Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 22:21

 

 

 

Sheskin Ira

Ira Sheskin

 

 

 

Manfred Gerstenfeld interviewe Ira Sheskin

 

 

“Les Juifs Américains utilisent plus Internet que les autres Américains. Déjà, en 2000, l’Observatoire Nationale de la Population Juive avait montré que 40 % des adultes juifs avaient utilisé Internet pour obtenir de l’information en lien avec le monde juif, dans le cours e l’année précédente. C’était d’autant plus remarquable qu’Internet n’est entré dans le domaine public, de façon significative qu’au milieu des années 1990.

 

“Parmi les raisons de l’usage relativement élevé d’Internet par le public juif, on trouve qu’en moyenne, les ménages juifs disposent d’un revenu annuel plus élevé d’environ 14% que celui des autres ménages américains. Peut-être même plus important, le fait est que 60% des adultes juifs âgés de 25 ans et plus, sont diplômés de niveau Bac+ 4 ou plus, à comparer aux 28% des autres ménages américains.


Ira Sheskin est Professeur de Géographie et d’études régionales, et Directeur du Projet Démographique Juif du Centre Sue et Léonard Miller pour les Etudes du Judaïsme Contemporain, à l’Université de Miami. Avec le Rabbin Micah Liban, il a publié un long essai sur l’usage d’Internet par les Juifs Américains, dans un livre à venir-1-[1] .  


Sheskin résume les découvertes résultant de diverses études démographiques : « Un pourcentage non négligeable de Juifs Américains utilise Internet pour y trouver des informations sur l’histoire juive, les vacances, les questions religieuses, aussi bien que pour tout ce qui concerne Israël. Un autre usage caractéristique consiste à se connecter à leur communauté juive locale, par exemple, pour connaître l’endroit et l’heure d’évènements particuliers. L’usage internet de sites juifs est plus fort parmi les Juifs qui sont plus impliqués dans la vie traditionnelle juive. Ce groupe de pratiques comprend les membres d’une synagogue, aussi bien que des Juifs qui se rendent en Israël ou font des dons à une institution caritative.


“Les organisations juives ont un intérêt particulier à éduquer la jeunesse et encourager les mariages au sein de la communauté. Ainsi, la communauté juive se préoccupe plus particulièrement de pouvoir joindre les foyers ayant des enfants et les célibataires. Ces groupes atteignent une moyenne plus importante, quant à leur usage d’internet pour l’obtention d’information concernant la vie juive. Les études démontrent aussi que des pourcentages significatifs de célibataires utilisent les sites de rencontre juifs sur Internet.

 

“D’un point de vue communautaire juif, investir les sites internet est probablement le meilleur moyen de communication, auprès de ces deux types de ménages. Cela l’est d’autant plus que les études démontrent que relativement peu de jeunes gens lisent un journal juif local de façon régulière.

 

“Divers sites juifs ont un objectif spécifique d’ouverture et “d’engagement”. Tous ne se focalisent pas sur des sujets d’études ou des thèmes religieux. Par exemple, la Radio Juive de Rock (JRR) a lancé un site internet, en 2009, avec, pour mission de « renforcer l’identité juive et les relations au sein de la jeunesse et parmi les jeunes adultes juifs, en fournissant une chaîne de communication de masse utilisant la puissance de la musique comme source d’inspiration et d’éducation culturelle».

 

Au sein du courant majoritaire de la communauté juive, il est devenu commun d’utiliser des applications pour les téléphones mobiles et d’autres outils internet pour une variété de pratiques juives. Chez certains Juifs, l’observance religieuse s’est même développée du simple fait de l’usage d’internet. Une personne a répondu à un sondage en disant que son engouement récent pour le Judaïsme a écoulé de sa possession d’un iPod Touch.

 

“L’abondance d’applications mobiles à contenu relatif à la vie juive est évidente, quand on consulte la Communauté Juive iPhone, un magazine en ligne. Ce site développe la liste de centaines d’applications disponibles qui ont un contenu spécifiquement juif. On peut les subdiviser approximativement en trois grandes catégories : les ressources, les jeux et les nouveautés. Certaines applications qui sont plus particulièrement destinées au divertissement, plutôt qu’à un usage véritablement rituel prend encore une signification importante. Elles suscitent l’exaltation et même de la fierté chez leurs utilisateurs juifs, et ont fonction de points d’accès pour poursuivre un engagement dans la vie juive.

 

“L’usage d’Internet le plus important, pour les Juifs, concerne l’éducation. Ce phénomène ne fait pas que suivre les grandes tendances qu’on relève dans l’enseignement laïc, mais, dans certains cas, on peut même dire que les institutions juives ont ouvert la voie. 25% du temps de la journée dans les écoles juives américaines offre une forme quelconque d’apprentissage en ligne, sur un mélange de sujets, à la fois laïcs et liés au Judaïsme. L’Union pour le Judaïsme Réformé (UJR) a développé un programme en ligne pour l’ensemble de son réseau confessionnel d’écoles enseignant l’Hébreu. Il permet aux élèves de communiquer virtuellement les uns avec les autres et avec leurs enseignants, de travailler à leur propre rythme dans la salle de classe et d’interagir à distance avec les enseignants, à l’extérieur de la classe.

 

“Les logiciels de programmes éducatifs permettent aux élèves de décrypter des textes talmudiques. Certains ont développé des versions adaptées au web pour que les étudiants les utilisent sur iPads ou d’autres tablettes. Dans l’enseignement supérieur, l’apprentissage en ligne des matières juives est devenu banal. Par le biais du Centre Lookstein, en Israël, de nombreux cours payants sont proposés, tout au long de l’année, par Internet, dans un format d’apprentissage par correspondance. Des milliers d’enseignants israéliens et d’étudiants d’enseignement supérieur ont achevé leur cursus en ligne, grâce à ce Centre. Sur la toile elle-même, de nombreuses ressources éducatives sont disponibles.

 

“Il y a une multitude d’autres applications à caractère juif sur Internet, chacune pouvant être utilisée pour la recherche sur la communauté juive en tant que telle. En résumé : le nombre de ressources pour la vie juive sur Internet est virtuellement illimité ! ».

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

Adaptation : Marc Brzustowski.  

 

 

 



[1] Stanley D. Brunn (ed)  The Changing World Religion Map: Sacred Places, Identities, Practices and Politics.  (Dordrecht: Springer, forthcoming 2013).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis