Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 14:02

Le dossier

Flag de désinfo


Quelle terrible nature !! Incroyable !! Décrypter Le langage de la haine, de l'incitation, du mensonge chez certains médias francais .... Par Yéochoua SULTAN © 2011 www.aschkel.info Desinformation lire aussi : Massacre d'Itamar - Le silence éloquent des médias français...mais quand ils publient.... Le nombre de Juifs est passé sous la barre du demi-million. Est-ce que tout le monde a été effaré de la même façon par deux informations d'apparence anodine ce mercredi soir? La première pourrait passer pour rassurante, retirée de son contexte. La seconde ne semble être qu'un mensonge sans conséquences, voire une simple petite erreur, et pourtant... Le message de l'infatigable ministre français, Juppé, qui invoque la solidarité avec le «peuple israélien meurtri par cet acte odieux», peu de […]

Pour les médias français, l'attentat n'est pas un acte terroriste

Par Astrid Ribois - Jeudi 24 mars -guysen

 
REUTERS

Ce jeudi 24 février le Figaro consacre son éditorial à l'attentat de Jérusalem qui a volé la vie d'une femme et fait plusieurs dizaines de blessés. Si Pierre Rousselin qualifie l'attentat de ''très inquiétant'' et reconnait qu'il est de nature terroriste, d'autres journalistes français ont, eux, davantage de difficultés à rendre compte fidèlement de la situation. En dépit d'un drame comme celui-là, la campagne de dé-légitimation d'Israël poursuit son chemin sans encombre.


 
La critique d'Israël au sein des rédactions des journaux français n'en est pas à son premier essai. S'il est peut-être plus aisé de concevoir leur position sur les localités juives de Judée-Samarie, qui sont dénoncées par l'ensemble de la communauté internationale, il est beaucoup plus difficile de comprendre leur conception d'un attentat terroriste.
 
Le Figaro et le Monde ne se privent pas en effet d'expliquer que l'autobus ''se dirigeait vers la colonie juive de Maale Adoumim en Cisjordanie'', comme pour justifier l'attaque. Lorsque l'on sait que la majorité des médias français considère que les violences commises en Judée-Samarie ne sont finalement dues qu'à la présence des citoyens israéliens dans les localités, le rapprochement est vite établi entre l'attaque et la direction du bus vers un village juif. Pourtant, l'attentat ne visait pas particulièrement cet autobus et aurait très bien pu être perpétré à un autre arrêt. Le choix du terroriste relève sans doute du fait que le lieu soit constamment fréquenté par de nombreux habitants de Jérusalem, qu'il soit proche d'une grande intersection routière et que les locaux des médias s'y trouvent à proximité – les terroristes cherchant avant tout une diffusion maximale des attaques.
 
Nul doute également que l'attentat ait été commis pas un terroriste palestinien. Les groupes terroristes qui sont rois au sein de la Bande de Gaza et difficilement traqués par l'Autorité palestinienne en Judée-Samarie ne cessent de menacer Israël. Les violences à l'encontre de l'Etat hébreu se sont d'ailleurs intensifiées depuis une dizaine de jours – massacre d'Itamar, des dizaines de roquettes lancées par le Hamas et des obus de mortiers tirés par le Jihad islamique – et l'Autorité palestinienne a elle-même arrêté deux terroristes du Jihad islamique pour apporter son aide à Israël dans le cadre de la recherche des terroristes de l'attentat de Jérusalem. Ces preuves ne sont toutefois pas suffisantes pour les médias français qui doutent que l'attentat ait été commis par un terroriste palestinien. Ainsi le Figaro annonçait : ''La police (israélienne) a rapidement évoqué un ''attentat terroriste'', ce qui signifie dans le langage des autorités israéliennes un attentat commis par des Palestiniens''. Non, Israël ne considère pas tous les Palestiniens comme des terroristes, mais l'histoire a démontré que jusqu'à présent, c'est principalement face au terrorisme palestinien que l'Etat hébreu a été confronté.
 
Dans le même registre, le Monde estime également que l'attentat a probablement été causé par les raids israéliens mené dans la Bande de Gaza ces derniers jours. ''Cet attentat survient alors que les violences meurtrières se sont intensifiées ces derniers jours à la frontière entre Israël et la bande de Gaza'', écrit un journaliste du quotidien. Les raids israéliens, qui sont menés dans le cadre des représailles aux tirs de missiles et de mortiers sur le territoire israélien, relèvent de la légitime défense – dont tout pays a le droit de faire usage – et ne justifient en aucun cas l'organisation d'une attaque terroriste.
 
Mais surtout, le Monde semble avoir des difficultés à admettre que l'attaque relevait d'un attentat terroriste. ''La police israélienne a qualifié cette attaque, qui n'a pas encore été revendiquée de ''terroriste'''', pouvait-on ainsi lire mercredi soir sur le site internet du quotidien. Difficile de croire que l'explosion d'une bombe dissimulée dans un sac aurait pu être accidentelle. Pour le Monde, néanmoins, cette hypothèse pourrait être plausible.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis