Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 17:16

Le réveil d’un juge et la véracité d’un jugement 
03/04/2011 

 



      
Illustration: ReutersFreddy Eytan  |  Général

 
http://www.jcpa-lecape.org/

Le JCPA- le CAPE a été le premier à lancer une campagne d’information contre le rapport Goldstone et déjà en novembre 2009, l’ambassadeur Dore Gold a même participé à un duel oratoire prouvant au juge Goldstone que ses conclusions sont bourrés de contradictions et que son enquête de 575 pages n’était que de l’amateurisme. Les autres campagnes d’information des ministères de la Justice, des Affaires étrangères et de Tsahal ont réussi  à faire sortir le célèbre juge de sa torpeur. La véracité sur les opérations de Tsahal a éclaté au grand jour et la lumière a enfin éclairé les esprits.


Cependant, les regrets et la mea culpa du juge Goldstone demeurent timides et viennent trop tard. Le mal a été déjà fait et les dommages commis sont irréparables sur le plan diplomatique et médiatique et ont causé des dégâts  également aux familles. Les jeunes soldats de Tsahal ne sont pas des mercenaires criminels et sanguinaires comme le rapport a essayé de démontrer sans succès. Les médecins de Tsahal ont même sauvé des  femmes, des enfants et bébés palestiniens innocents au risque de perdre leurs propres vies.



Certes, mieux vaut des remords tardifs que de pratiquer la politique de l’autruche surtout de la part d’un juge bercé par les valeurs du judaïsme. Goldstone revient enfin et courageusement au bercail. Ses regrets sont prononcés dans un contexte particulier  d’une délégitimation systématique de l’Etat juif orchestrée non seulement par les Arabes mais aussi par des tribunaux internationaux fantômes et des ONG hostiles et capricieuses financées souvent par des chancelleries européennes. 


L’actuel gouvernement israélien n’est pas directement impliqué dans la responsabilité de l’opération « Plomb durci »lancée en décembre 2008 puisque Netanyahou était dans l’opposition mais c’est son devoir d’exiger l’annulation de ce rapport injuste  tel qu’a été nul et non avenu la résolution 3379 assimilant le « sionisme au racisme », infâme déclaration adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU le 10 novembre 1975. Goldstone devrait également écrire une lettre dans ce sens au Secrétaire général de  l’Onu et ne pas se contenter de regrets dans un journal. 

Depuis sa création Israël affronte le mensonge et la désinformation. Rappelons pour mémoire, le « massacre » à Jénin » et l’affaire de Mohamed el Doura ou la fameuse « flottille ». Il est temps que les gouvernements, les instances internationales, et la presse prennent au sérieux les enquêtes de Tsahal et les sentences des juges de Jérusalem. Les généraux israéliens appliquent des normes exceptionnelles dans le combat contre le terrorisme en dépit de l’utilisation de boucliers humains. Pourtant à chaque opération, Tsahal est accusé de crimes de guerre tandis que le Hamas ou le Hezbollah sont épargnés. L’Otan durant la guerre au Kosovo, en Irak, en Afghanistan, ou récemment en Libye  commet des erreurs et des bavures graves et meurtrières et souvent n’avertit pas les populations locales comme le fait Tsahal. Les généraux américains ou européens ont-ils été accusés devant la justice internationale ? Pourquoi un poids contre deux mesures ?  N’est-elle pas flagrante et antidémocratique !   

A l’approche de la réunion de l’Assemblée générale de l’ONU où l’Etat juif sera mis au ban des accusés, nous devons d’ores et déjà utiliser intelligemment les nouveaux propos du juge Goldstone  pour tenter de mettre un terme à toute la supercherie.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gerard.david 03/04/2011 18:27


Après les crimes odieux, commis sontre l'état juif, la tueries de barbares terrorristes, des bomebes sur la station service, etc etc.. ou sont les actions terrorristes d'Israel. Aucune, un pays qui
défends ses habitants, et préserve la vie des civils, même s'ils sont anti-Israel. Ou et dans quel pays au monde, peut on voir de tels agissements et le respect, même de ses ennemies ?? Nullepart
Il n'y a qu'Israel pour agir ainsi. Qu'on se le dise et qu'on informe les membres de l'ONU s'ils ne le savent pas.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis