Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 17:34

 

 

7 MAI 2013

La sympathisante du terrorisme Mona Seif nominée pour le "Nobel des droits de l'homme''

 

http://unwatchenfrancais.blogspot.fr/2013/05/la-sympathisante-du-terrorisme-mona_7.html

La nominée pour un prix des droits de l'homme soutient le meurtre d'israéliens, Human Rights Watch doit revenir sur la désignation de la sympathisante du terrorisme
Genève, le 30 Avril 2013 - Le jury composé de Human Rights Watch et de neuf autres ONG a designé une activiste égyptienne pour le prestigieux prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l'homme malgré ses tweets pour le terrorisme, rapporte UN Watch basée à Genève. (Voir ci-dessous la lettre ouverte de UN Watch à Kenneth Roth, directeur de Human Rights Watch, un membre clé du jury).
Plusieurs militants égyptiens pour les droits de l'homme ont exprimé leur choc à la nouvelle de la désignation. 

Amr Bakly, qui dirige le Forum libéral du Caire a tweeté : "Le Prix Martin Ennals n'est pas pour les sympathisants des terroristes ... Mona Seif est une sympathisante du terrorisme!". Maikel Nabil, un ancien prisonnier politique d'Amnesty International, emprisonné en Egypte en 2011 pour son militantisme en faveur des droits de l'homme, a exprimé lui aussi son inquiétude: "Le Prix Martin Ennals pourra être attribué à Mona Seif si son Comité est en mesure d'expliquer aux victimes du terrorisme pourquoi ils méritent d'être tués par ceux que soutient Mona."


Lettre exhortant HRW de revenir sur la désignation d'une sympathisante du terrorisme, envoyée le 30 avril à Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch


                                                                                                    Kenneth Roth
                                                                                                    Directeur exécutif
                                                                                                    Human Rights Watch
                                                                                                    350 Fifth Avenue, 34e étage
                                                                                                    New York, NY 10118-3299
                                                                                                    États-Unis d'Amérique
Le 30 avril 2013

Monsieur Roth,
Je tiens à vous féliciter de nouveau pour avoir expulsé Richard Falk de votre organisation suite à ma lettre du mois de décembre qui dénonçait son soutien au terrorisme du Hamas, son adhésion aux théories du complot sur les attentats du 11 septembre qui exonèrent Al-Qaïda pour les attaques contre les Américains et son antisémitisme. 
Bien que Falk siégeait au Comité de Human Rights Watch depuis de nombreuses années, vous l'avez admirablement expulsé dans les 24 heures suivant la réception de notre lettre, malgré l'indignation de Falk et de ses partisans, vous avez maintenu votre décision, et cela à juste titre.

Aujourd'hui, je regrette de devoir une fois de plus vous demander d'éloigner votre organisation d'un autre partisan ouvert au terrorisme. J'espère et je souhaite que vous agirez avec le même empressement.

Nous sommes choqués d'apprendre que Human Rights Watch a rejoint d'autres ONG en désignant l'égyptienne Mona Seif comme l'un des trois candidats pour le Prix Martin Ennals 2013 pour les défenseurs des droits de l'homme - appelé aussi par certains "le Prix Nobel des droits de l'homme" - au nom du jury dans lequel vous jouez un rôle clé.

En récompensant une personne pratiquant de façon constante et systématique l'incitation publique à la violence contre les civils, au terrorisme et aux crimes de guerre, vous déshonorez et en fait profanez la mémoire et l'héritage du militant des droits de l'homme Martin Ennals.

Nous vous conjurons à appeler le jury à annuler immédiatement la nomination de Mme Seif, en raison de son militantisme pour la violence contre les civils, le terrorisme et les crimes de guerre, ce qui est en complète violation des critères d'attribution du prix de «promotion et de protection des droits de l'homme», et des nobles principes de votre propre organisation.

Des preuves irréfutables de ce qui précède peuvent être trouvées, par exemple dans les messages suivants publiés sur Internet par Mme Seif aux 180.000 personnes qui la suivent sur Twitter, et au monde :

  • Le 6 Juillet 2011, Mme Seif a prôné le dynamitage des oléoducs exportant du gaz égyptien vers Israël. Elle a reconnu ceux qui commettent de tels crimes comme des ''héros'' et a écrit ''Fuck Israël". De nombreuses personnes ont été tuées et blessées dans la violence reliée à ces attaques.
  • Le 6 Novembre 2012, Mme Seif  approuvé les attaques des Brigades Al Qassam contre des civils. Ce même jour, Amnesty International, un autre membre du jury, a tweeté: ''Nous demandons que @Netanyahou & @lesBrigadesAlQassam cessent les attaques sur les civils." Mme Seif a rejeté l'appel, en écrivant: "Vous ne pouvez pas demander à une nation occupée d'arrêter leur "résistance" pour mettre fin à la violence!!! Honte à vous!"
  • Le 20 Novembre 2012, Mme Seif a approuvé l'armement des groupes terroristes de Gaza. Le même jour, Amnesty International a tweeté: "Arrêtez la folie! Partagez cette image si vous voulez un embargo sur les armes de tous les côtés #Israël #Hamas #Gaza". L'image montrait des civils innocents en Israël et à Gaza. Seif a répondu: "@Amnesty & @HRW vous menez une campagne honteuse en demandant aux palestiniens qui subissent l'occupation par des frappes aériennes ininterrompues d'arrêter leur résistance!!"
En d'autres termes, Mme Seif s'est engagée non seulement  dans l'incitation publique à la destruction des pipelines, mais a également attaqué l'appel de votre propre organisation pour mettre fin à la violence contre les civils israéliens en la traitant de : «honteuse». En approuvant les actions des Brigades Al Qassam, elle prônait, supportait et légitimait les attaques telles que le lancement de missiles Fajr 5 sur la ville de Tel-Aviv.

En effet, le terrorisme approuvé par Mme Seif pendant cette période comprenait le tir de 1500 roquettes visant des zones civiles en Israël, tuant et blessant des civils, détruisant des biens civils et traumatisant des millions d'hommes, de femmes et d'enfants.

Nous vous rappelons qu'en vertu du droit humanitaire international, les politiques et les pratiques ci-dessus approuvées par Mme Seif constituent des crimes de guerre.

J'ai écrit aujourd'hui à Hans Thoolen, président du jury du prix, joignant une copie à l'ancienne Présidente de la Confédération Helvétique, Micheline Calmy-Rey, qui dirige la Fondation.

Cependant, je vous écris à vous aussi parce que HRW a clairement joué un rôle déterminant dans le choix de Mme Seif. Sur le site Web de la fondation, Mme Heba Morayef, votre directrice en Egypte, apparaît dans une vidéo de témoignages qui ne tarit pas d'éloges sur Mona Seif. 
En outre, votre représentante et Seif ont souvent échangé des messages sur Twitter, et il est clair qu'elles se connaissent bien. En effet, Mme Seif  a récemment demandé à ses partisans de choisir Mme Morayef à la liste du Time Magazine des 100 personnes les plus influentes de l'année. HRW devrait évidemment chercher à savoir pourquoi Mme Morayef et/ou d'autres membres du personnel ont approuvé la nomination de Seif tout en connaissant son soutien à la violence terroriste.

Martin Ennals a été un grand défenseur des droits de l'homme dont le travail continue d'inspirer de nombreuses personnes. Il était un modèle de paix et de non-violence. Nous vous exhortons instamment de ne pas associer sa mémoire et son héritage - ni le nom de votre organisation - avec une défenderesse des crimes de guerre. Nous vous demandons également de ne pas légitimer une propagandiste de la terreur.


Cordialement,

                                                                                                Hillel C. Neuer
                                                                                                Directeur exécutif d'UN Watch



Traduit par Arthur Agrajag pour Observatoire du Moyen-Orient

Partager cet article

Repost 0
Published by Gad - dans Hillel NEUER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis