Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 10:21

 

 

Manfred-Gerstenfeld-telling-it-like-it-is (Copier)
Par Manfred Gerstenfeld

 

On a assisté, ces dernières semaines, à des évènements très surprenants, en Norvège. Le Député conservateur Peter Gitmark a déclaré, à la télévision, que son pays finance indirectement des terroristes palestiniens -1-. Les trois plus importants partis du pays : les Conservateurs, le Parti du Progrès et les Chrétiens Démocrates, ont réclamé une enquête sur le financement norvégien de l’Autorité Palestinienne, menée par la Commission Parlementaire d’Examen des Affaires Constitutionnelles-2-. Cette Commission a requis du Ministère des affaires étrangères qu’il fournisse la documentation appropriée, afin de clarifier la question du financement des salaires palestiniens versés à des individus convaincus de terrorisme-3-.

 

Le Ministre des affaires étrangères, Barth Eide, a avoué que son prédécesseur, Jonas Gahr Stoere, avait trompé, par deux fois, le Parlement-4-. Il avait déclaré, en 2011 et 2012, que son Ministère savait où allait l’argent de l’assistance norvégienne à l’Autorité Palestinienne et que les terroristes condamnés, dans les prisons israéliennes, ne recevaient qu’un peu d’argent de poche pour la cafétéria, alors qu’en réalité, leurs familles perçoivent un soutien financier réel. Le Secrétaire d’Etat Torgeir Larsen a, maintenant, dévoilé que les prisonniers des geôles israéliennes accomplissant de lourdes peines reçoivent des pensions consistantes de la part de l’AP-5-. Ces détenus ont la liberté de choisir à qui ils veulent donner cet argent-6-. Contribuant à hauteur de 50 millions de $ par an à l’AP, la Norvège est l’un de ses donateurs les plus importants-7-.


La télévision d’Etat NRK a diffusé une émission, le 28 février, dans laquelle elle affirmait qu’une partie de l’argent des contribuables norvégiens va directement dans la poche des assassins palestiniens détenus dans les prisons israéliennes-8-[8]. Ces révélations étaient d’autant plus remarquables que NRK affiche un long palmarès de distorsions anti-israéliennes et de reportages orientés sur le Moyen-Orient.

 

AFP0232119-01-08852115 wa (Copier)

Ibrahim Hamed, condamné pour avoir tué 46 Israéliens.

 

Tout ce qui précède découle d’informations fournies par Palestinian Media Watch (PMW, l’Observatoire des Médias Palestiniens). Elles démontraient que l’AP utilise l’argent de son budget pour verser des salaires à tous les prisonniers palestiniens présents dans les prisons israéliennes pour des atteintes graves à la sécurité. Ses bénéficiaires comprennent ceux qui exécutent plusieurs condamnations à vie pour meurtres. Parmi eux, on trouve Ibrahim Hamed, l’homme qui a planifié l’attentat à la bombe contre la cafétéria de l’Université Hébraïque, condamné pour l’assassinat de 46 Israéliens-9-.

 

Jusqu’à très récemment, la critique la plus forte de la mauvaise conduite massive du gouvernement norvégien, dominé par le Parti Travailliste, provenait généralement de l’étranger. Le livre, en 2008 de l’auteur de cet article, Behind the Humanitarian Mask : The Nordic Countries, Israel and the Jews (Sous le masque de l’Humanitaire : les Pays Nordiques, Israël et les Juifs) restait une voix étrangère isolée, démontrant que la Norvège est un pays pionnier dans la promotion de la haine anti-israélienne et des actes antisémites. Les réactions de la plupart des médias norvégiens à ce réquisitoire ont constitué un classique du genre contre les dissidents de l’intérieur autant que contre les critiques extérieurs. Il n’est pas nécessaire de les mentionner, mais lorsqu’il paraît inévitable de les empêcher de parler, ils sont, tout simplement, diabolisés.

 

Il n‘y avait pas, à l’époque, d’études menées sur l’antisémitisme en Norvège et, ainsi, aucune statistique disponible pour étayer cette information nourrie d’anecdotes massives. Même la petite communauté juive norvégienne organisée –avec moins de 900 membres – tentait de minimiser publiquement le haut degré d’antisémitisme.

 

D’une manière, en quelque sorte, identique, en 2010, presque tous les mass médias norvégiens ont censuré une lettre, que l’ancien Sénateur américain Sam Brownback a fait parvenir à l’ambassadeur norvégien à Washington-10- . Il y exprimait ses préoccupations concernant l’antisémitisme et l’antisionisme norvégien. Elles étaient accompagnées d’une documentation provenant du Centre Simon Wiesenthal, dressant une liste d’exemples d’incitation à la haine anti-israélienne, soutenue par le Roi, le Premier Ministre, le Ministre des Affaires étrangères, le Ministre des Finances et l’adjoint au Ministre de l’environnement de Norvège. Pour autant qu’on le sache, Brownback n’a jamais reçu la moindre réponse.


Une percée dans l’exposition du problème, à l’étranger, s’est produite, lorsque le Professeur de Droit d’Harvard, Alan Dershowitz s’est rendu en visite en Norvège, en 2011. Les universités d’Oslo, de Bergen et de Trondheim ont refusé sa proposition de conférence libre sur le thème d’Israël face la loi internationale. Les syndicats étudiants ont alors organisé des conférences alternatives-11-. A la suite de quoi, Dershowitz a écrit un article dans le Wall Street Journal, expliquant que la Norvège lui rappelait l’attitude de l’Afrique du Sud sous le régime de l’Apartheid-12-.

 

Quelques mois plus tard, une étude commanditée par la Municipalité d’Oslo démontrait qu’un tiers de tous les élèves Juifs des lycées sont harcelés verbalement ou physiquement, au moins deux à trois fois par mois-13-. Une étude de 2012, menée par le Centre d’Etudes sur la Shoah et les Minorités Religieuses démontrait que 38% des Norvégiens sont d’accord avec la déclaration qu’Israël se comporte envers les Palestiniens de la même façon que les Nazis ont agi envers les Juifs-14-. Dans leurs conclusions, les auteurs de l’étude dissimulaient ces découvertes en ne les incluant pas dans leurs statistiques de l’antisémitisme. Ils étaient, pourtant, parfaitement conscients que désigner Israël comme un Etat Nazi correspond précisément à la définition de l’antisémitisme, selon la définition de travail de l’Union Européenne sur l’Antisémitisme.

 

Pendant ce temps, des voix qui s’élevaient, de l’intérieur de la Norvège, contre cette incitation à la haine antisioniste, se sont faites plus fortes. L’une d’elles est celle de l’Organisation MIFF, qui soutient Israël. Une seconde correspond à celle d’un écrivain réaliste de premier plan, Hanne Nabintu Herland. Elle affirme que la Norvège est le pays occidental le plus antisémite-15-. Sa position dans son propre pays est si prédominante que même les principaux médias nationaux ont dû en rendre compte.

 

A l’heure actuelle, les partis d’opposition sont bien en tête dans les sondages, en vue des élections parlementaires de septembre 2013 -16-. Les deux plus grands – les Paris Conservateurs et du Progrès se sont déjà accordés sur un changement positif d’attitude envers Israël, s’ils l’emportent -17-. Dans ce contexte, la pression actuelle sur le gouvernement, pour qu’il cesse de financer des terroristes palestiniens devient encore plus significatif.

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

Adaptation : Marc Brzustowski

 

-1-«Dagsrevyen, 13: Gjest Peter Gitmark,» NRK 28 February 2013,  http://tv.nrk.no/serie/dagsrevyen/nnfa19022813/28-02-2013#t=22m11s

-2-«Frp: Norge bør true palestinerne med pengestans,» Dagen, 11 March 2013, http://www.dagen.no/2013/03/11/samfunn/palestinere/palestinske_selvstyreomrader/fanger/114951

-3-Ibid.

-4-«Feilinformerte Stortinget om pengestøtte til palestinske fanger ,» Verdens Gang, 12 March 2013, http://www.vg.no/nyheter/utenriks/artikkel.php?artid=10108398

-5-«Dagsrevyen, 12: Lønn til Palestinske terror-fanger,» 28 February 2013, http://tv.nrk.no/serie/dagsrevyen/nnfa19022813/28-02-2013#t=18m16s

-6-“PMW report in UK Parliament: UK money pays terrorist salaries,” Palestinian Media Watch, http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=7592

 -8-Ibid.

 -9-“Norwegian MP says government "indirectly" funds terrorism,” Palestinian Media Watch, 6 March 2013, http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=8630

-10-Letter by Senator Sam Brownback to Ambassador Wegger Strommen, 3 August 2010.

-11-«Avvist av universiteter, studenter tar imot ham,» Vårt Land,  23 March 2011, http://www.vl.no/samfunn/avvist-av-universiteter-studenter-tar-imot-ham/

  -12- «Kartlegging av kunnskaper og holdninger på området rasisme og antisemittisme, Perduco, April 2011,

-13-http://www.utdanningsetaten.oslo.kommune.no/getfile.php/utdanningsetaten%20(UDE)/Internett%20(UDE)/PED/Dok/Rapport_UDA_7.6.2011.pdf

-14-«Antisemittisme i Norge? Den norske befolkningens holdninger til jøder og andre minoriteter,» HL-senteret. 20 May 2012 , http://www.hlsenteret.no/publikasjoner/antisemittisme-i-norge

 15-Manfred Gerstenfeld, “Norway the Most Anti-Semitic Country in the West,” interview with Hanne Nabintu Herland, Israel National News, 20 March 2012. 

-16-“Ny blåblå rekord på meningsmåling,” Aftenposten, 14 March 2013.  http://www.aftenposten.no/nyheter/iriks/Ny-blabla-rekord-pa-meningsmaling-7146948.html#.UUl2LRyeMrt

[17]-17- Høyre og Frp varsler mer Israel-vennlig politikk,” Dagbladet, 7 December 2012. http://www.dagbladet.no/2012/12/07/nyheter/politikk/israel/palestina/innenriks/24717585/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

assufinance 26/07/2013 11:24

Le massacre orchestré par Breivik a mis au grand jour l’antisémitisme norvégien. Toutefois, la situation tend à s'améliorer progressivement. En revanche, j'ignorais qu'ils allaient jusqu'à financer
les prisonniers palestiniens, ça va beaucoup trop loin.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis