Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 19:54

 

 

double explosion damas (Copier)

 

Explosions à Damas

 


 

L’onde de choc des deux explosions qui ont tué 55 personnes et blessé près de 400 autres à Damas, jeudi 10 mai, a galvanisé les alliés d’Assad, à commencer par l’Iran, qui s'est jetée dans une activité frénétique. Au cours des dernières heures, Téhéran a ordonné à ses supplétifs libanais du Hezbollah d’ouvrir tous grands leurs entrepôts d’armes et d’envoyer des quantités d’armes et d’équipement militaire à travers la frontière, en direction de l’armée syrienne – un retournement radical de la direction habituelle dans la fourniture d’armement. Jeudi soir, Washington a calmement demandé au Président libanais Michel Suleiman de mettre un terme à ce trafic.

 

Alors que l’opposition syrienne et le régime Assad s’accusent mutuellement – ou Al Qaeda – à propos du pire attentat que Damas ait vu au cours de ce soulèvement de plus de 14 mois, il était évident pour tous que cela devait être le résultat du travail d’une agence secrète importante et très professionnelle.

 

 

A Téhéran, Moscou et Beyrouth, on évalue l’échelle de ces attentats à la bombe qui ont pulvérisé les quartiers généraux-clés de la sécurité syrienne, comme une violente escalade dans l’offensive pour faire tomber le Président Assad – plus intensive, même, que la campagne de l’OTAN qui a détrôné le tyran libyen Khadafi, l’an passé.


 

Des sources de Debkafile à Moscou affirment que l’évènement a eu pour conséquence de jeter une ombre sur les relations entre l’Administration Obama et Vladimir Poutine, au début de son troisième mandat en tant que Président russe.

 

 

Cette semaine, Poutine a ostensiblement refusé d’assister au sommet du G-8, réunissant les dirigeants mondiaux, la semaine prochaine, sur les terres de la retraite présidentielle américaine de Camp David. Il a décidé d’envoyer son Premier ministre Dmitry Medvedev à sa place.

 

 

Le Président russe a, au moins, 3 comptes à régler avec Washington : a) Il soupçonne que des mains américaines ont entraîné des manifestations de l’opposition contre lui, au cours de sa campagne électorale ; b) Il est ulcéré par l’affaire du bouclier anti-missile américain mis en place en Europe et au Moyen-Orient, en vue d’intercepter les missiles balistiques de l’Iran, et c) Il est solidement campé derrière le régime Assad, qu’il accuse les Etats-Unis de vouloir renverser.

 

 

Dans leur message à Beyrouth, les Etats-Unis ont rappelé au Président libanais que le transfert de matériels de guerre par le Hezbollah à la Syrie constitue une violation de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité, qui a mis fin à la guerre du Liban de 2006 entre le groupe chi’ite libanais et Israël. Les transferts d’armes entre la Syrie et le Liban sont interdits dans les deux sens. Mais cette prohibition n’a jamais été suivie d'effet. Des cargaisons d’armes régulières ont traversé la frontière libanaise en direction du Hezbollah, depuis et à travers la Syrie, au cours des six dernières années, sans aucune interférence, de la part de la force de l’ONU, la FINUL, stationnée au Sud-Liban.

 

Washington sait parfaitement bien que personne au Liban n’arrêtera le flux d’armes vers la Syrie. Mais cette requête faite au Président Suleiman est destinée à préparer le terrain pour étendre les conditions d'une intervention internationale et américaine dans le conflit syrien.

 

Téhéran a pris immédiatement une autre mesure, après les attentats de Damas, pour raffermir le régime Assad, en commençant à organiser un réseau étroit de caméras de surveillance qui devrait être installé dans toutes les parties de Damas, ses sorties et entrées, afin de remplir trois fonctions :


1.  Les opposants au régime auront moins de liberté de mouvement dans la capitale.


2.  Les forces militaires et sécuritaires peuvent économiser de la main d’œuvre pour sécuriser la ville. Des patrouilles fondront sur les zones où les caméras auront enregistré des mouvements hostiles ou suspects.


3.  Les services de renseignement syriens et leurs alliés pourront disposer d’un retour sur les mouvements des observateurs de l’ONU. La mission de l’ONU est perçue par la Syrie, l’Iran et la Russie comme « les yeux et les oreilles de l’Occident ».

Adaptation : Marc Brzustowski. 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis