Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 16:00

 

 

38628198 (Copier)

"L'Europe est un Cancer, l'Islam est la réponse", "Exterminons ceux qui insultent l'Islam". 

 

 

Par Manfred Gerstenfeld

 

A ma grande surprise, une Télévision Belge d’Etat est venue m’interviewer, au sujet du documentaire Allah-Islam, the Spread of Islam in Europe [Allah-Islam, La Propagation de l’Islam en Europe].

 

Le troisième volet de cette série en quatre parties venait juste d’être diffusé, le soir précédent, sur la Chaîne 10 israélienne. Elle prêtait l’essentiel de son attention à Sharia4, un petit groupe musulman qui fait de l’incitation à la haine anti-occidentale et déverse ses encouragements au terrorisme, en Belgique.


 

 

Les téléspectateurs de cette série documentaire ont pu voir, jusqu’à présent, les zones interdites ou zones de non-droit des ghettos musulmans dans des pays comme la France, le Royaume-Uni et la Suède. Ces séquences ont attiré l’attention sur la violence et autres crimes et délits fréquents, parmi les immigrés musulmans en Europe, des expressions de justification du terrorisme musulman, l’intimidation des dissidents, la discrimination, allant parfois jusqu’au meurtre, de femmes musulmanes, aussi bien que sur le fanatisme religieux. Ils ont aussi mis en évidence que la troisième et la quatrième générations d’immigrés en Europe était souvent moins bien intégrée que la première.    

 

 J’ai fait remarquer au reporter que ce documentaire parlait de ce qu’il considérait comme de l’information. Les responsables de programmes européens auraient dû faire beaucoup d’autres documentaires similaires, depuis longtemps. Les problèmes rencontrés avec des segments de la population musulmane, dont il est question dans cette série israélienne, concernent les Européens. C’est la télé israélienne qui aurait dû n’avoir que le choix de savoir quels films européens portant sur ce sujet elle pouvait acheter. Je me suis demandé si, quelque part, il n’était pas discréditant, pour l’Europe, que ce soit un reporter israélien, Zvi Yehezkeli, qui ait dû se faire passer pour un Palestinien, de façon à rendre ce matériau accessible.

 

L’intervieweur m’a, ensuite, demandé pourquoi je pouvais penser que les chaînes européennes n’avaient pas réalisé de nombreux autres films du même genre. Une des réponses fournie est qu’il n’est pas politiquement correct de faire remarquer qu’il y a un nombre conséquent de gens, provenant d’une religion ou d’un groupe ethnique particuliers, qui provoque des problèmes disproportionnés, dans les sociétés démocratiques européennes. L’emploi du politiquement correct, dans ce cas, est alors synonyme d’occultation et de déformation de la réalité.

 

On peut inclure, parmi d’autres motifs, le désir d’ignorer des problèmes cruciaux, autant que la peur d’éléments agressifs incontrôlés émanant de la communauté musulmane. Cela provient d’un cadre plus général de lâcheté européenne. La liberté de la presse, tellement glorifiée en Europe, ne signifie pas pour autant que tous les sujets hautement problématiques soient abordés comme ils le devraient. Toutes ces raisons réunies laissent transparaître une autre facette du problème : la décadence qui gagne l’Europe.

 

Pour être tout-à-fait équitable, disons que quelques documentaires ont été réalisés dans des pays européens sur des problèmes posés par certaines franges des populations musulmanes. Leur portée, cela dit, est bien plus réduite que celle du documentaire israélien. Par exemple, en 2007, la Chaîne 4 britannique a programmé une émission intitulée Undercover Mosque [Mosquées secrètes].Les producteurs l’ont résumée comme « une enquête d’investigation en profondeur à l’intérieur d’un certain nombre de mosquées britanniques, visant à révéler comment se propage un message de haine et de ségrégation à travers le Royaume-Uni-1 ».

 

La police de West Midlands a accusé les réalisateurs du film du fait que leur documentaire déformait la réalité et qu’il « avait sélectivement sorti de leur contexte des citations de prêcheurs dans les mosquées, à travers tout le pays, de façon à les faire apparaître pour plus extrémistes qu’ils ne sont ». Par la suite, ces allégations de la police se sont avérées fausses, et la Chaîne 4 et les producteurs de l’émission ont touché 100 000 livres de dommages et intérêts-2-.

 

L’émission de TV Panorama diffusée par la BBC, en novembre 2010, traitait des programmes scolaires au sein des écoles musulmanes dirigées par l’Arabie Saoudite en Grande-Bretagne. Elle mettait en lumière que ces écoles utilisent des livres scolaires en provenance d’Arabie Saoudite, qui enseignent aux enfants de l’âge de six ans, que les Juifs sont les descendants des singes et des porcs. Les programmes d’activités parascolaires s’adressant à près de cinq mille enfants, entre l’âge de six à dix-huit ans, sont supervisés par le bureau des affaires culturelles de l’Ambassade saoudienne à Londres.

 

L’émission Panorama remarquait également qu’un livre de textes déclarait que « les Juifs sont maudits par D.ieu » et qu’il demandait aux enfants de lister tous les attributs négatifs des Juifs. On enseigne aux adolescents qui suivent le programme national saoudien que les Sionistes ont pour objectif de dominer le monde et que le montage falsificateur des Protocoles des Sages de Sion est authentique-3-.

 

Le documentaire israélien ne montre que la pointe de l’iceberg. Les problèmes que l’immigration musulmane draine en Europe sont beaucoup plus vastes. Les immigrés sont responsables d’une part d’entre eux. D’autres problèmes découlent des erreurs volontairement commises par les autorités des pays d’accueil.

 

On pourrait en apprendre bien plus, si, par exemple, on réalisait un autre documentaire, centré sur les attitudes des principaux courants d’opinion musulmans envers la société occidentale et, en particulier, les Juifs. Nul besoin, alors, d’être un admirateur d’al Qaeda ni un pilier régulier de mosquée, pour se comporter en négateur de la Shoah, penser que les Juifs sont un peuple inférieur ou désirer qu’Israël soit rayé de la carte.

 

Il n’y a que quelques études disponibles concernant l’antisémitisme dans les pays européens, mais elles sont, pour le moins, significatives. Une étude portant sur les attitudes des Turcs en Allemagne a démontré que 18% d’entre eux considèrent les Juifs comme un peuple inférieur-4-. Une autre, menée par Mark Elchardus, a porté sur l’antisémitisme dans les écoles élémentaires de langue flamande à Bruxelles et conclut qu’environ 50% des élèves musulmans peuvent être considérés comme antisémites, par opposition à 10% d’enfants parmi les autres couches de la population scolaire-5-.

 

Les chaînes de Télé européennes ont tout loisir de vouloir ou non acheter ce documentaire israélien. Cela dit, lorsque les problèmes continuent de s’amplifier, ce film sera là pour prouver de quelle façon les cercles dirigeants européens ont délibérément détourné les yeux pour ne pas voir les énormes défis qui étaient déjà manifestes dans leurs pays depuis fort longtemps.

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

-1-www.channel4.com/programmes/dispatches/episode-guide/series-19/episode-1

-2-www.telegraph.co.uk/news/uknews/2604023/Channel-4s-Undercover-Mosque-returns.html

-3-Soeren Kern, “UK: Anti-Semitism Rampant in Muslim Schools, Second Generation More Extreme than Parents,” Hudson-NY.org, 9 December 2010.

 -4-Nicole Vettenburg, Mark Elchardus, and Johan Put, eds., Jong in Brussel (Leuven, The Hague: Acco, 2011), 278. [Dutch]  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis