Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 07:20

Le discours raté d'Obama sur le Moyen-Orient

par Daniel Pipes
19 mai 2011

http://fr.danielpipes.org/blog/2011/05/discours-rate-obama-moyen-orient

Version originale anglaise: Obama's Failed Middle East Speech
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

Dans le discours tant vanté d'aujourd'hui portant le titre modeste de « Remarques faites par le Président sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord » Barack Obama a répondu à la révolte arabe des cinq derniers mois par des éléments de bon sens et même avec éloquence ("à travers la force morale de la non-violence, la population de la région a réalisé plus de changement en six mois que les terroristes n'en n'ont accompli en plusieurs décennies "). Il a également défini une politique des États-Unis donnant son appui à la réforme et contre la violence que je trouve digne de faire l'objet de discussion et de débat.

Mais le président, toujours esclave de l'illusion du «linkage »[mise en relation], a été fidèle à lui-même en consacrant le cinquième final de son discours au conflit israélo-arabe et en exprimant clairement les principes qui, selon les mots de Robert Satloff de l'Institut de Washington pour la politique du Proche -Orient, "constituent un tournant majeur de l'ancienne politique américaine."

Ce tournant n'est pas une amélioration; une ligne résume l'erreur d'Obama, où il déclare que « Le statu quo n'est pas viable, et Israël ... doit agir avec audace pour faire avancer une paix durable ». Notons comment il exige que seul Israël « doit agir avec audace», des mots codés pour faire des concessions à des ennemis qui se sont juré d'éliminer l'Etat juif.

Ce n'est pas de la politique; c'est de la folie.

Thèmes connexes: Conflit et diplomatie israélo-arabes, Politique étrangère américaine Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis