Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 22:50

 

Le Dossier

Creation-d-un-Etat-terroriste---la-Palestine.jpg

 

"Le monde ne peut soutenir la création d’un Etat dont le pouvoir est assuré en partie par une organisation terroriste". S.Péres

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

samedi 30 avril 2011

Après l’accord de réconciliation : Israël mène une bataille défensive / Itamar Eichner et Roni Shaked – Yediot Aharonot

Que compte Israël faire à présent ? En Israël on se prépare à l’éventualité que l’accord de réconciliation se réalise et obtienne le soutien de la communauté internationale. Hier les ministres du Forum des sept ont tenu une réunion spéciale en présence du chef d’état-major, du conseiller pour la sécurité nationale, du commandant des renseignements militaires et de représentants du Shabak et du Mossad. Au cours de cette réunion il a été convenu qu’à ce stade, Israël se focalisera sur une action diplomatique face à la communauté internationale, et notamment l’Europe où se font d’ores et déjà entendre des voix qui appellent à reconnaître le gouvernement Fatah-Hamas et à renoncer à certaines des demandes du Quartette. Effectivement, Israël a déjà lancé hier une offensive de communication ayant pour objectif de vilipender l’accord de réconciliation et de le présenter comme une erreur fatale d’Abou Mazen, qui a opté pour une alliance avec le diable plutôt que de s’asseoir à la table des négociations avec Israël.

Israël prendra-t-il des sanctions contre l’Autorité palestinienne ?

Les ministres Moshé Yaalon et Avigdor Liberman appellent à utiliser des « moyens de pression » sur Abou Mazen afin de le convaincre de ne pas réaliser l’accord.

Il s’agirait notamment de ne pas transférer les recettes fiscales à l’Autorité palestinienne qui représentent deux tiers de son budget ; de retirer leurs cartes de VIP aux hauts responsables de l’Autorité palestinienne, y compris Abou Mazen et Salam Fayyad ; d’empêcher le passage de Palestiniens de Gaza vers la "Cisjordanie" ; d’arrêter des activistes du Hamas en "Cisjordanie" ; de suspendre la collaboration avec les forces de sécurité palestiniennes ; de boycotter la conférence des pays donateurs à l’Autorité palestinienne ; d’encourager les responsables européens et américains à suspendre l’aide à l’Autorité palestinienne. Le Forum des sept a cependant décidé hier de ne pas imposer de sanctions à l’Autorité palestinienne.

Et si cela ne sert à rien ? Si l’accord se réalise, Israël l’utilisera pour condamner l’initiative palestinienne visant à obtenir la reconnaissance d’un Etat dans les frontières de 1967 par l’Assemblée générale de l’ONU en septembre. Israël dira au monde que reconnaître un Etat dont le Hamas participe au gouvernement revient à légitimer le terrorisme, d’autant plus que le Hamas refuse toujours les trois conditions du Quartette. L’unité palestinienne, dira Israël, est la preuve qu’Abou Mazen n’a jamais voulu négocier et préfère une alliance avec le Hamas et une déclaration unilatérale à un accord avec Israël. C’est la ligne qu’a adoptée le président Shimon Pérès qui a déclaré hier : « Le monde ne peut soutenir la création d’un Etat dont le pouvoir est assuré en partie par une organisation terroriste ».

L’Egypte : Nous ouvrirons prochainement le poste-frontière de Rafah / Smadar Péri – Yediot Aharonot

Immédiatement après la cérémonie de signature de l’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas et la création du gouvernement palestinien provisoire, l’Egypte ouvrira le poste-frontière de Rafah à la circulation des Palestiniens habitant la bande de Gaza. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil al-Arabi.

Le ministre égyptien a insisté sur le fait que l’ouverture du poste-frontière vise à « atténuer les souffrances » des habitants de Gaza. Il n’a cependant pas indiqué si le poste-frontière restera ouvert en permanence ou pour des périodes limitées, et si l’Egypte permettra aux Palestiniens de se rendre librement sur son territoire ou uniquement à ceux qui désirent se rendre à l’étranger en passant par l’Egypte.

Shimon Pérès : l’accord de réconciliation est une erreur fatale / Amit Cohen et Arik Bendr – Maariv

Même le président de l’Etat, Shimon Pérès, qui est considéré dans le monde comme un symbole de la réconciliation et de la paix, s’en est vivement pris à l’accord signé par l’Autorité palestinienne.

« L’accord entre le Fatah et l’organisation terroriste du Hamas est une erreur fatale qui empêchera la création d’un Etat palestinien et compromettra les chances de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région », a déclaré M. Pérès lors d’une série d’interviews accordées à des organes de presse européens et notamment à la télévision nationale norvègienne. Shimon Pérès a fait ces déclarations après avoir consulté différents analystes au sujet de l’accord de réconciliation palestinien.

« Nous aimerions voir le peuple palestinien s’unir, mais s’unir pour la paix », a déclaré le président. Pour lui, ce qui s’est passé hier est une « campagne qui aboutira à un désaccord flagrant, c’est-à-dire qu’il y aura au sein du peuple palestinien deux camps, l’un appelant à la paix et l’autre prônant la destruction d’Israël ».

Le président Pérès a vivement critiqué cet accord conclu entre le Fatah et le Hamas, qui est une organisation terroriste meurtrière. « Le Hamas ne modifie pas sa charte, ne cesse pas d’être une organisation terroriste, continue à servir l’Iran et à pratiquer le trafic d’armes », a-t-il affirmé, avant de mettre en garde que « la signature d’un accord qui mènera à la tenue d’élections palestiniennes dans un an pourrait faire en sorte qu’une organisation terroriste prenne le contrôle et de Gaza ainsi que de la "Cisjordanie", et que la politique du Hamas l’emporte ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis