Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 18:05

 

 

 


 

 

DEBKAfile  Reportage exclusif  19 juin 2012, 3:35 PM (GMT+02:00)


 

L’échec du Président américain Barack Obama et du Président russe Vladimir Poutine, lundi, lors du Sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique, à se mettre d’accord sur les termes, concernant la Syrie et l’Iran porte en germes trois scénarii potentiels, aussi extrêmement dangereux les uns que les autres, qui sont susceptibles de se développer en Syrie :  

 

Cela pourrait dégénérer soit en un nouvel Afghanistan ; soit en de nouveaux Balkans, soit encore, devenir l’arène de la prochaine guerre pour Al Qaeda. Sont, aujourd’hui, potentiellement confrontés en Syrie, d’un côté : les Etats-Unis, l’Europe et leurs alliés arabes ; de l’autre, la Russie, la Chine, l’Iran et le Hezbollah.

 

Ce dernier camp se prépare à exhiber ses muscles, au cours d’un vaste exercice militaire conjoint en Syrie. Al Qaeda, de son côté, a commencé à s’infiltrer à travers les failles.

 

Le régime Assad ne se contente pas de verser le sang, car c’est aussi lui-même qui saigne. Cependant, il survit parce que 40% de la population syrienne est derrière lui et que le mouvement rebelle est profondément divisé. La Syrie est, par conséquent, en voie de se fractionner en trois segments balkanisés :

 

Les Etats-Unis et ses alliés européens et arabes, dans les régions du nord, du centre et de l’Est, les Russes, le long de la bande côtière de la Méditerranée. Les bateaux de guerre russes sont en route pour sécuriser leur base de Tartous.

 

 

Dans ces circonstances, l’Iran et le Hezbollah intensifieront leurs efforts pour appuyer le régime Assad et consolider leur emprise sur Damas.

 

Ainsi, trois puissances mondiales pourraient finir par se partager la Syrie entre eux.

 

Al Qaeda aura alors réalisé son objectif de parquer l’Amérique et la Russie sur un seul et même territoire où règne la loi de la jungle et de les avoir facilement en ligne de mire à la portée de ses attentats.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis