Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 11:49

 

Les Gazaouïs ne veulent pas d'une nouvelle flottille
Par Astrid Ribois - 
guysen

 


Alors que les militants pro-palestiniens se préparent à embarquer à bord de la nouvelle flottille pour Gaza, des Palestiniens ont condamné l'envoi d'une nouvelle flottille, soulignant qu'elle ne servait que la cause des ''extrémistes''.


 
La nouvelle flottille pour Gaza ne partira que la troisième semaine de juin, mais les militants pro-palestiniens sont déjà activement préparés à prendre le large pour violer le blocus déclaré de la Bande de Gaza. Composé d'une dizaine de bateaux, le convoi devrait comprendre, en plus des militants, des parlementaires européens, qui ont apporté leur soutien à l'initiative.
 
Persuadés de venir en aide à la population palestinienne, ces activistes ont choisi de servir la cause du Hamas – mouvement terroriste boycotté par Israël, l'Union européenne et les Etats-Unis et qui appelle à détruire l'Etat hébreu – en refusant d'acheminer l'aide par des moyens légaux, soit la voie terrestre. Israël ne s'oppose ainsi pas à l'acheminement d'une aide humanitaire pour les Palestiniens de la Bande de Gaza, à condition que celles-ci soit contrôlée au préalable par les autorités israéliennes pour éviter le transfert d'armes au Hamas.
 
De leurs côtés, les Palestiniens de la Bande de Gaza s'inquiètent de l'envoi de cette nouvelle ''flottille de la paix'', qui ne sert que la cause du Hamas.
 
Dans une récente déclaration, Valérie Hoffenberg, représentante spéciale de la France pour le suivi des dimensions économique, culturelle, commerciale et éducative du processus de paix au Proche Orient, a ainsi cité Omar Shaban, un Palestinien de la Bande de Gaza qui a souhaité faire part de ses impressions sur l'envoi de la nouvelle flottille.
 
''Le Hamas a voulu donner l’image d’un peuple qui avait besoin d’aide pour servir sa cause, je suis un homme d’affaires, cette image me dessert'', a-t-il ainsi expliqué, ajoutant que : ''Le Hamas ne s’intéresse pas au commerce, il est contre l’exportation de fleurs et de fraises, et considère que nous exportons l’eau qui manque cruellement aux  Gazaouïs en Europe''.
 
Omar Shaban a également précisé que ''s’agissant de l’aide internationale promise après l’opération  " plomb durci "   à  Gaza, si vous n’êtes pas membre du Hamas, vous n’y avez pas accès''.
 
Enfin, il a expliqué que ''la fermeture de la frontière  à Gaza est devenue un business. L’envoi de flottille ne nous aide pas, il nous amène des extrémistes''.
 
Le message est donc clair : la situation dans la Bande de Gaza n'est due qu'à la politique du Hamas, qui confisque les maigres richesses du pays et emploie une politique d'aide sociale qui ne sert que ses intérêts terroristes – le groupe accordant seulement une aide financière aux familles lui étant affiliées – et dont l'objectif final est d'attendrir la communauté internationale sur le sort des Gazaouïs.
 
De son côté, Valérie Hoffenberg a soutenu dans un communiqué la déclaration du ministère français des Affaires étrangères qui condamne l'envoi de la flottille.
 
''Comme je l’avais dit lors du Conseil de Paris les 28 et 29 mars derniers, je suis scandalisée par la campagne 'Un bateau pour Gaza''', a-t-elle ainsi déclaré, se référant à la campagne de collecte de fonds qui s'organise en France depuis l'automne 2010 pour la nouvelle flottille.
 
''Cette initiative est contre-productive, inutile et dangereuse et n’est qu’une opération politique visant à créer des violences supplémentaires dans la région. En effet, cette nouvelle campagne risquerait de mettre en danger la vie de nos ressortissants et les provocations violentes ne peuvent être exclues à ce stade'', a-t-elle ajouté.
 
''Aujourd’hui, il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza et la situation s’améliore petit à petit grâce à un acheminement terrestre de l’aide en faveur des Palestiniens de la bande de Gaza. Le blocus a été assoupli par les Israéliens'', a-t-elle conclu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis