Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 10:10

La Syrie livre des armes sophistiquées au Hezbollah

 

 

http://www.actu.co.il/2010/03/

 

PS : Des informations substantielles de cet article proviennent de : http://www.debka.com/article/8625/

 

[Jeudi 04/03/2010 8:00]

 

Malgré les différents avertissements israéliens à la Syrie, lui demandant de ne pas livrer d’armes stratégiques au Hezbollah, Damas semble sourde aux appels et poursuit son incessant transfert d’armement au profit de l’organisation terroriste chiite.

Selon les Renseignements israéliens et étrangers, les Syriens ont acheminé ces dernières semaines en Iran des missiles sol-air ultrasophistiqués de fabrication soviétique. Le Directeur du Département de Recherche aux Renseignements Militaires (Aman), le colonel Yossi Baydatz, en a parlé mercredi devant la Commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense : « La Syrie livre en ce moment des catégories d’armement qu’elle n’avait jamais osé livrer auparavant au Hezbollah ». Le colonel n’a pas précisé de quel type d’armement il s’agissait, mais certaines sources américaines indiquent qu’il s’agirait entre autres de missiles anti-aériens « 338K9IGLA ».

Ces armes très légères peuvent être portées par des fantassins, et peuvent atteindre avions de chasse, avions de transport, hélicoptères, drones ou même missiles mer-terre, et ce, de jour comme de nuit et par tous les temps.
Mais ce qui fait surtout leur spécificité et leur dangerosité, c’est qu’il est extrêmement difficile, voire impossible, de les localiser par des moyens électroniques, et empêcher leur lancement ou les neutraliser en plein vol.

Les sources américaines n’ont cependant pas réussi à savoir si ces armes proviennent de l’arsenal syrien, ou si elles font partie des récentes livraisons russes à l’Iran, qui les auraient « fait suivre » en direction de la Syrie à destination du Hezbollah. Les experts militaires israéliens ne cachent pas leur inquiétude, car « ces armes réduiraient de manière substantielle la marge de manœuvre des avions israéliens dans les cieux libanais en cas de conflit, notamment pour neutraliser les milliers de missiles sol-sol dont dispose le Hezbollah et qu’il menace d’envoyer en direction de toutes les villes d’Israël ».

De manière superbement cynique, les Russes comme les Syriens disent « classer ces missiles dans la catégorie des armes défensives, et donc susceptibles d’être livrées à des organisations ou pays tiers » !! En fait, dans le contexte, ces armes sont bel et bien offensives.

A la fin de la semaine dernière, le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, en visite à Washington, avait mis en garde la Syrie de telles livraisons, et avait affirmé « que si Israël devait un jour agir au Liban, il ne se contenterait pas cette fois d’opérer contre le Hezbollah uniquement, mais il le ferait aussi contre des objectifs libanais, syriens et iraniens. »

Après la Deuxième Guerre du Liban (2006), l’un des grands reproches qui avaient été faits aux différents responsables israéliens de la Défense depuis le retrait de Tsahal du Pays du Cèdre en 2001, était « d’avoir assisté sans réagir pendant 5 ans au réarmement massif du Hezbollah près de la frontière nord d’Israël ». Avec le recul, ce réarmement d’alors fait aujourd’hui pâle figure par rapport à ce qui se développe dans cette région depuis quatre ans.

par Shraga Blum
Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> Ah vraiment Ahmed... je me rappelle du nombre de chaussures que les israeliens ont ramasse dans le desert du Sinai sans compter les tanks. Les Israeliens manque de courage, alors la Ahmed chapeau<br /> vous me faites rire!<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Je vais te faire une petite confession Gad, je ne crois guere a la possibilite des arabes de se liguer et confronter Israel. Ils possedent un arsenal, certes, mais aussi un soldat d'un niveau tres<br /> bas et illetre contrairement a l'Israelien, l'European et l'american qui sont bien verses dans toutes les technologies. C'est un avantage effrayant pour l'adversaire.<br /> Je ne pense pas qu'israel sera le premier a crier au secours meme s'il devrait se battre jusqu'a son dernier soldat... Chez les arabes, c'est tout a fait different. Ils se battent parce qu'ils sont<br /> forces... je ne parle pas evidemment des milices de terroristes qui sont religieusement indoctrinees. l'Irak avait de quoi effrayer le monde entier, pourtant ils etaient vaincus deja au premier<br /> assault.<br /> Bon, c'est mon opinion. Je prefere toutefois service d'alerte, plutot que de peindre les choses en roses et jouer a la surprise.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Il n'y a que très peu de rapports objectifs entre la situation à la veille de Yom Kippour 73 et l'état d'alerte permanent, sur l'ensemble des frontières qui a cours, notamment depuis le réveil la<br /> gueule de bois, à la sortie de la guerre du Liban II.<br /> Il n'y a personne, en Israël, qui ne soit pas conscient que d'une minute à l'autre, les choses puissent s'accélérer dangereusement. Mais cet alerte même dissuade les aventuristes environnants de se<br /> lancer dans une menée qui les entraîneraient très loin du ni guerre ni paix dont ils bénéficient à l'heure qu'il est.<br /> Barak refuse actuellement de dissocier le Hezbollah de ses parrains en cas d'agression que ceux-ci voudraient calculée.<br /> Hier, Israël se surestimait sans doute en octobre 73, à cause du précédent de 67. On en est bien loin, à ce point que ses trois challengers du nord sous-estiment sans doute ses réactions. Quoi<br /> qu'aucun ne se précipite non plus pour le vérifier.<br /> C'est une guerre d'usure. Le premier qui crie à la fatalité, au suicide, à l'apocalypse... a déjà perdu.<br /> Aussi me garderai-je bien d'en tirer des généralités, parce que certaines individualités auraient décidé qu'elles l'ont déjà vérifié dans leurs prophéties passées.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Requérir un minimum de lucidité et de bon sens, de réalisme, ce n'est pas de "l'optimisme" béat. C'est simplement s'éviter de glisser sur des pentes savonneuses, à chaque fois qu'une nouvelle n'est<br /> pas euphorique.<br /> Il est bien triste de ne "broyer que du noir", sauf à de rares moments. Le réflexe du vivant sera toujours une proposer une version opposée à cette tendance à céder à son penchant le plus "noir".<br /> La question reste de savoir : à qui ou à quoi "ça sert"? Sauf à l'entretenir, mais ce n'est pas dans ces cas-là qu'on cherche une quelconque solution, individuelle d'abord, éventuellement<br /> inter-personnelle voire collective, mais alors, seulement après, pour sortir la tête hors de la nasse...<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> L'eternel optimiste Gad... Bravo, je te felicite. Peut-etre que dans le fond c'est toi qui as le plus raison.<br /> Un scenario de ce raisonnement, je l'ai entendu a la veille de Yom Kippur et je ne doute pas que tu connais les resultats.<br /> Crois-moi, je m'accroche a ces brins de bon sens que tu me tends parfois, et cela m'empeche momentanement de broyer du noir.<br /> Merci mon cher ami.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis