Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:22

 

Manfred Gerstenfeld interviewe Hanne Nabintu Herland

 

Herland (Copier)

Hanne Nabintu Herland

 

“L’actuel gouvernement norvégien, de gauche travailliste/radical, fait la promotion d’une posture unilatérale, extrémiste et très négative à l’encontre d’Israël. Il est responsable de la création et de la diffusion d’une haine politiquement correcte d’Israël, qui circule parmi beaucoup de gens, dans le pays. C’est, de mon point de vue, ce qui a fait de la Norvège, le pays le plus antisémite en Occident. Dans l’histoire norvégienne, on n’a jamais vu d’attitude aussi radicalement anti-israélienne ».

 

Respect book cover (Copier)

Hanne Nabintu Herland est une universitaire norvégienne, historienne des religions. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages à succès. Le dernier en date, Respect, publié en février 2012, a bénéficié d’une grande publicité et a rejoint les sommets de la liste des bestsellers dans le pays.  Pourtant, il y a eu un silence total, dans l’opinion publique, concernant la critique au vitriol qu’elle conduit dans ce livre, contre le gouvernement gauchiste actuel pour sa vision orientée contre Israël.

 

Herland déclare : “Le contrôle de l’opinion publique est si puissant en Norvège, qu’on peut s’interroger pour savoir si on peut encore la considérer comme un Etat libre et démocratique. Le Parti Travailliste a massivement utilisé les attentats d’Anders Breivik contre lui, le 22 juillet 2011, pour accentuer encore la discrimination contre toute opposition et censurer le débat public ».

 

Elle ajoute : “Le gouvernement norvégien accepte indirectement l’agenda du Hamas, lorsque ses objectifs principaux sont le nettoyage ethnique, la terreur, le genocide contre les Juifs. Le Ministre des Affaires étrangères du Parti Travailliste, Jonas Gahr Støre, défend fréquemment le Hamas dans des journaux étrangers. En février 2011, il l’a fait, par exemple, dans l’International Herald Tribune.

 

“L’an dernier, Støre a été pris en flagrant délit de mensonge, au cours d’une émission en direct sur la 2ème chaîne norvégienne TV2. Il a démenti tenir des discussions permanentes avec le dirigeant du Hamas Khaled Meshaal. Pourtant, Støre a bien dû l’admettre, lorsque le journaliste l’a mis en face du fait que Meshaal avait revendiqué ces conversations. Ce qu’on aurait pu, tout d’abord, interpréter comme un acte trahissant une profonde naïveté, est, à présent, considéré comme l’expression d’un calcul sournois et délibéré. Sur le long terme, Støre ternit la réputation international de la Norvège, en agissant comme l’avocat personnel du Hamas.

 

“La façon dont la Norvège finance le Hamas, avec des centaines de millions de couronnes norvégiennes, prises de la poche du contribuable, relève de la corruption à l’état pur. Lorsque des Etats africains achètent, par des pots-de-vin, des moyens d’influence, nous appelons cela de la corruption. Mais, par essence, le Parti Travailliste pratique exactement de la même façon. Des milliards quittent le pays, de façon à ce que la Norvège sachète des amis dans les Etats étrangers, où, sans quoi, ils n’auraient qu’une influence très faible, voire inexistante.

 

“Malgré l’accentuation de sa propagande anti-israélienne, l’an dernier, un sondage mené par le journal le plus populaire de Norvège, Verdens Gang, a démontré que 60% des Norvégiens pensent qu’Israël est en droit d’affirmer que la couverture des questions qui le concernent, est biaisée dans les media norvégiens. Cette étude a été réalisée à la suite d’une plainte déposée par l’Ambassade israélienne à Oslo, à l’encontre des dirigeants du programme de la chaîne d’Etat NRK, pour ses reportages systématiquement  tronqués.

 

“Cette anti-israélisme s’accompagne souvent d’antisémitisme. Ce sont surtout les enfants juifs qui en souffrent particulièrement, au sein des écoles norvégiennes. Selon une autre étude, beaucoup d’entre eux sont bien plus victimes de harcèlement que les membres d’autres minorités.

 

 

“On peut s’interroger pour comprendre pourquoi l’establishment norvégien harcèle l’unique démocratie du Moyen-Orient. Nombreux sont ceux, en Norvège et en Europe dans son ensemble qui ne se reconnaissent plus de lien historique de leur propre culture traditionnelle avec le peuple juif. Ceux qui ont répandu les Dix Commandements ont bâti l’infrastructure des sociétés civilisées. Les Juifs ont grandement contribué au développement de la culture européenne ».

 

Durant le printemps 2011, Herland a publié un article intitulé : “La Norvège est le pays le plus antisémite en Occident ». Elle y écrit : « Culturellement, nous avons bien plus en commun avec le peuple juif qu’on voudrait le penser. Les contributions grecques et romaines ont été le berceau des valeurs de la civilisation occidentale, mais lorsqu’on en vient aux principales valeurs, ce sont les influences hébraïques et chrétiennes qui restent importantes. La vision humaniste européenne de la dignité des êtres humains, indépendamment de leur rang social, de leur classe ou de leur ethnicité, tire ses racines profondes du Judaïsme. Ces valeurs sont au cœur de ce que signifie appartenir, aujourd’hui, à la civilisation occidentale ».

 

Herland observe que : “Les nouvelles valeurs laïques occidentales impliquent un rejet du respect pour les liens historiques de notre culture avec le peuple juif. Beaucoup en Occident ne comprennent pas que le mouvement religieux radical islamique projette une résistance maximale contre ce qu’ils perçoivent comme la domination de l’Occident décadent.

 

“Les nouveaux amis musulmans de nombreux laïcs occidentaux traitent avec violence les minorités subsistantes dans les pays islamiques. La Chari’a est considérée comme l’alternative culturelle au système légal occidental. Ce qui a commencé comme la sympathie naturelle de la Gauche pour le plus faible s’est transformé en soutien inconditionnel envers le mode de coercition totalitaire. Cette attitude comprend l’appui à un anti-israélisme prononcé. Aujourd’hui, ces attitudes non-démocratiques dominent les voix politiquement contrôlées dans des pays comme la Norvège d’une façon qui ressemble clairement à la propagande soviétique.

 

“En mars 2011, l’avocat renommé d’Harvard, Alan Dershowitz, s’est rendu à Oslo. Il a proposé de donner une conférence, sans être rémunéré, à trois universités norvégiennes. Toutes ont été refusées. Par la suite, Dershowitz a écrit un article un article dans le Wall Street Journal où il a raconté de quelle façon les universitaires norvégiens lui ont fait comprendre qu’il était persona non grata. Cette affaire m’a couverte de honte d’être Norvégienne. J’ai hâte que vienne le jour où l’actuel gouvernement sera battu. Alors, espérons-le, ce sera la fin de leur propagande et de l’image déformée, par laquelle ils décrivent Israël, faite pour induire le public norvégien en erreur ».


Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 Lire : Behind the Humanitarian Mask : [derrière le masque humanitaire]
 


 

Adaptation : Marc Brzustowski

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis