Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 11:36

 

 

 

La tradition et la morale des palestiniens selon M.ABBAS. Vidéo

 

Par Aschkel Lévy et 'Haim Ouizemann

 © 2011 www.aschkel.info

 

 

Négationniste jusqu'au bout.........

 

Rappel 

13-03-2011

Carnage à Itamar (11-3-2011): dans la nuit du vendredi au Shabbat, un groupe de terroristes palestiniens réussit à pénétrer sans entraves dans l'implantation d'Itamar, non loin de Sichem (Naplouse) et assassinent sauvagement, dans leur sommeil, cinq membres sans défense  de la famille Foguel avant de quitter l'implantation sans la moindre inquiétude. Le père Oudi (36ans), la mère Routi (35ans) et trois de leurs enfants, sans pitié. Seuls leur fille aînée Tamar (12 ans) et ses deux frères Yshaï (2 ans et demi) et Ro'y (8 ans) garderont la vie sauve.


Dénoncé par toute la classe politique de droite comme de gauche,  ce crime suscite dans l'autorité palestinienne des réactions quelque peu mitigées. Abou Mazen, le Président de l'Autorité palestinienne, condamne ce carnage. Toutefois, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lui a demandé de mettre «un terme à l'incitation à la haine». Peu avant l'attentat, le ministre de l'Information et des Affaires Étrangères, Riyad Al-Maliki, n'a pas manqué de préciser que «les Palestiniens n'ont jamais commis d'actes barbares sur des enfants et bébés pour des motifs nationalistes».


Riyad Al-Maliki est une personnalité politique influente en Europe. Lauréat en 2000 du prix européen de la Paix à Copenhague et du prix de la paix d'Italie en 2005, il semble frappé  d'amnésie psycho-historique et morale, apanage caractéristique de  l'Autorité palestinienne.

 

Les faits:

 . A Itamar, en 2002,  Rachel Shako  (40 ans) et ses deux fils Naira (16), Save (12) et sa fille Alicia (5 ans) sont cruellement et sauvagement assassinés dans leur propre maison par deux terroristes palestiniens. Un garde de sécurité est également assassiné lors de l'assaut terroriste revendiqué par les Brigades des Martyrs d'el-Aqsa.

. Goush Qatif: Tali 'Hatouel fait route vers Ashkelon pour y rejoindre son époux David. Alors enceinte de 8 mois, elle et ses 4 filles Hila (11 ans), Hadar (9 ans), Roni (7 ans) et Meirav (2 ans) sont assassinées à bout portant par des terroristes palestiniens.

http://upload.wikimedia.org/

Jérusalem (9 Août 2001): Moti Schijveschuurder, son épouse Tzira et leurs enfants Rea'ya (14 ans), Avraham Ist'hak (4 ans) et 'Hemda (2 ans) sont parmi les 15 victimes de l'attentat de la pizzeria Sbarro à Jérusalem, assassinées par des terroristes palestiniens. Deux autres filles Leah (8 ans) et 'Haya (7 ans) sont grièvement blessées. Leurs trois  frères  Ben Sion, Meïr et Samuel ont la vie sauve.

http://www.mfa.gov.il/

. Hébron (26 mars 2001): Shalhevet Pass, à peine âgée de 10 mois, est assassinée dans sa poussette par un tireur d'élite palestinien. Arrêté puis relâché par l'Autorité palestinienne, le terroriste est appréhendé par les forces de sécurité  intérieure, il est condamné par la justice israélienne et purge actuellement une peine de 30 ans de prison.

http://www.laad.btl.gov.il/s

. Le massacre de Ma'alot (à proximité de Kiryat Schmona): le 15 mai 1974, le couple Cohen, leur fils (4 ans) et 22 élèves de l'école «Nétiv Meïr»,  pris en otages parmi 105 autres élèves et 10 autres  enseignants, sont abattus par un groupe de terroristes qui réussit à s'infiltrer à  partir du Liban. Lors de l'assaut par les forces israéliennes lancé sur l'ordre du ministre de la Défense, Moshe Dayan, contre l'avis du Premier ministre d'Israël Golda Meïr, 3 adultes trouveront la mort, 68 autres seront blessés. Tous les terroristes sont éliminés.

 Un conseil: Riyad Al-Maliki et ses amis de l'Autorité palestinienne devraient revoir leur manuel d'histoire, celui même que l'Union européenne et ses citoyens financent si généreusement pour le «bien» d'une génération d'enfants palestiniens nourris au berceau de la haine de l'autre et plus précisément du Juif israélien.

Début de l'article de la la semaine politique du 13 au 18 mars 2011

 

Incitation à la haine

>Les Palestiniens sont-ils prêts pour la paix? Incitation palestinienne comme une violation des normes juridiques internationales 2/2 Alan Baker

 

 

 

 

Par Aschkel&Haim
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Quel honte de se prétendre humain quand on voit de quoi sont capables ces barbares terrorristes qui assassinent des enfants, les égorgent dans leurs lits, et trouvent des responsables palestiniens<br /> pour oser dirent qu'ils ne tueront jamais d'enfants. Stop a toutes négosations de "paix" avec ces barbares,nous n'avons rien a voir avec ces gens. Errigeons un grand, très grand mur entre eux et<br /> nous, et vivons chez nous, sans tenir compte de leur présence.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis