Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:37


 


DEBKAfile Reportage exclusif 12 mars 2011, 11:26 AM (GMT+02:00)

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

http://www.debka.com/article/20757/ 

Tags:  Hamas terror      Itamar    Israelis    Muslim Brotherhood    Iran 

 

 

Ils sont arrivés trop tard. Les tueurs s’étaient déjà enfuis.

 

Les sites internet du Hamas se sont empressés de louanger comme étant un « acte héroïque », le meurtre d’une mère, d’un père et de trois de leurs enfants, âgés de 11, 3 ans et un bébé d’un mois [réfugiés du Goush Katif, expulsés de Gaza en 2005], qui ont eu la gorge tranchée durant leur sommeil à Itamar, au sud de Naplouse, vendredi soir, le 11 mars. L’évasion des au moins deux tueurs palestiniens, bien avant que l’alerte ait pu être donnée, après minuit, a été facilitée par le démantèlement de la plupart des check-points de la sécurité israélienne dans la Bande occidentale de Judée-Samarie et une vigilance militaire ralentie.


Les sources anti-terroristes et du renseignement de Debkafile dévoile que l’attentat d’Itamar était le premier résultat d’une conférence secrète financée par l’Iran à Khartoum, la semaine dernière, qui a réuni les chefs des différentes branches nationales des Frères Musulmans à travers le monde arabe, et lors duquel un plan a été mis sur pied pour le Hamas, qui consiste à lancer une série d’attaques terroristes contre Israël, devant faire de nombreuses victimes, des deux côtés de la Ligne Verte – assorties par des tirs de missiles depuis la Bande de Gaza, dans le but d’initier la Troisième Intifada. Les Frères Musulmans égyptiens sont l’organisation mère du Hamas.

 

Cette décision a été l’une des facettes d’un plan global esquissé à Khartoum pour que les militants des Frères Musulmans déclenchent des soulèvements dans divers pays arabes. Avec le soutien financier et logistique iranien, les différentes branches se sont résolues à coordonner les opérations afin de tirer le meilleur parti du désordre et prendre le contrôle des capitales arabes. Les officiers du renseignement iranien qui ont assisté à la conférence ont utilisé cette occasion pour établir des contacts directs avec les dirigeants de la Fraternité en provenance d’Egypte, d’Irak, de Tunisie, de Syrie, de Jordanie, de Grande-Bretagne. La délégation palestinienne représentant le Hamas à Gaza était dirigée par Mahmoud a-Zahar et le Hamas de Damas, par Khaled Meshaal.

 

Le plan concernant le Hamas, qui doit raviver le terrorisme à l’intérieur de la Bande Occidentale de Judée-Samarie et en Israël, constituait une part importante des résolutions soutenues par l’Iran qui ont été arrêtées durant la conférence de Khartoum. Aucun mot prononcé durant la conférence n’a été autorisé à filtrer en direction du public israélien et les autorités sécuritaires israéliennes n’ont pas semblé prendre la mesure et adapter leurs pratiques aux décisions qui y ont été prises par les Islamistes.

 

Ceci peut expliquer pourquoi il n’y a eu aucune alerte préalable aux meurtres d’Itamar ni aucun redéploiement de Tsahal en vue d’une résurgence d’assassinats terroristes multiples, même si l’on savait que les réseaux du Hamas se regroupaient en Judée et Samarie, avec l’objectif d’attaquer et de kidnapper des Israéliens des deux côtés de la Ligne Verte. Plusieurs Palestiniens ont récemment été appréhendés dans les rares checkpoints subsistant, transportant des engins explosifs improvisés, des couteaux et des bombes incendiaires.

 

Malgré les appels émanant des dirigeants des communautés israéliennes de la Bande Occidentale, l’armée n’a pas recommandé de restaurer aucun des anciens checkpoints – même si les services de sécurité de l’autorité palestinienne ont ralenti le niveau de leur coopération anti-terroriste et leur partage de renseignement avec Israël, en refusant de prendre leur part active des conséquences de cette levée des checkpoints.

 

 

Depuis  plus d’un an, le Premier Ministre Binyamin Netanyahou et le Ministre de la Défense Ehud Barak ont cédé aux pressions incessantes des Etats-Unis et de l’Europe pour gratifier les Palestiniens de la Bande Occidentale d’une liberté de mouvement presque sans restriction et d’une contribution généreuse à leur développement économique, comme des moyens de convaincre le Président de l’AP, Mahmoud Abbas de retourner à la table des négociations. Cette politique a échoué dans son objectif, tout en rendant, une fois encore, les Israéliens plus vulnérables aux attentats terroristes. Aucun de ces développements alarmants n’a été porté à la connaissance du public israélien. Jérusalem en est encore à tenter de prétendre que l’Egypte reste fidèle aux traités de paix signés en 1979, quand bien même rien de ces relations n’apparaît avoir survécu à la chute d’Hosni Moubarak.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ramuncho 13/03/2011 09:45


Israël ne peut compter que sur lui-même et doit prendre toutes les mesures pour empêcher que ces assassinats atroces ne se renouvellent. Seule la fermeté et la vigilance arrêteront ces crimes. Cet
acte exprime bien la haine des juifs Israéliens .


gerard.david 13/03/2011 09:01


Il serait grand temps, surtout suite a la barbarie de ce dernier assassinat d'une famille, parents enfants,que les autorite Israelienne, reprennent vite, très vite, le controle des points de
passages, livrés aux terrorristes assassins, qui n'hésitent pas eux, a en profiter pour tuer des civils juifs, homme, femme et enfants. Il faut le faire savoir au monde entier, et surtout a ceux
qui plaignent les peuvres palestiniens victimes "apartheid".


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis