Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 21:02

 

Banniere Freres musulmansConfrerie-des-Freres-Musulmans.jpg

 

Freres_Musulmans

 

 

 

logo Meir AMIT

terrorism-info

 

Les frères musulmans - "l'Islam est la solution pour le monde"

 

Les Frères Musulmans sont un mouvement de masse islamique dont la vision du monde est fondée sur la croyance que "l'Islam est la solution" et dont le but exposé est d'établir un ordre mondial s’appuyant sur la loi religieuse islamique (califat) sur les ruines du libéralisme occidental. Avec de vastes réseaux de soutien dans les pays arabes et, dans une moindre mesure, en Occident, le mouvement considère les événements récents en Egypte comme une occasion historique. Il s'efforce de profiter du processus politique pour progresser graduellement et sans violence vers l'établissement d'une dominance politique et la prise de pouvoir finale en Egypte et dans d'autres pays du Moyen-Orient.

 

 

Hassan-al-Banna.png

 

 

1. Les Frères Musulmans (Jama'at al-Ikhwan al-Muslimin) ont été fondés en Egypte parHassan al-Banna au début du 20ème siècle. Plus tard au cours du siècle, ils sont devenus un des mouvements majeurs de l'Islam politique.

2. La conception du monde du mouvement, fondée sur la croyance que "l'Islam estla solution" à tout problème individuel, social et politique et que l'Islam est "une religion et un Etat", est posée en défi majeur aux régimes arabes. Le mouvement s'est également étendu aux communautés musulmanes d'Europe, devenant souvent une source majeure de puissance politique et sociale au sein de ces communautés.

3. Le succès des Frères Musulmans découle d'une combinaison de facteurs politiques et sociaux qui ont atteint leur sommet au milieu du vingtième siècle : leur idéologie a été perçue comme une réponse authentique à l'hégémonie de "l'occupation occidentale", convainquant un public blasé d'autres idéologies ayant échouées ; le mouvement a réussi à s'enraciné au sein de la classe moyenne urbaine instruite qui a suivi un processus d'islamisation ; par-dessus tout, il a développé un vaste système socio-économique (da'wah) utilisé comme outil dans la bataille pour les coeurs et les esprits.

4. Cette activité consiste pour les Frères Musulmans à aborder les problèmes des citoyens ordinaires par de vastes systèmes d'aide sociale et éducative, et par le biais d'une infrastructure sanitaire ainsi qu’un réseau de mosquées et de prêcheurs. Ces systèmes ont souvent joué le rôle de substituts d'institutions étatiques dysfonctionnelles et de réseau social effectif pour la diffusion du message politicoreligieux des Frères Musulmans.

5. Fondamentalement, l'idéologie des Frères Musulmans aspire à réaliser la renaissance islamique et à établir un régime mondial s’appuyant sur la loi religieuse islamique (cf., califat), commençant avec la chute des régimes arabes sur l'actuelle "terre de l'Islam" (dar al islam) et finissant avec l'apparition d'un califat sur la scène mondiale toute entière (dar al-harb), sur les ruines de l'ordre libéral occidental.

6. Le mouvement considère la terre de Palestine comme un don islamique (waqf),dénie le droit d'Israël à exister et s'oppose aux traités de paix ainsi qu’à tout compromis avec cette « entité ». Il adopte une ligne antisémite et diffuse des idées antisémites, y compris les Protocoles des Sages de Sion. En même temps, le mouvement s'oppose au terrorisme, sauf quand il vise le "sionisme" et "l'occupation" en Irak, en Afghanistan, etc., et lutte pour la réalisation graduelle de ses objectifs tout en profitant des occasions présentées.

7. À la différence des factions militantes d'autres mouvements islamistes, qui excluent totalement le concept de démocratie, la considérant comme une idée occidentale, païenne et ignorante, les Frères Musulmans recourent au terme "démocratie". Cependant, selon le mouvement, le terme a deux connotations principales : un moyen tactique et instrumental de prendre le contrôle de pays à l'aide du processus démocratique ; et "une démocratie islamique" basée sur la Shari'a (cf., la loi religieuse islamique) ainsi qu’un modèle de consultation interne avec la direction (shura). Ces positions n'ont rien de commun avec les idées de démocratie libérale (cf., les droits des minoritaires, les libertés personnelles, l'Etat de droit, le pluralisme).

8. Les Frères Musulmans ne sont pas un mouvement uniforme, consistant en plusieurs factions modérées et pragmatiques, dont certaines ont un désir réel d'intégrer l'Islam à un parlementarisme démocratique authentique et à la tolérance politique. Selon nous, cependant, ces factions prises ensemble ont une influence relativement mineure, en comparaison aux éléments plus dogmatiques du mouvement, du moins actuellement.

9. Depuis l'époque de Gamal Abdel Nasser, les Frères Musulmans ont été persécutés et supprimés dans tout le monde arabe (par certains régimes plus que d'autres) et déclarés hors-la-loi. Le régime de Moubarak considérait le mouvement comme son ennemi juré, et, suite à une lutte acharnée, a réussi à neutraliser son pouvoir et son influence dans la politique interne égyptienne. Cela a été clairement démontré dans les dernières élections, alors que le régime a pratiquement pu éliminer la présence des Frères Musulmans à l'Assemblée populaire (ce qui, rétrospectivement, semble être une victoire à la Pyrrhus, cette mesure ayant la légitimité du jeu politique d'Egypte).

10. Ces dernières années, les Frères Musulmans en Egypte ont fait face à des dissensions idéologiques et politiques internes ; à des questions fondamentales sur leur identité. Ils ont eu des difficultés à conserver leur statut d'option idéologiquement attractive pour la jeune génération. Cela a surtout été le résultat du manque de désir de changement de leur direction conservatrice, et de la compétition avec d'autres factions islamistes qui a érodé le statut du mouvement mondial des Frères Musulmans. Néanmoins, nous pensons qu'il s'agit actuellement de la force d'opposition la plus organisée en Egypte.

11. Tandis que le mouvement n'a joué aucun rôle dominant dans la dernière révolution égyptienne, il considère cette dernière comme une occasion historique d'augmenter sa puissance politique et de se placer dans une meilleure position pour assumer le pouvoir et transformer l'Egypte en un Etat islamique. Cependant, sur ce point, les Frères Musulmans procèdent lentement, coopérant avec d'autres partis et mouvements d'opposition ayant l'intention de se présenter aux élections parlementaires, présentant une ligne politique apparemment modérée pour réduire les craintes du public, du régime et de l'Occident. Dans la mesure où le permettront les circonstances, le mouvement devrait tenter de gagner du terrain et de réaliser des accomplissements semblables dans d'autres pays du Moyen-Orient.

 

Une étude du centre sortira prochainement en h"breu et en anglais.

Voici notre étude en français, ainsi que le lien à communiquer pour la partager

http://www.aschkel.info/article-la-confrerie-des-freres-musulmans-la-veritable-menace-document-exceptionnel-70051498.html

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis