Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 08:09

 

 

 

 

Des Hommes armés ont formé le Bataillon du "Bouclier de la Beqa'a" destiné à combattre le Hezbollah dans son fief. Ils annoncent la formation de 4 compagnies disséminées dans toute la région de la Beqa'a "à l'appel des Oulémas de l'Islam". .

La Békaa un peu plus fragilisée, après l’assassinat de quatre chiites

 
17/06/2013

 

Liban L'armée se déploie massivement, des efforts d’apaisement immédiatement déployés.

Un grave incident est venu hier précariser un peu plus les rapports entre les deux communautés chiite et sunnite dans la Békaa. Des hommes armés ont en effet tué par balles deux membres du clan chiite des Jaafar, Ali Karamé et Mohammad Ali, un Turc, Ali Abdo Rachini et un homme du clan Amhaz, Hussein Charif, alors qu’ils roulaient à bord d’une Jeep Cherokee sur une route traversant le « jurd » de Ras-Baalbeck dans la Békaa. Une cinquième personne a été grièvement blessée. Selon une source de sécurité citée par l’AFP, les quatre hommes sont tombés dans une embuscade alors qu’ils faisaient la contrebande de mazout.


Dans un contexte de tensions confessionnelles entre sunnites et chiites exacerbées par le conflit en Syrie, le quadruple meurtre augmente le risque d’une confrontation généralisée entre villages et tribus des deux grandes communautés musulmanes. On sait que la région de Ras-Baalbeck est habitée en majorité par des sunnites et se situe à proximité de celle de Ersal, également à majorité sunnite et partisane de la rébellion syrienne. La tension est aussitôt montée dans la zone et « des membres armés du clan Jaafar se sont rassemblés à Laboué, à cinq kilomètres de la localité de Ersal », a indiqué un correspondant local, sans élaborer.

 

[https://maps.google.com/maps?source=embed&msa=0&msid=216972326294887998387.0004df46fefc41f635da2&hl=en&ie=UTF8&t=h&ll=34.352507,36.24115&spn=0.850307,1.441956&z=9&vpsrc=6&oi=map_misc&ct=api_logo]

 


Carte réalisée par Elie Wehbé


Condamnations


Toutefois, les efforts d’apaisement immédiatement déployés semblent avoir porté leurs fruits. Ainsi, dans un communiqué, les habitants de Ersal ont « dénoncé fermement cette agression contre des membres honorables de la région (...) qui vise à semer la discorde confessionnelle ».


« Nous nous dissocions des auteurs de ce massacre quelle que soit leur identité », ont-ils souligné, appelant les forces de sécurité à les démasquer.


Sur le même ton d’apaisement, les habitants de la région de Baalbeck et Hermel voisine, dont sont originaires les trois victimes chiites, ont souligné l’importance « de préserver la paix civile et la coexistence » entre les communautés. Alors que la tension est montée d’un cran dans la région, ils ont appelé « à surmonter la douleur et à être patient », dans un communiqué repris par al-Manar, la chaîne du Hezbollah.

 

(Cartographie : Le Liban rattrapé par la crise syrienne)


L’armée a immédiatement réagi à ce grave incident, par un déploiement massif sur les axes routiers de la Békaa concernés, en vue de prévenir d’éventuelles actions de vendetta qui engageraient les tribus dans une spirale sans fin de violence et de contre-violence. Dans un communiqué, la direction de l’orientation a précisé que l’armée « ne permettra à personne d’exploiter ce douloureux incident pour porter atteinte à l’unité nationale et ébranler les assises du vivre-ensemble entre les collectivités d’une même société ».

 

Lire aussi


Militants de la société civile et personnalités politiques pour une « Conférence de salut national »

 

Dix personnalités chiites dénoncent « l’agenda politique du Hezbollah »

 

Une bataille contre l’effritement de la région, selon Nasrallah

 

Pour mémoire

L’armée libanaise, une garantie contre l’explosion généralisée..., l'éclairage de Scarlette Haddad

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis