Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 17:51

 

Manfred Gerstenfeld interviewe Trevor Asserson

 

Asserson (Copier)

Trevor Asserson 

 

De 2001-2004, Trevor Asserson, un avocat britannique de premier plan dans les affaires de contentieux, a entrepris quatre études très fouillées, détaillant les distorsions systématiques du la BBC, à l’encontre d’Israël. On peut les trouver sur : www.bbcwatch.com. On peut aussi utiliser sa méthodologie pour analyser d’autre media. Il déclare : « La couverture des évènements au Moyen-Orient par la BBC est polluée par une évidente hostilité systématique envers Israël. Ces reportages orientés des média génèrent une atmosphère grâce à laquelle l’antisémitisme peut prospérer. Il m’est apparu que le BBC devait être analysée, parce que, justement, son influence significative sur l’opinion publique se combine à ses obligations uniques en leur genre de produire «  des informations impartiales ».

 

Asserson dirige un grand cabinet d’avocats israélien. Avant de s’installer en Israël, il était l’un des partenaires principaux, en matière de litige international,  au siège londonien de l’un des cabinets de juristes les plus importants dans le monde.

 

Asserson poursuit : “Le monopole de la BBC découle d’une relation juridique contractée avec le gouvernement britannique. La chaîne est soumise, par cette charte, à quinze obligations légales, qui comprennent, entre autres : l’équité, le respect de la vérité, le devoir d’exactitude, l’attachement aux principes démocratiques fondamentaux, de ne pas diffuser ses propres opinions sur les affaires en cours ou les politiques publiques, s’assurer que des vues opposées ne soient pas déformées et ne pas amener l’auditoire à s’aligner sur les points de vue personnels des journalistes.

 

“Dans mon analyse, j’ai découvert que la BBC rompait avec plusieurs de ces lignes directrices, et dans certains cas même, beaucoup plus. Ses reportages d’information concernant Israël sont déformés par omission, par insertion d’éléments biaisés, en ne donnant que des faits partiels, de la part de ceux qui sont interviewés et par les informations de contexte qui sont fournies, ou, au contraire, qui manquent totalement. J’ai aussi découvert qu’il existe un problème systématique dans l’organisation du système de courrier et de plaintes des lecteurs. La seule façon d’établir tout ceci de manière factuelle consistait à faire une analyse proprement judiciaire. J’ai alors préparé mes rapports de la même façon qu’un juge attendrait que les preuves soient apportées  devant un Tribunal de Justice”.


Dans le cadre d’une étude : “La BBC : La Guerre d’Irak –Une Analyse”, parue en juin 2003, Asserson et Lee Kern ont analysé la couverture de la BBC du 3 au 18 avril 2003, alors que la guerre n’avait pas plus de quelques jours, jusqu’à ce que la guerre soit, effectivement, terminée. Lorsqu’ils ont comparé le traitement appliqué par la BBC aux forces de la coalition en Irak avec sa couverture des opérations de l’armée israélienne, les auteurs ont découvert «  que la partialité des reportages de la BBC pollue, très probablement, sa couverture de toutes les questions politiquement sensibles ».

“En Irak, les troupes de la coalition occidentale sont décrites dans des termes chaleureux et valorisants, en évoquant de la sympathie pour elles, aussi bien en tant qu’individus que pour les difficultés de leur situation sur place. A l’opposé, les troupes israéliennes sont dépeintes comme une bande de tueurs sans visage, impitoyables et brutaux, qui ne font preuve que d’une faible, voire inexistante compréhension du sens des actions qu’ils mènent ».

 

Dans son quatrième rapport d’observation de la BBC, en 2004, Asserson a analysé tous les documentaires sur le thème du Moyen-Orient, diffusés par la BBC 1 et 2, depuis la fin 2000 jusqu’en juin 2004. Il ont découvert que la BBC menait « ce qui équivaut à quelque chose comme une campagne destinée à diaboliser Israël, en programmant un documentaire critiquant Israël tous les deux ou trois mois… 88% des documentaires au sujet du conflit israélo-palestinien décrit, soit une impression négative d’Israël, soit (dans deux cas), une image dithyrambique des Palestiniens ».

 

Asserson ajoute : “L’élément que je n’ai pas inclus dans mes rapport, ce que j’aurais probablement dû faire, c’est le palmarès impressionnant que détient Israël dans la protection des droits de l’homme. Tout ce qui le prouve, la BBC l’ignore complètement. On peut en donner de nombreux  exemples. Par exemple, le nombre de cas où les droits de l’homme individuels sont soumises à une procédure d’ordonnance provisoire à la Cour Suprême d’Israël, et la façon dont cela protégé les personnes. Toute démocratie serait fière de pouvoir afficher une telle histoire juridique de protection des droits de la personne. Quand on prête attention au contexte politique de violence quotidienne contre la population civile dans lequel ces décisions sont prises, c’est même particulièrement plus remarquable encore.



“ Je ne pense pas qu’il y ait jamais eu un autre pays démocratique qu’on puisse seulement  comparer aux décisions qu’a prise la Cour Suprême, en dépit des pressions malgré lesquelles elle est amenée à agir. C’est un domaine totalement positif, concernant Israël et qui est complètement ignore par la BBC et beaucoup d’autres.

“Du côté palestinien, les sujets qui sont sciemment ignorés comprennent des problèmes de première importance, tels que l’éducation palestinienne, qui forme les gens à la haine. Un autre domaine concerne les objectifs de nombre de mouvements palestiniens visant à éradiquer Israël. La question de la répartition ne les préoccupe pas. Ce que disent le Jihad Islamique et le Hamas, c’est que leur seul but est de détruire la totalité de l’Etat d’Israël. En fait, leur seul objectif est de tuer les Juifs partout où ils se trouvent ».


Asserson conclut : “Sur la base de mes interviews avec les journalistes actuels de la BBC et ceux qui en sont récemment partis, Israël est un Etat haï par la plupart des membres de cette organisation. Ce qui est insidieux est que la BBC jouisse de la distinction du fair play et du caractère raisonnable de son travail, simplement parce qu’’elle est considérée en tant qu’institution « homologuée » par le Gouvernement britannique. Cette apparence d’équité lui permet d’adopter toute une gamme de postures politiques partiales dans ses programmes d’une manière qui passe pratiquement inaperçue ».

 

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

Adaptation : Marc Brzustowski. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

kravi 27/03/2012 19:43

Puisque ceci est documenté et prouvé, pourquoi ne pas attaquer judiciairement la BBC pour forfaiture et trahison de ses engagements déontologiques ? et pourquoi ne pas continuer avec les médias de
la presse française ? pourquoi pas un groupement international d'avocats ?
Je crois que c'est le seul moyen de faire mordre la poussière à la désinformation permanente et aux mensonges de propagande.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis