Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 21:32

La Haine Viscérale des Neturei Karta

 

Par

 

Thérèse ZRIHEN-DVIR

 

Neturei Karta = Les Gardiens de la cité

 

Les Netourei Karta sont une secte religieuse juive, ultra-orthodoxe, dont les principes sont radicalement antisionistes, prônant le "démantèlement", voire l'anéantissement de l'état d'Israël. Leur antagonisme à l'état d'Israël s'explique à travers leur compréhension de la Halakha (La loi religieuse juive orthodoxe) qu'ils appellent à suivre à la lettre.

 

Leur concept se base sur leurs croyances que l'état juif de l'antiquité fut détruit par la volonté divine et que seul le Messie pourra le rétablir. Toute tentative humaine de recréer un état juif avant l'arrivée du Messie est une profanation contre la volonté divine.

 

Cette secte vit actuellement isolée à Jérusalem, confinée dans un quartier appelé Méa Shearim (cent portes, en Hébreu).

 

Le groupe est apparu en 1938 lors d'une scission avec le parti religieux Agoudat Israël, considéré tolérant au sionisme. Certains membres du Neturei Karta sont des disciples du rabbin Elyahou Ben Shlomo Zalman (1720-1797), plus connu sous le titre "le Gaon de Vilna" (Le génie de Vilna).

 

 Récemment leur opposition s’est traduite par de fréquentes rencontres publiques avec les plus grands ennemis d'Israel, notamment Ahmadinejad d'Iran, qui vante ouvertement ses intentions de réduire l'état d'Israel en cendres. Nous avons tous assisté à des baisemains,  des courbettes, des déclarations enflammées de ces religieux juifs aux ennemis jurés d'Israël, dont l'Iran, le Hamas, et j'en passe, qui ont clairement suscité des vagues de haine et d'indignation de la part des Israéliens et même des Juifs orthodoxes modérés.

Leur présence a aussi été remarquée aux côtés des représentants de tous les groupes antisionistes Français, lors de leurs réunions; et leurs discours haineux contre le sionisme et l'état d'Israël, ne tarissent pas à ce jour.

 

Étant une minorité insignifiante, Israel ne prête guère attention à ce phénomène inquiétant, habilement manipulé par tous les médias et les ennemis de l'état juif, dont les Palestiniens.

 

Jouer sur une scission quelconque, si minoritaire fut-elle, peut avoir des effets désastreux et un impact évident sur le moral d'un état. Or, c'est justement l'idée. C'est le jeu du Satan qui vise une usure, un schisme qu'il s'emploiera à amplifier pour glaner des petits succès auprès du public local et au-delà.

 

Pourquoi cette haine de l'autre, du sionisme? Se demande chacun de nous.

 

Elle y a pourtant une explication très simple et logique. Le sionisme aux yeux de ces ultra- religieux est synonyme de laïcisme. Le sionisme aurait tendance à négliger les religions, le Judaïsme inclus. Il prône l'érection d'un état démocratique, avec une affiliation religieuse plus culturelle et historique qu’effective, faisant place à la liberté de conscience, ou libre-arbitre qui, pourtant, est la marque propre du Judaïsme (fondé sur l’espérance de la Techouva, dont, impitoyables et aveugles, ils ne reconnaissent pas la validité dans les évènements du siècle passé). Cet état, aux yeux de ces religieux, ne doit pas exister, puisque fondamentalement, il est préparé, structuré, tant bien dans le système éducationnel que dans sa composition et régime politiques à adopter les façons d’être d’un état laïc. Or, cela ne coïncide pas avec leurs aspirations messianiques et théocratiques. À l'inverse de leurs prédictions hypothétiques, Israel et son premier ministre Netanyahu insistent sur ce qu'Israël soit reconnu comme un état juif.  Cela aurait pu résoudre leurs problèmes, si leurs croyances anachroniques enracinées se réformaient et épousaient un mouvement plus modéré qui prendrait le rythme des temps modernes et des régimes qui prévalent aujourd'hui.

 

Aux Neturei Karta, je conseillerais, s’ils savaient entendre, de mieux lire entre les lignes de la Bible et d'assimiler les messages qui y sont incorporés. Le Temple de Jérusalem fut détruit surtout à cause des nombreux différents qui divisaient les juifs (שנאת חינם – Haine sans fondement), or aujourd'hui plus que jamais, nous sommes appelés à serrer les rangs, à démontrer une fraternité estompée, bafouée par les malentendus et par des conceptions divergentes et capables de nuisances radicales.

 

Entre autre, faudrait-il leur rappeler que le miracle de la sortie d'Égypte, qui fût indéniablement le résultat de la volonté Divine, a été exécutée par un fils d'Israël, Moise, qui fut dès sa naissance, désigné par le créateur pour mettre à exécution son projet de libérer les Juifs de l'esclavage et de les ramener en terre promise. Moise n'était ni un Messie, ni un prophète et n'a jamais prétendu être ni l'un et ni l'autre.

 

Le sionisme de nos jours, n'est-il aussi une manière, un biais dont se sert notre Seigneur pour ressusciter Israel de ses cendres? Toutes les victoires et accomplissements jalonnés dans le parcours vers la résurrection de ce petit état, ne sont-ils pas l'œuvre de D.ieu? Tant de miracles, résultant en le retour en masses des enfants d'Israel, qu'à travers les réussites militaires éclatantes, nous conduisent que vers l'unique interprétation : Volonté Divine.

 

Aujourd'hui le fait est accompli. Le peuple juif a rejoint sa patrie après avoir été forcé de s'en séparer pendant plus de 2000 ans. Il est sorti de l'ombre et avance vaillamment vers la lumière. Le peuple d'Israel a retrouvé ses terres et ses ancêtres. Il a regagné sa dignité et sa liberté et a crée un refuge merveilleux qui attend le retour de tous leurs frères, et où il fait bon vivre.

 

 

Thérèse Zrihen-Dvir

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Intéressant et pathétique !<br /> Les mythes ont la vie longue.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis