Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 10:13

 

 

 

                    

obama drone (Copier)

"Nous arrivons" en Israël

 

 

Le Président Barack Obama se rendra en visite en Israël à la fin de ce mois, le 20, même si, au préalable, le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahou ne parvient pas à réunir une coalition de gouvernement. « Nous sommes prêts à partir », a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, lors d’un point de presse, vendredi 9 mars. En réponse à une question, il a répondu : « La formation du gouvernement israélien est de la responsabilité du Premier Ministre Netanyahou et d’autres responsables importants du gouvernement israélien ».

  

 

Le Secrétaire d’Etat John Kerry pense différemment, alors qu’il repousse une visite en Israël, qu’il juge sans valeur, tant qu’un gouvernement ne sera pas mis en place

(la date butoir pour que Netanyahou forme un gouvernement a été reportée au 16 mars).


Grâce à ses sources à Washington, Debkafile peut révéler que les calculs du Président Obama, avant d’effectuer son séjour, sont bien plus complexes que ceux de Kerry. Selon certains cercles israéliens, aucun n’apporte de bonnes nouvelles à leur pays.

 

Il arrive moins d’un mois après la fin des discussions entre les six puissances (Etats-Unis, Russie, GB, France, Chine et Allemagne) et l’Iran, au Kazakhstan. Après ces pourparlers, les Etats-Unis et les médias occidentaux ont claironné un «  sentiment d’optimisme inhabituel », ou, avec plus de prudence, se sont fendus de l’existence « d’une pâle lumière, peut-être passagère, au bout d’un des tunnels les plus opaques et durables dans le monde ».

 

Des sources occidentales prédisent, en s’appuyant sur la force de ces évaluations, que la suite des discussions au Kazakhstan, en avril, peu de temps après le passage d’Obama à Jérusalem, sera consacrée à « cimenter ces progrès », qui devraient se traduire par des concessions nucléaires formelles, de la part de l’Iran, contre l’assouplissement des sanctions économiques.

 

Cependant, d’après les sources du renseignement militaire de Debkafile, cette couverture diplomatique, alors qu’elle suscite l’allégresse à Washington, Londres, Moscou, Paris et Berlin, provoque un grave désenchantement à Jérusalem, qui la perçoit comme un écran de fumée, destiné à obtenir des concessions, non pas de la part de l’Iran, mais en sa faveur.

 


Elles ont trouvé que cette “lumière passagère” émergeant a bout du tunnel nucléaire iranien masque, en fait, trois dangereuses concessions américaines à Téhéran :

 

1. Le Président Obama a renoncé à s’opposer à la poursuite des opérations d’enrichissement d’uranium sur le site de Fordo, au lieu que l’Iran s’engage à le fermer, comme l’exigeait Israël – même si sa fonction consiste à transformer de l’uranium purifié à 20 % (tout près du seuil permettant de fabriquer des armes).


2.  Il a même consenti à ce que les Iraniens continuent de fabriquer de l’uranium à ce niveau ;

 

3. Washington n’insiste plus sur le fait que l’Iran doive transférer hors du pays ses stocks d’uranium enrichi à plus de 3, 5 à 5%.

 

Ces bénéfices en poche, les négociateurs iraniens ont dû bien rire, tout au long de leur trajet de retour, à propos de leurs échanges avec ces six puissances, les 26 et 27 février, et exulter, de ce qu’un responsable israélien a appelé «  l’énorme succès de Téhéran et la totale défaite d’Israël ».

 

Parfaitement conscient de la façon dont ces concessions à la République Islamique sont accueillies à Jérusalem, il est question que le Président Obama envoie sur les roses l’invitation à s’exprimer devant la Knesset israélienne, où les députés devraient, très probablement, le mettre sur la sellette. Il a plutôt choisi de livrer un discours au Centre de la Convention de Jérusalem, de façon à diffuser directement son message au public israélien. En s’exprimant par-dessus l’épaule du gouvernement et du parlement d’Israël, pour s’exposer devant un auditoire moins bien informé, il pense pouvoir se sortir par de belles paroles mielleuses et éviter, ainsi, d’avoir à rendre compte de sa reddition face à l’Iran nucléaire.

 

L’ancien chef des renseignements militaires, Amos Yadlin a mis les pieds dans le plat, par un commentaire en temps réel, la semaine dernière, lorsqu’il a déclaré qu’une frappe israélienne contre les installations nucléaires de l’Iran ne devrait pas prendre plus qu’une opération d’une nuit complète de frappes ciblées.

 

Ainsi, lorsqu’Air Force One atterrira en Israël, le 20 mars et que les dignitaires israéliens s’apprêteront à se rendre à l’aéroport pour accueillir le Président américain comme il se doit, une poignée de pilotes anonymes de l’armée de l’air observera ce ballet à une certaine distance, en attendant l’ordre de décoller et d’accomplir leur mission au cours d’une nuit unique.

Après Jérusalem, le Président Obama poursuivra son périple vers l’Autorité Palestinienne et, ensuite, la Jordanie.

 

http://debka.com/article/22813/Obama%E2%80%99s-Israel-visit-is-on---to-sweeten-pill-of-nuclear-Iran

DEBKAfile Reportage Spécial  9 mars 2013, 7:31 PM (GMT+02:00)

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mehdi assem 19/03/2013 14:11

Après ces punitions d'ALLAH météorite en Russie tempête de neige en mois de Mars les inondations et les séismes dans ce petit monde ni la fin d'israél ni l'application de la charia islamique dans
les pays arabes donc normal la fin du monde vendredi 22.3.2013 INCHAALLAH aux non musulmans de convertir a l'islam pour éviter la peur et l'enfer ALLAH dit ( Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, car
le tremblement de l'Heure dernière sera quelque chose de terrifiant. Le jour où il se produira, toute nourrice oubliera son nourrisson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes
donneront l'impression d'être ivres, bien qu'ils ne le soient pas, car le châtiment de Dieu sera terrible.)1et2 de sourate Al-Hadj

ralph 11/03/2013 09:52

Obama connaît-il le stade d'avancement du programme nucléaire iranien ? Sait il combien de temps reste -t-il pour à ce pays
pour être en mesure de fabriquer la bombe atomique ? S'il sait
cela que compte-t-il faire pour empêcher l'Iran d'atteindre ce but étant donné que les discussions avec ce pays ,qui durent depuis des années , ni que les sanctions économiques n'ont rien
donné.

Roberto 11/03/2013 00:19

OBAMA est un muzz bon teint, une véritable crapule.

Roberto 11/03/2013 00:14

Bof, il a mené le monde en bateau jusqu'à présent, je ne vois pas ce qui l'arrêterait de mener sa politique de merde. Les présidents Américains se sont fait berner par la Corée du Nord qui à
présent menace directement l'Amérique d'une guerre préventive.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis