Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:32

http://www.israel7.com

Le long et courageux combat du Dr. David est peu connu du grand public, et l’épilogue de ce feuilleton prendra peut-être fin mardi prochain. Le Dr. David a en effet été attaqué pour diffamation (!) devant la justice française par un certain Jamal Al-Dura, père de Mohamed Al-Dura, icône fabriquée de la propagande palestinienne depuis septembre 2000. Yehouda David avait déclaré à un journal français « que les blessures exhibées par Jamal devant les caméras à l’époque des événements, et qu’il attribuait à des tirs de Tsahal, étaient en fait antérieures de huit ans ».

 

Depuis les faits, en 2000, diverses enquêtes et la ténacité de personnes telles que Philippe Karsenty, ont montré que la « mort en direct de l’enfant Al-Dura » n’avait été qu’une macabre mise scène montée par la propagande palestinienne avec « l’aimable collaboration » de France 2 et son correspondant Charles Enderlin.


Jamal Al-Dura avait affirmé devant les caméras que ses blessures étaient dues aux tirs israéliens. Or, il se trouve qu’en 1992, Jamal Al-Dura avait été opéré à l’hôpital « Shifa » de Gaza, après avoir été attaqué et blessé par des membres du Hamas à Gaza, à l’aide de machettes et atteint au postérieur par des balles. Deux ans plus tard, en 1994, il avait était admis à l’hôpital « Tel Hashomer » et traité par le Dr. Yehouda David qui réussit à lui sauver la main. Et six ans plus tard, ce furent (certaines de) ces cicatrices que Jamal Al-Dura montrait aux caméras du monde entier pour argumenter la thèse de la culpabilité israélienne dans la « mort » de son fils et pour ses propres blessures !!! Reconnaissance « Made in Gaza » !

 

Comme pour le combat de Philippe Karsenty, le Dr. Yehouda David se plaint « que malgré ses promesses, l’Etat d’Israël ne l’a absolument pas soutenu face à la justice française, même pas sur le plan financier ». Sa défense lui aura coûté plus de 250.000 shekels.

« J’espère que le tribunal français confirmera que j’avais raison », confie le Dr. David. « Je pense que nous avons réussi à leur prouver que notre thèse est la bonne. » L’une des pièces à conviction de la défense est un petit film qui avait été réalisé dans un hôpital en Jordanie où Jamal Al-Dura était hospitalisé après « sa blessure » au carrefour de Netsarim. Devant la caméra, il agitait un document en arabe, signé par trois « spécialistes » qui affirment avec conviction que l’homme a été blessé en l’an 2000. L’équipe d’enquêteurs engagée par le Dr. David avait réussi à agrandir l’image au point de pouvoir lire…que la blessure datait de 1992 !! « Les juges français ont été stupéfaits à la vue de ce document », explique Yehouda David, qui indique que le verdict a une importance capitale : « Si les juges tranchent en faveur de la falsification de la part de Jamal Al-Dura, cela confirmera une fois de plus que toute cette histoire n’a été qu’une vaste imposture, et que France 2 comme Al-Jazeera ont menti au monde entier, précipitant ainsi la 2e Intifada ».

Si Jamal Al-Dura perd son procès en diffamation, le Dr. David, ancien officier de Tsahal, promet d’aller jusqu’à l’ONU avec le ministre Youli Edelstein, « afin qu’il soit établi une fois pour toutes que le 30 septembre 2000, ni avant ni après non plus, les soldats de Tsahal n’ont reçu l’ordre de tirer sur un père et son fils ni ne l’ont fait de leur propre initiative ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

akry 31/03/2011 07:54


Bravo et merci pour cette obstination à démontrer la vérité, qui va [si le verdict est conforme à celle-ci] démontrer au monde entier la takya palestinienne. Et [on peut rêver !] établir avec force
que les ennemis d'Israël utilisent le mensonge et la désinformation permanente.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis