Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 13:21

 

Mojtaba-khamenei.jpg

Le fils de Khamenei marche sur la voie du fils du Kadhafi

 

Par Faramarz DADRAS

Intervenant pour le site  © 2011 aschkel.info 

 Sur le site du Ministère israélien des affaires étrangères en langue persane

http://www.hamdami.com/MFAFA

01 mars

 

Une ressemblance existe entre les fils à papa ! Entre Seif Al Islam Kadhafi, et le Hodjatoleslam Mojtaba Khamenei, respectivement les fils du Colonel Kadhafi et l’Ayatollah Khamenei.

 

La dernière information concernant deux leaders de l’opposition Iranienne Moussavi et Karroubi, est confirmé par un important membre clergé de la ville sainte de Qom, ces deux piliers du régime Islamique sont prisonniers à Téhéran sur la base militaire "Heshmatieh"   appartenant  aux  Gardiens de la révolution les" Pasdaran ".

 

Il y a trois jours un important membre du clergé chiite de Qom, a signalé son inquiétude au sujet de l’arrestation des leaders de l’opposition aux responsables des bureaux de Khamenei à Téhéran et Qom, messieurs (Haghani et Malekan). Le clergé est assuré par ces deux hommes comme il l'était  auparavant par Ali Larijani le président de l’assemblée Islamique. «  l’affaire est dans les mains du seigneur Mijtaba le fils du Guide et ces conseillers » ajoute le site Internet de ( la voix verte de la liberté).

 

Seyed Mojtaba Khamenei 45 ans, est un clerical et le deuxième fils d’Ali Khamenei, il exerce le pouvoir dans l’ombre de son père le guide iranien. il  se serait imposé discrètement dans la hiérarchie du régime, celui-la même qui a été complice d’Ahmadinajed le président Iranien dans les fraudes électorales, qui a conduit les missions du Ministère de la sécurité et du renseignement et celle des Gardiens de la révolution pour opprimer toute contestation contre le régime, il dirige personnellement le brigade armée des étudiants religieux (Imam Sadegh) de Qom, et  des “voyous” à la solde de son père.

 

Il rêve de prendre  la succession de son père (comme le fils de Kadhafi, Seif Al Islamà), Il est devenu très riche grâce à lui, l’an dernier 1,6 milliard de dollars !! appartenant au Seigneur Mojtaba  ont été bloqués dans une banque londonienne. Selon  l'artcle ci dessous de Paris Match.

prison-iranienne.jpg

2009 - Catherine Schwaab - Paris Match

On s’est retrouvés debout, serrés comme des sardines, dans des sortes de conteneurs par plus de 40 degrés, pendant deux jours, sans toilettes, sans eau ni nourriture, avec des rats. Quand nos gardiens bassidji nous ont fait couler de l’eau à travers la porte, nous avons été obligés de laper le liquide comme des chiens. C’était dégueulasse : des saletés et surtout du sang. Car nous étions sanguinolents, battus avec des gourdins, le visage démoli. On a tous les dents cassées. Moi je n’entends plus d’une oreille. Mais je suis mieux loti que des camarades qui sont morts. »

C’est un intellectuel d’environ 25 ans, avec qui nous avons pu entrer en relation, qui raconte ses conditions de détention à la prison de Kahrizak, près de Téhéran. Le jeune homme poursuit : « Nous avons vu des membres de notre “conteneur” pendus par les pieds pendant quarante-huit heures ; l’un d’entre eux, rendu à sa famille défiguré avec des yeux gonflés comme des balles de tennis violacées, est mort dans les bras de ses parents. Il y avait des viols tous les jours : trois des plus jeunes y sont passés, on entendait leurs hurlements. » Reza Yavari, un autre ­prisonnier libéré : « Dans notre cellule, des gens tombaient dans le coma. Quand l’un d’entre eux est mort, on a protesté, nos geôliers, des voyous en civil (on les appelle “lebas shakhsi”), sont revenus, ont cassé les ampoules électriques, brandi le cadavre, braqué des torches sur nos visages : “On va vous enculer, vous tuer, c’est les ordres !” Ils ont attrapé un jeune de 16-17 ans, l’ont cogné comme des fous, certains ont protesté, ils leur ont infligé le même traitement. Le lendemain matin, quatre d’entre nous avaient succombé. »

A la répression violente s’ajoute la corruption des mollahs
Ali Reza Beheshti, fils d’un grand ayatollah assassiné, calcule : « Quelque 1 700 prisonniers ont été acheminés à Ispahan car, à Téhéran, les prisons débordent. On ignore combien il y a de morts, on les estime à au moins 360. Seulement 10 % des familles ont des nouvelles, et certaines, terrorisées, ne nous contactent pas. »
 

Si, selon certains, il y a des bassidji et des pasdaran pour désapprouver ces méthodes, la majorité exécute les bas­ses besognes sans états d’âme. Un ­camion vient d’être intercepté à la frontière turque avec... 7,5 milliards de dollars en liquide et 20 tonnes de lingots d’or ! Fortune des mollahs du régime ? Financement du Hamas, du Hezbollah ? Les ressources des ayatollahs semblent inépuisables... 1,6 milliard de dollars appartenant au fils de Khamenei (qui soutient Ahmadinejad) sont bloqués dans une banque londonienne. Quant à la manne saisie en Turquie, le premier ministre turc Erdogan a décidé de s’en servir pour ses investissements nationaux. C’est sans doute la version islamique de la realpolitik.

F.DADRAS

Par Faramarz DADRAS

 

Chercheur et expert du renseignement

 

Ancien officier du service renseignement de la garde impériale de l’armée d’Iran, chercheur et expert du renseignement, fondateur et le directeur du site Internet de www.farhangiran.com en langue persane, auteur et traducteur des nombreux articles et études sur la question Iranienne et consultant d’auprès les medias.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis