Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 17:57

http://navonsblog.blogspot.com/

 

La nostalgie des Milouim


Je n'aurais jamais pensé que ma dernière période de réserve militaire (Milouim en hébreu) me laisserait nostalgique. Partir en Milouim signifie quitter sa famille et son travail pour une période d'un mois chaque année et rejoindre son unité de l'armée. Les taches typiques incluent : monter la garde au milieu de la nuit, tirer, aider à la cuisine, surveiller la frontière et nettoyer les toilettes. Et bien sûr ce modèle d'ordre très irritant « dépêche-toi et attends » : on vous tire du lit précipitamment à cinq heures du matin pour vous dire quelques minutes plus tard qu'il y a un contretemps dans le programme et que de nouvelles instructions vont arriver, à un moment quelconque de la journée, personne ne sait quand. Comme je viens d'avoir 39 ans et que j'étais dans une unité de combat, tout ça, c'est fini pour moi. N'est-ce pas une bonne nouvelle ? En réalité, c'est une perte.

Le système israélien de périodes de réserve est un cauchemar logistique pour l'armée et un événement qui perturbe beaucoup la vie des gens. Et pourtant, c’est l'une des meilleures choses qu’Israël ait jamais inventées.
Les Milouim sont une chose très saine d'un point de vue social et psychologique. Un commandant peut être un étudiant de 25 ans donnant des ordres à un professeur âgé de 39 ans (qui peut d'ailleurs être son professeur). Un chauffeur de taxi peut aller réveiller le PDG d'une entreprise de plusieurs millions de dollars à trois heures du matin pour lui passer la garde. Il peut arriver qu'un employé soit dans la situation de dire à son patron d'aller faire la vaisselle ou de nettoyer la salle de bains. J'ai vu cette situation se produire plusieurs fois et c'est toujours dans un bon esprit de camaraderie. Les Milouim rassemblent des gens de tous types de milieux et de catégories sociales différentes. Que vous soyez éthiopien, russe, français, ou israélien de troisième génération et que vous soyez un gros bonnet ou ayant du mal à joindre les deux bouts, vous dormez sous la même tente qui fuit, vous mangez la même nourriture insipide et vous accomplissez les mêmes tâches ingrates. Les gens s'appellent entre eux « frère » ce qu'ils font rarement dans la vie quotidienne. Même les grades de l'armée n'ont plus d'importance : l'armée israélienne est l'incarnation de l’informalité et de la simplicité d'Israël ainsi que de l'improvisation, la critique constante et la Chutzpah (le culot).
Non seulement le système de Milouim efface le statut social pour quelques jours ou quelques semaines, mais c’est également un système extrêmement efficace de création de réseaux. Il fonctionne vraiment comme un club d'anciens. Chaque année le même groupe de vieux copains se réunit pour quelques semaines (ils n’ont pas vraiment le choix). Cette « réunion » regroupe des avocats, des ingénieurs, des commerciaux, des comptables qui ont beaucoup de temps pour parler, que ce soit sous leur tente, à table ou pendant qu'ils patrouillent les frontières en jeep. De nombreux contrats commerciaux et partenariats d'entreprises sont nés dans le cadre du Milouim.
Malgré toutes leurs plaintes sur la nourriture, les douches froides et la désorganisation constante, la plupart des gens aiment réellement les Milouim. Ce sont des sortes de vacances où ils conduisent des Jeeps américaines WW2 sur des dunes de sable, et n’ont plus à traiter avec des clients ennuyeux ou des patrons abusifs (à condition qu’ils ferment leurs portables). Si la guerre devait éclater, cette atmosphère de camp d'été serait immédiatement remplacée par le sérieux, la combativité et le sacrifice. L'armée israélienne a non seulement préservé la sécurité d'Israël en gagnant les guerres depuis l'indépendance, elle a aussi apporté et continue d'apporter une contribution irremplaçable à la cohésion de la société israélienne.
Pour un immigrant comme moi, l'armée est la meilleure manière (peut-être l'unique) de devenir israélien. Je n'aurais jamais pu comprendre mon pays d'adoption et mes concitoyens sans mon service militaire. Je suis à jamais reconnaissant à l'armée israélienne non seulement d'avoir su préserver ma sécurité mais surtout de me donner la sensation d’être ici « à la maison ». En dépit de ces corvées et de ces tours de garde inutiles au milieu de la nuit, de ces nuits glaciales dans le Golan ou de ces journées caniculaires dans le désert, les Milouim vont me manquer. Qui sait, je pourrais même être assez fou pour me porter volontaire pour continuer.

adapté par Deg

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Pffff... Quel est ce galimatias, Mr Cohen?<br /> Le Judaïsme a servi de commutateur durant des générations, sans lui, ledit peuple Juif aurait sûrement connu le sort de tous les peuples dispersés par les empires. Celui des Indiens d'Amérique ou<br /> des Inuit.<br /> Vous êtes libre de prendre vos distances avec ce corpus de connaissances et de traditions, pas d'accuser les Rabbins, comme d'autres accusent les Juifs, de tous les maux.<br /> Pour connaître un peu les thèses linguistiques et archéologiques des Hébraïsants ou partis cananéens, que leurs recherches sur l'ethnicité plus large qu'actuellement acceptée (y compris les actuels<br /> Palestiniens considérés à 200% plus hébreux que les hébreux), leurs recherches ont certainement leur sens dans un cadre scientifique. Maintenant, politiquement, et bien que le contestant, ils n'ont<br /> rien réussi de mieux que le Sionisme.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Je suis bien d'accord avec toi mais Israël vaut mieux que çà !<br /> <br /> ce que tu viens d'écrire est la preuve de la faillite complète du judaïsme moderne dans sa prise en compte d'Israël.<br /> <br /> Que l'identité d'un pays comme la France repose(ait) sur son service militaire est normal.<br /> Pour Israël c'est le signe d'un vide et ce vide il est spirituel la religion juive ne tient pas compte d'Israël malgré tous ses discours elle ne s'est pas hébraïsé et est resté en galout.<br /> <br /> En n'étant qu'un leurre, elle est un danger pour le peuple juif en le détournant de son statut de peuple indépendant et autonome.<br /> <br /> Les rabbins en sortant pas d'eux même sont coupables.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Quel pays au monde peu se comparer a cet état, dont les militaires, après leurs services de 3 ans, sont heureux de servir encore leur pays.On comprend pourquoi le peuple juif est uni, en Israel et<br /> dans le monde, et pourquoi il sera toujours invinsible face a ses ennemies.car ses habitants, tous unis, dans la paix comme dans la guerre, marche comme un seul homme.D'ieu ai là, a toujours été<br /> là, pour le peuple juif, et pour punir tous ceux qui lui veulent du mal.<br /> Shavoua tov Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis