Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 08:50

Le « tweet » de Valérie et l’album de Carla

 

Par Charles Etienne NEPHTALI

 

Hier, un ami me demandait :

« Que penses-tu du tweet de Valérie Trierweiler ? ».

 

Comme à mon habitude, je répondis à sa question par une autre question (1) :

« Et toi, qu’avais-tu pensé en octobre 2008 de l’album de Carla Sarkozy ? »

 

*

*      *

Pendant plusieurs jours avant le 2ème tour des Législatives, on ne pouvait plus lire un quotidien ou un hebdomadaire, ni écouter la radio ou regarder la télévision sans qu’il ne soit question de ce « tweet » de Mme Trierweiler (que certains appellent déjà Mme Tweetweiler), la compagne (2) de M. Hollande. 135 ou 137 petits signes tapés sur un téléphone portable et notre pays était en émoi, en ébullition ! 135 ou 137 petits signes tapés sur un téléphone portable et nous assistions à un séisme politique ! Des hommes et femmes politiques, des spécialistes, des experts et des fins connaisseurs se relayaient, voire se bousculaient, pour donner leur docte avis sur « l’affaire ».

 

Ciel, n’y avait-il que cela dans notre pays ? Ciel, n’y avait-il pas des choses beaucoup plus importantes et/ou plus graves en France ?

 

Je n’ai pas d’opinion particulière sur cette « affaire », pensant cependant qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat (heureusement pour le chat !) et me demande donc bien pourquoi on en parlait tant alors qu’une autre « Première Dame de France » avait, en octobre 2008, fait « quelque chose » qui m’avait personnellement, car respectueux du Devoir de Mémoire, beaucoup plus froissé, voire choqué. Il en avait très peu été question à mon gré. De quoi s’agissait-il ?

 

Mme Sarkozy, faisant la promotion d’un nouvel album, « Comme si de rien n'était », chanta, le 4 octobre 2008, en Anglais, ce qui pour la « Première Dame de France » n’est peut être pas très élégant, mais ce n’est encore rien car, le pire et le comble, elle chanta pour la télévision allemande……………à Nuremberg.

 

http://villepin.over-blog.com/10-categorie-1233941.html

 

Ceci se passa donc le 4 octobre 2008, veille du jour où nous, Juifs de France, assistions dans la tristesse et le recueillement à la traditionnelle Cérémonie dédiée aux Victimes sans sépulture de la Shoah. A ces malheureuses victimes des lois édictées le 15 septembre 1935 dans cette même ville de Nuremberg, lois qui menèrent ensuite aux criminelles et monstrueuses décisions de la conférence de Wannsee le 20 janvier 1942 et à la « solution finale ».

 

Le 4 octobre 2008, veille du jour où nous récitions le Kaddish (3) pour ces 6 millions de nos Sœurs et Frères, dont 1 million et demi d’Enfants, assassinés et pour lesquels rien ne fut récité au moment de leur mort, au moment où, pour la plus grande majorité d’entre eux, ils furent gazés et réduits en cendres !

 

Mme Sarkozy ignorait-elle cette coïncidence de dates ? C’est fort possible et peut être est-ce pour cela qu’il n’en avait presque pas été question dans les médias. Il faudra dans ce cas excuser sa « prestation télévisée » et s’adresser au Seigneur en lui demandant de « lui pardonner car elle ne savait pas ce qu’elle faisait ».

 

 

 

Charles Etienne NEPHTALI

Le 18 juin 2012

 

 

Certains disent que c’est une habitude juive.

De mon temps, on employait les mots « maîtresse » ou « concubine », moins élégants peut être.

Le Kaddish est une prière écrite en araméen qui glorifie et sanctifie le Nom divin. Elle est principalement récitée lors d’un deuil, mais pas seulement à cette occasion.

Partager cet article
Repost0

commentaires

ILHES 20/06/2012 22:10

Manque flagrant de culture historique de la part de Mme Sarkozy, de son mari et de leurs conseillers !
Affligeant.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis