mazzeh a révélé au grand jour la relation intime qu’entretient le général Chawkate, et l’identité de sa maîtresse. Ce qui pourrait de la même façon irriter son épouse Bouchra et nuire aux relations de la famille Assad avec Chawkate, des relations déjà marquées par une grande méfiance.

Rappelons en effet que Maher Al-Assad s’était opposé au mariage de Chawkate et de Bouchra. Les deux hommes se sont accrochés au palais présidentiel et Maher avait grièvement blessé son ex-futur beau-frère en lui tirant dessus à bout portant. Comment réagira-t-il en apprenant que Chawkate a une maîtresse ? Se précipitera-t-il à venger sa sœur ou attendra-t-il le redressement de la situation ? Bien que logiquement, les deux hommes, engagés dans la répression au nom du « sauvetage du régime » doivent se serrer les coudes, rien n’empêche Maher de liquider Chawkate et d’en attribuer la responsabilité aux « groupes terroristes ».

Mediarabe.info

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis