Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 06:08

 

 

 

 

La Turquie accusée d'utiliser des armes chimiques contre le PKK.
Des images choquantes de combattants kurdes tués.


Titre : Turkey Accused of Using Chemical Weapons against PKK

Shocking Images of Dead Kurdish Fighters



Par Daniel Steinvorth et Yassin Musharbash

Adaptation : Marc Brzustowski

Pour © 2010 lessakele et  © 2010 aschkel.info

http://www.spiegel.de/international/world/0,1518,711536,00.html

REUTERS



Turkish soldiers on patrol in a Kurdish area of southeastern Turkey: Did the Turkish military use chemical weapons against the PKK?

Des soldats turcs en patrouille dans un secteur kurde du sud-est de la Turquie : L'armée turque utilise t-elle des armes chimiques contre le PKK?



Des experts allemands ont confirmé l'authenticité de photographies qui prétendent montrer des combattants du PKK tués par des armes chimiques. Ces preuves accentuent la pression sur le gouvernement turc, qui est, depuis longtemps, suspecté d'employer de telles armes contre les rebelles kurdes. Des hommes politiques allemands exigent une enquête.



Il serait difficile de surpasser l'horreur montrées dans ces photos, où figurent des membres de corps brûlés, mutilés, roussis. Les victimes sont à peine reconnaissables même en tant qu'êtres humains. Les militants des droits de l'homme turco-kurdes pensent que les personnes présentes sur les photos sont huit membres du mouvement clandestin du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), qu'on suppose avoir été tués en septembre 2009.

En mars, les militants ont donné ces photos à une délégation allemande des droits de l'homme comprenant des experts turcs, des journalistes et des politiciens d'extrême-gauche du Parti de Gauche, comme le SPIEGEL l'avait rapporté à la fin juillet. Désormais, Hans Baumann, expert allemand des montages de photos a confirmé l'authenticité de ces photographies, et un rapport de médecine légale rendu public par l'Hôpital Universitaire de Hambourg a apporté son soutien aux les premiers soupçons, affirmant qu'il est hautement probable que les 8 Kurdes sont morts « à cause de l'emploi de substances chimiques ».

L'armée turque a t-elle effectivement utilisé des armes chimiques et, en faisant cela, violé la Convention sur les Armes Chimiques qu'elle a elle-même ratifié?

« De mystérieux incidents » répétés.

Des hommes politiques allemands et des experts des Droits de l'Homme exigent désormais une enquête sur ces évènements. «  Les dernières découvertes sont tellement spectaculaires qu'il est d'urgence nécessaire que la partie turque explique ce qui s'est passé », a dit Claudia Roth, la co-présidente du parti des Verts. « Il est impossible que comprendre pourquoi on a ordonné une autopsie des combattants du PKK, mais que ses résultats sont demeurés secret-défense ».

Les hommes politiques affirment qu'il y a eu des « incidents mystérieux répétés de ce type qui exigent de façon criante une enquête indépendante ». Roth exige que la Turquie produise une déclaration officielle à propos de l'emploi éventuel d'armes chimiques, «  dans le but d'annuler toute allégation future ».

Ruprecht Polenz, membre du Parlement allemand, président de la Commission des relations étrangères du Bundestag et membre du parti conservateur de l'Union des Chrétiens-Démocrates d'Angela Merkel, va dans le même sens. « Il est nécessaire que la Turquie prennent ces accusations en considération », a t-il déclaré au SIEGEL ONLINE, ajoutant qu'une enquête internationale serait l'approche la plus appropriée.



La Turquie est suspectée d'utiliser des armes chimiques depuis des années, Gisela Penteker fait-elle remarquer, experte turque au sein de l'organisation médicale internationale des Médecins pour la Prévention des Guerres Nucléaires. « Les gens sur place l'ont dit, encore et encore », explique t-elle. Il est, cependant, difficile d'apporter des preuves, dit-elle, parce que les corps sont souvent relâchés si tard qu'il est, la plupart du temps, difficile de procéder à une autopsie minutieuse.



« Propagande du PKK! »



En Turquie même, mes avocats des droits de l'homme ont exigé des enquêtes depuis longtemps. Cependant, l'armée a toujours refusé de commenter le sujet. De façon similaire, le Gouvernement du Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan est demeuré obstinément silencieux ou a tenté de maquiller les accusations de crimes de guerre comme de « la propagande du PKK ».

« Le Premier Ministre ne s'intéresse pas aux violations des droits de l'homme », affirme Akin Birdal, membre du Parlement turc, dont le parti d'opposition pro-kurde, BDP, a interrogé le Parlement de façon répétée pour savoir si la guerre d'Erdogan dans le Sud-Est du pays est véritablement menée sur une base légale. Selon la vision de Birdal, la seule chose qui importe vraiment à Erdogan est que l'armée éradique une fois pour toutes le problème du PKK, « par tous les moyens qui seront nécessaires ».

Le Ministère Turc des Affaires étrangères a rejeté ces accusations, selon le quotidien berlinois Die Tageszeitung, qui a diffusé un reportage sur ce dossier jeudi. Le Ministère a affirmé que : «  La Turquie est signataire de la Convention contre les Armes Chimiques, et ses forces armées ne possèdent aucune arme chimique ou biologique ».



Le journal a aussi rapporté qu'il a obtenu des images choquantes supplémentaires au même moment, qui sont supposées être des photographies d'autopsie de six autres Kurdes assassinés. Ces images ont, également, été soumises à la commission d'experts basée à Hambourg.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis