Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 22:27

 

 

Vivez en juifs !La terreur au Moyen-Orient est un appel au réveil du peuple juif tout entier

 

 

Auteur : LE RABBIN SHALOM SCHWARTZ

POUR : lamed

Adapté par Aschkel

 

Quelle sera l'issue de la situation meurtrière au Moyen-Orient ? Les experts ne voient aucune solution politique à l'horizon. Les militaires ne proposent que des mesures palliatives pour endiguer la terreur et ne parviennent pas à trouver le moyen de gagner cette guerre. Sur le plan médiatique, Israël perd pratiquement toutes les batailles, dans la mesure où de nombreuses nations soutiennent les Arabes.

Lorsqu'un "sniper" a commencé à tirer sur des citoyens innocents à Washington , des millions de personnes ont craint pour leur vie. La sécurité nécessaire pour leur permettre de mener une vie quotidienne normale était menacée. Au cours des trente derniers mois, des centaines de citoyens israéliens ont été tués et des milliers sérieusement blessés. Des autobus, des magasins, des restaurants et des hôtels sont constamment pris pour cibles. Il est clair que l'Etat juif est menacé dans son existence-même. Comment ses habitants continuent-ils à vivre au quotidien ?

Il est devenu, hélas, évident que ce conflit ne porte pas essentiellement sur la terre. Ce conflit concerne les Juifs.

C'est là précisément le but des ennemis d'Israël: paralyser la volonté du pays par la douleur et la souffrance. Chaque attaque terroriste provoque un sentiment de stupéfaction et nous nous demandons : comment allons-nous continuer à supporter cela ? Pourrons-nous encore longtemps supporter de risquer la vie de nos enfants ?

Tournons-nous maintenant vers le passé. Nous, Juifs, n'affrontons pas ce genre de situation pour la première fois. Nos ancêtres ont été plus d'une fois menacés de disparition, et 
pourtant, ils ont survécu. Nous, qui vivons actuellement, sommes les descendants de ces survivants.

En quoi peuvent-ils nous inspirer et nous guider?

Ils voyaient les évènements de leur temps comme le dévoilement de la destinée que D.ieu leur avait attribuée.

Ils considéraient qu'une réponse spirituelle était tout aussi importante que les stratégies militaires, politiques ou médiatiques qu'ils utilisaient contre leurs oppresseurs.

Ils pensaient qu'un changement radical, sur le plan personnel et communautaire était le moyen permettant d'éloigner toute menace imminente.

Depuis Camp David, en 2000, il est devenu, hélas, évident que ce conflit ne porte pas essentiellement sur la terre. Ce conflit concerne les Juifs.

Une enquête d' Octobre 2002 révèle que 70% des Israéliens et 80% des Palestiniens voient ce conflit comme une bataille portant sur l'existence de l'Etat d'Israël.

Nous sommes nombreux à être nés dans un monde où l'Etat d'Israël existait déjà. Mais que se passera-t-il si tous les ennemis d'Israël s'unissent ? Si les armées arabes rejoignent les 40 000 Palestiniens des "forces de police" et essaient de "libérer" Jérusalem des mains des "Juifs infidèles" ?

La réponse juive à "Mort aux Juifs" a toujours été "Vivez en Juifs !"

La réponse juive à "Mort aux Juifs" a toujours été "Vivez en Juifs !". Si nous sommes attaqués parce que notre vision du monde repose sur des valeurs différentes, nous devons répondre en vivant encore plus passionnément selon ces valeurs.

Actuellement, nous assistons à une montée de l'antisémitisme, mais il se cache sous le manteau de l'anti-sionisme. Cette menace sur la survie d'Israël doit nous inciter à faire un sérieux examen de conscience tant personnel que national.

En 1948, le monde observait le retour des Juifs à Sion. Le peuple juif se relevait des cendres de la Shoah et retournait sur sa terre. Qu'allait-il créer ? Le sionisme de l'époque voyait Israël comme un sûr refuge contre l'antisémitisme. En 2002, ce refuge n'en est plus un. Mais Israël devait être beaucoup plus qu'une issue de secours. Ce devait être le tremplin d'où le peuple juif pourrait accomplir sa destinée.

Les citoyens du jeune Etat devaient faire face à des attaques répétées et passaient la plus grande partie de leur temps à se protéger pour survivre. Et quand ils pouvaient souffler un peu, il fallait s'occuper de construire le pays : les routes, les écoles, les infrastructures et les institutions. Qui avait le temps de penser à un projet national plus élevé ? Il suffisait de savoir qu'Israël serait un refuge pour les Juifs du monde entier si un nouvel holocauste se préparait.

Qui pouvait imaginer que la prochaine menace de destruction de millions de Juifs se produirait à l'intérieur des frontières d'Israël ?

Les Juifs croyants du monde entier doivent se poser les questions suivantes :

Avons-nous jamais imaginé qu'Israël pourrait nous être enlevé, et nous sommes-nous éloignés à ce point de sa vocation ?

Avons-nous gâché à ce point la chance que nous avions d'édifier une patrie pour les Juifs, et se pourrait-il que nous la perdions ?

Elie Wiesel comparait le monde juif moderne à un messager qui aurait été assommé et jeté à 
terre. En se réveillant, il ne se souvenait ni du message, ni de qui l'en avait chargé, ni de celui à qui il devait le remettre, ni même du fait qu'il fût un messager.

Peut-être avons-nous perdu de vue le caractère unique de notre destin. Le judaïsme est bien plus qu'une religion ou qu'une identité nationale. Sa vocation est d'être une lumière pour les nations, de perfectionner le monde et d'être une source de bénédiction pour l'humanité. Et ceci sera accompli par les Juifs vivant dans le pays de leurs ancêtres, la terre d'Israël.

Comment la petite nation juive peut-elle servir de catalyseur dans le processus d'amélioration du monde ? L'historien chrétien Paul Johnson écrit dans son best-seller "Histoire des Juifs" :

 

Une des manières de résumer 4000 ans d'histoire juive, c'est de nous demander quel aurait été le destin de la race humaine si Abraham n'avait pas été un homme aussi sage, ou bien s'il était resté à Ur et s'était replié sur une quête spirituelle individuelle, et qu'aucun peuple juif spécifique n'ait vu le jour. Un monde sans Juifs aurait été totalement différent.

Toutes les grandes découvertes intellectuelles paraissent évidentes et nécessaires une fois qu'elles ont été révélées et conceptualisées, mais il faut un génie particulier pour les formuler pour la première fois. Or, les Juifs possédaient ce don. C'est à eux que nous devons les notions d'égalité devant la loi, tant divine qu'humaine, du caractère sacré de la vie et de la dignité de la personne humaine, de la conscience individuelle et de la rédemption personnelle, de la conscience collective et de la responsabilité sociale, de la paix en tant qu'idéal abstrait, et de l'amour comme fondement de la justice, et de bien d'autres choses qui constituent la base morale de l'esprit humain.

Imaginez maintenant un pays dont la trame morale serait tissée de telle façon que ces valeurs seraient littéralement palpables au premier abord. Imaginez une économie, un système sanitaire et social qui découlerait de ces engagements et en serait imprégné. Imaginez un système éducatif et législatif édifié sur ces fondements moraux. Imaginez une nation qui aurait pris sur elle d'accomplir une alliance vieille de 3300 ans faisant d'elle une lumière pour les nations.

Nous avons toujours été un peuple doué d'une foi et d'un espoir sans limite dans l'avenir.

Nous avons cru dans notre destin unique même lorsque nous étions exilés d'un pays à l'autre.

Nous avons continué à parler au monde d'un D.ieu aimant alors que nous souffrions cruellement et nous sentions abandonnés.

Nous nous sommes efforcés d'apporter de la bonté au monde, devenant ainsi la cible du plus grand mal que la terre ait connu.

Quelle sera l'issue de la situation meurtrière au Moyen-Orient ? Il n'y en aura probablement pas tant que nous ne tiendrons pas compte de son message, qui s'adresse à tous les Juifs concernés. Que ce soit en Israël ou en Diaspora, qu'il s'agisse de Juifs instruits ou non en matière de judaïsme, religieux ou non religieux, ce message est un signal de réveil qui nous incite à réexaminer nos liens avec notre peuple, à réaffirmer notre identité juive et notre mission divine.

De même que nos ennemis n'ont jamais établi de différences entre les Juifs, nous devons, nous aussi, n'excepter personne. Il est temps de nous réveiller ! Nous sommes tous embarqués sur le même bateau.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis