Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 07:53

 

 

 

Le Point.fr - Publié le 10/01/2013 à 14:51

Le meurtrier de deux diplomates, le Diplomate américain Charles Robert Ray et de l’Israélien Yacov Barsimantov, au début des années 80 pourrait sortir de prison, sous condition d'être expulsé du territoire français.

 

Georges Ibrahim Abdallah, photographié en 1986 lors de son procès pour l'assassinat de deux diplomates. 

Georges Ibrahim Abdallah, photographié en 1986 lors de son procès pour l'assassinat de deux diplomates. © AFP

Le Libanais Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré depuis 28 ans en France pour complicité d'assassinat de deux diplomates en 1982, pourra sortir de prison en libération conditionnelle à condition d'être expulsé du territoire français, a indiqué jeudi une source proche du dossier. La chambre d'application des peines de Paris, qui examinait l'affaire en appel, a accédé à la huitième demande de libération de l'ancien chef des FARL (Fractions armées révolutionnaires libanaises), 61 ans, en la conditionnant à un arrêté d'expulsion du territoire.

Le ministère de l'Intérieur doit impérativement prendre cet arrêté d'ici au 14 janvier. Sans ce préalable, Georges Ibrahim Abdallah, condamné à perpétuité en 1987, ne pourra quitter la prison de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) où il est détenu. Les juges d'appel ont confirmé la décision rendue le 21 novembre par le tribunal d'application des peines de Paris, qui avait déjà répondu positivement à la demande de libération de Georges Ibrahim Abdallah en la conditionnant à son expulsion.

Risque de récidive

Mais le jugement avait été suspendu en raison de l'appel du parquet, opposé à cette remise en liberté. Engagé auprès du mouvement palestinien radical FPLP (Front populaire de libération de la Palestine), il avait été arrêté le 24 octobre 1984 et condamné à perpétuité en 1987 pour complicité dans les assassinats en 1982 à Paris de deux diplomates, l'Américain Charles Robert Ray et l'Israélien Yacov Barsimantov.

Le parquet de Paris avait estimé en première instance que "le projet incertain que présente Georges Ibrahim Abdallah ne permet de garantir tout risque de récidive" et de reprise d'un combat révolutionnaire au Liban, soulignant qu'il n'a jamais commencé à indemniser les parties civiles et continue de revendiquer ses actes. Son avocat Jacques Vergès avait fait valoir qu'il était un détenu modèle et qu'il souhaitait rentrer au Liban pour reprendre son métier d'instituteur (!!!). Libérable depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah avait déjà obtenu une libération conditionnelle en 2003, mais celle-ci avait finalement été refusée par la juridiction d'appel en janvier 2004.

 

Pour mieux comprendre d'où vient ce besoin pressant de libérer de potentiels récidivistes antisémites et se rapprocher du Hezbollah Libanais, du FPLP de Salah Hamouri, du Front de Gauche et du co-génocidaire Ahmed Jibrll, en Syrie....  ou le petit Fabius illustré, comme dans un livre. Valls devra trancher.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis