Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 17:43

 

 

 

Le Shabak, le Mossad, Aman et le MoD déploient leurs unités de cyberguerre. Après Pessah, un comité d’experts ad hoc précisera les nouvelles dispositions de cyberdéfense/cyberréponses de l’Etat hébreu.

 

Par Dominique Bourra

 

 

Partons du principe que ce que nous sommes en mesure de faire, nos ennemis peuvent le faire.  Déclaration cash du patron du contre-terrorisme (National Security Council / bureau du premier ministre ici) lors du dernier sommet d’ Herzliyya (ici).  La protection des infrastructures de l’Etat hébreu est en effet une préoccupation permanente alors que les attaques redoublent à la faveur de chaque crise (Cast Lead, Flottille,…).  La protection gouvernementale s’étend au grandes entreprises et aux banques, soumises aux tests d’effraction des équipes de chocs. Rien de tel que la preuve par l’exemple pour faire rentrer les entités privées dans le rang de la cyber défense. La dissuasion est en effet l’un des objectifs prioritaires d’Israël en matière de cyber guerre.  On parle non seulement de renforcement permanent des protections mais à mots à peine couverts de contre-attaque.« I’m prepared to invest a lot of money so that every computer of every hacker who targets the State of Israel burns up » declare encore le patron du contre-terrorisme cité par Haaretz.  Un avertissement on ne peut plus clair.  Une agence dédiée supervise les serveurs et les réseaux gouvernementaux, tout en déployant  une veille extérieure.  Le Bureau du contre-terrorisme conseille le Premier Ministre, le Shin Bet veille sur les infrastructures critiques civiles grâce à ses départements experts, le Mossad dispose de ses propres spécialistes, quant aux services de renseignements militaires, ils se sont dotés d’une nouvelle entité de cyberdéfense-cyberattaque.  Emulation garantie. Et comme on dit, abondance de biens  ne nuit pas, surtout dans un domaine où tout est chaque jour à recommencer.

 


Copyrights Nanojv: http://nanojv.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis