Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 08:27


Le Démineur, Meilleur Film de l'Année,

 

Par

 

Thérèse ZRIHEN-DVIR

 

 

Hier dans la soirée, la télévision israélienne a projeté le film : "Le Démineur", et aussitôt les traits des vaillants démineurs israéliens se sont, de façon surprenante, superposés à ceux des acteurs du film, qui avaient de façon crue, rigoureuse et détaillée, représenté les vicissitudes et les dangers côtoyés face à cette menace. L'état d'Israël, depuis sa création, est confronté à cette réalité, jour après jour, minute par minute, avec un succès qui approche les 90% de réussite. Cela, malheureusement, ne peut jamais enrayer complètement les occasions où des bombes humaines ou des engins piégés camouflés ont réussi à s'infiltrer et arracher des vies. 

Les séquences du film permettent au spectateur d'assister aux minutes décisives et héroïques de la vie d'un démineur, à son sacrifice, mais aussi à une nouvelle réalité qui a tendance à se compliquer face aux sophistications avancées mises en œuvre par les terroristes. Des situations aiguës qu'Israël connaît depuis sa renaissance et qu’il ne cesse, en conséquence, d'améliorer ses connaissances et perfectionner ses moyens de protection.

Lorsque toutes les limites sont franchies, lorsque la conscience est abolie, l'enfant, la bête, la nature, les cadavres, deviennent les véhicules désignés froidement et cyniquement pour porter la perpétuation du chaos et de la mort, nous nous demandons tous, jusqu'où le crime et le mal iront.

Sur place, ici en Israël, nous sommes témoins, jour après jour, des tentatives de la terreur, où chaque recette, objet, peut servir de camouflage parfait pour y dissimuler des explosifs. Des ânes chargés de bombes ont été débarqués sur les routes, près des frontières ou devant une attroupement de soldats ou celui de passants désœuvrés.  L'ingéniosité des terroristes n'a jamais cessé de surprendre, lorsque des objets anodins, des légumes, des fruits, et même des bonbons et des pièces de monnaie furent intentionnellement éparpillés sur le sol pour attirer les enfants, qui devinrent les victimes directes de cette ignominie nommée la terreur.

Il semble que tous les moyens sont bons quand il s'agit de lutter pour un idéal, une conception, une croyance, juste ou erronée.

L'humanisme,  la dignité, le respect du mort et du vivant, tout semble avoir été effacé du lexique de tous ceux qui ont pris le flambeau de la terreur.

J'ai assisté muette au conflit interne des démineurs devant le dilemme de sauver les vies de leurs compatriotes, leurs soldats et celui de sauver leur propre vie, et ce ne fut qu'en face de leurs sueurs froides, leur hésitation et détermination, et cette crainte naturelle de mourir de la façon la plus horrible, en explosant dans l'air en des millions de particules, que j'ai compris le sacrifice immense de ces jeunes soldats israéliens, qui remettent perpétuellement leurs vies en danger pour sauver l'autre.

 L'autre peut aussi être l'ennemi. L'autre est aussi, l'innocent passant, ou le terroriste lui-même qui assiste, positionné à une saine distance, aux effets de ses efforts néfastes.

Nous vivons une époque bien étrange, où les limites entre l’humanité élémentaire et la barbarie s’éclipsent dans la conscience de certaines gauches occidentales, ou à l’ONU, justifiant que tous les moyens sont bons, où le sens des actes se perd aux antipodes des causes qu’ils disent servir, et où la confiance en l'autre qui voudrait tendre la main peut être définitivement remise en question.

 

Thérèse Zrihen-Dvir.

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis