Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 13:15

Les dangers de l’aveuglement français démontrés par Alain Juppé en visite au Proche-Orient

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=25578

Hélène Keller-Lind

 

jeudi 2 juin 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -




Alors que le Premier ministre israélien avait démontré les dangers de la proposition faite par le Président américain le 19 mai dernier et que Barack Obama avait quelque peu affiné ses déclarations par la suite, Alain Juppé, en visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, annonce une position tout aussi irréaliste et dangereuse pour l’État hébreu et va plus loin encore, faisant fi de la nécessité de négociations directes. Il propose une conférence de paix à Paris allant dans ce sens avant la fin juillet, pour damer le pion aux États-Unis, sans doute, dans la précipitation et au mépris de réalités pourtant connues.


La mauvais nouvelle d’une Conférence du Quartet à Paris

Alain Juppé persiste et signe : l’accord entre le Fatah et le Hamas est « une bonne nouvelle ». Il le répète depuis le Proche-Orient où il est en visite en ce début juin. Et, sans doute pour court-circuiter les États-Unis, bien que reprenant les propositions faites par Barack Obama le 19 mai dernier, il propose de les examiner lors d’une Conférence de Paix « avant la fin juillet » à Paris sur ces bases...en même temps donc qu’une nouvelle Conférence des donateurs. Salam Fayyad attend d’ailleurs ces donateurs de pied ferme avec un cahier de doléances car il les accuse – donateurs arabes y compris- de ne pas payer les sommes avancées assez rapidement ou de ne pas les payer du tout...ce dont il vient de se plaindre publiquement lors d’une Conférence de presse donnée avec un représentant japonais à Ramallah Que le Japon ait subi la série de catastrophes qu’il vient de subir a apparemment laissé le Premier ministre palestinien par intérim de marbre...

Lors de cette Conférence de Paris il sera sans doute décidé dedéverser à nouveau des millions d’Euros sur les Palestiniens. Ce qui paraît quelque peu révoltant pour le citoyen français lorsqu’il entend dans le même temps, en ce 2 juin 2011, que des instituteurs ne font pas sortir les enfants dans la cour d’une école de Sevran pendant les récréations car....ils risqueraient d’être victimes d’une balle perdue dans la guerre des gangs qui se livre dans la ville...Le Maire réclame des « Casques Bleus » !->http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...] Ce même jour dans une Ligne ouverte sur Europe 1 on apprend que ce type de guerre ne se livre pas que dans cette commune....Et si cela peut se dérouler dans la France du XXIème siècle c’est que l’on manque de moyens pour démanteler l’économie parallèle de la drogue !

Ce rapprochement est éloquent : pour tenter de jouer un rôle à l’internationale nos gouvernants dépensent sans compter,chouchoutant particulièrement les Palestiniens dont ils contribuent à faire des assistés , négligeant de ce fait des situations très graves qui se développent sur le territoire national....

Mais pour revenir au Proche-Orient, on sait que Benyamin Netanyahou avait récusé cette idée de discussions portant d’abord sur des frontières basées sur les lignes de 67, avec des échanges de territoires, préconisées par Barack Obama et reprises par Alain Juppé. Celui-ci avait d’ailleurs précisé par la suite que seules des négociations directes étaient de mise... Ce que la France estime superflues, de toute évidence puisqu’elle veut dicter les bases de négociations... D’ailleurs, se sentant ainsi soutenus, les Palestiniens ne risquent pas de reprendre de négociations...Et Benyamin Netanyahou ne participera à aucune négociation ayant plus ou moins les lignes de 67 comme point de départ....

L’idée de cette conférence est absurde. A moins qu’il ne s’agisse de « prouver » qu’Israël est intraitable, ce qui justifierait un vote positif de la France lors de la grande tragi-comédie onusiennede septembre qui englobera Durban III et le vote demandé par les Palestiniens pour l’établissement de leur État sur ces fameuses lignes de 1967....


Une agitation française potentiellement dangereuse au mépris des réalités du terrain

A moins que la France ne soit vraiment aveugle...Car toute cette agitation potentiellement dangereuse se fait au mépris des réalités du terrain. Qui sont bien plus connues outre-Atlantique comme l’a démontré encore récemment l’accueil réservé par Démocrates comme Républicains au Premier ministre israélien venu y faire un discours au Congrès.

Il est vrai que les travaux de Palestinian Media Watch ou les documentaires du réalisateur Pierre Rehov y sont très connus, ce qui n’est pas le cas en France. Si ce n’est que les Bulletins de PMW sont traduits et postés par le CRIF et que l’on peut consulter sur un site de PMW en français 
Installé aux États-Unis, Pierre Rehov y prépare un nouveau film « Path to Darkness » - le chemin de l’obscur -. On peut en voir quelques images portant sur l’endoctrinement palestinien à Gaza sur Youtube Il ne s’agit clairement pas d’une « bonne nouvelle »...

A ce propos, il semble indispensable de se demander ce que sait la représentante française [NDLR : Valérie Hoffenberg] pour le processus de paix – titre trop long pour être cité en entier – sur la réalité palestinienne...Ainsi, lors d’une rencontre organisée récemment avec elle – elle est en pré-campagne électorale puisqu’elle se voit déjà député des Français à l’étranger pour la circonscription comprenant Israël -, elle montrait clairement qu’elle ignorait tout de l’incitation quotidienne à la haine et la violence anti-israélienne du gouvernement Abbas ou ses efforts faits pour délégitimer Israël...Il suffit pourtant de lire la newsletter du CRIF pour en être informé....

Quant à dire que travailler « avec des jeunes israéliens et palestiniens pour essayer de démonter toutes ces constructions de haine » comme elle le fait dans une interview publiée dans Le Ptit Hebdo cela laisse pantois...il a certes été fait grand cas d’une visite d’une vingtaine de jeunes – moitié palestiniens, moitié israéliens, arabes et juifs, - organisée par la représentante a fait venir en France parler de paix...mais quand, de toute évidence, on rencontre Salam Fayyad ou Mahmoud Abbas, ou d’autres ministres palestiniens parmi lesquels, de son propre aveu, on compte des amis et que l’on représente le Président de la République, n’y a-t-il pas manière plus efficace de démonter ces constructions de haine voulues par l’Autorité palestinienne que cofinance la France ? !

Quant au parc industriel franco-palestinien de Bethlehem dont l’ouverture était annoncée pour mai de cette année, les dernières nouvelles qu’en donne le consulat de France à Jérusalem datent d’avril. On y voit des murs et débuts de construction sur des terrains boueux... Pourtant, la représentante estime que « ce parc est aussi un élément très important de la hasbara israélienne. Israël a besoin de prouver qu’il est un véritable partenaire. » No comment...

Heureusement pour les Palestiniens que la coopération entre Israël et eux, bien réelle et qui se fait au quotidien, n’a pas attendu que soit terminée cette construction...comme le démontrait, par exemple, un document publié par COGAT, l’organisme en charge de cette coopération vitale pour eux

On ne peut que conseiller la lecture complète de l’interview, tout étant à l’avenant. Quel a bien pu être, en effet, la contribution de cette représentante à la paix...

Quant au récent forum qu’elle a organisé à Paris, le ministre de l’Environnement israélien qui y a assisté rappelait dans une interview donnée au Monde qu’un Comité conjoint entre Israël et les Palestiniens existe depuis les Accords d’Oslo, qu’il y a 28 projets existants en attente et qu’Israël, expert dans ce domaine, peut aider les Palestiniens - qui, à la différence des Israéliens ne retraitent pas les eaux usées, par exemple - et tous les pays de la région. Or la situation est bloquée... il espère l’aide de la France pour la débloquer. Force est donc de constater que l’action de la représentante n’a rien fait avancer jusqu’ici sur ce point. Et si l’aide de la France se manifeste de la manière indiquée par Alain Juppé,comme in l’a vu plus haut, elle ne fera sûrement rien bouger...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ramuncho 04/06/2011 08:23


Tout ce bla bla bla n'est qu'une excuse pour voter pour la résolution que veulent présenter a l'ONU les palestiniens au mois de septembre. Une parfaite malhonnêteté.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis