Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 12:08

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/9373

The Jews as Scapegoats

Par Amil Imani

Les Juifs comme boucs émissaires


Adaptation française : Galila sur sionisme.xooit.com


Presque tout le monde se sert de boucs émissaires. Cela est inhérent à notre societé . Le mot «bouc émissaire» signifie une personne, souvent innocente , qui est blâmée et punie pour les péchés, les crimes, ou les souffrances d'autrui, de manière générale , comme un moyen de détourner l'attention des vraies causes. C'est une disposition de l'homme puissant à blâmer les autres pour ses échecs. La dérivation du terme bouc émissaire vient de l'Ancien Testament , Lévitique 16. Au cours de la journée deYom Kippour à l’époque du Temple les grands prêtres sacrifiaient un bouc consacre à Azazel et suppose emporter avec lui les péchés de la nation .

A defaut de bouc , nous sommes forcés de nous examiner nous-mêmes face à nos problèmes. S’introspecter peut être très perturbant, surtout quand il nous manque les ressources ou la volonté de les résoudre (nos problèmes ). Donc, on opte pour une bonne vieille méthode pour sortir de la confusion en déplacant notre attention sur le monde extérieur à la recherche de cibles à blâmer.

L’individu le plus célèbre qui prit les Juifs comme bouc émissaire fut le dirigeant nazi, Adolf Hitler. Dans son célèbre livre Mein Kampf (Mon combat) il mit pour cause de la situation tragique de l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale , un complot juif international jusqu'à se servir de termes tels que extirpation et extermination en parlant des Juifs.

Malheureusement, nous avons vu ces dernières années l'émergence d'un certain nombre d'agressions de ce genre, voire des théories du complot, visant le lobby pro-israélien et la communauté juive américaine. L'ancien président Jimmy Carter dans son livre Palestine: Peace Not Apartheid et aussi John J. Mearsheimer, un professeur américain de sciences politiques à l'Université de Chicago , ainsi que Stephen Walt, professeur en relations internationales à la Kennedy School of Government de Harvard, co-auteur de : Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine qui s’est servi d’Israel , du lobby israelien , et des Juifs américains , comme boucs emissaires . Maintenant Israël est rendu responsable du conflit israélo-arabe et se voit attribuer un impact négatif sur la guerre américaine en Irak et en Afghanistan.

Quant aux musulmans , ils ont adopté le bouc émissaire comme un article de foi. Les musulmans reprochent aux juifs toutes sortes de choses atroces, remontant à l'époque de Mahomet lui-même. Ils disent que les Juifs de Médine trahirent le saint prophète par leur déloyauté . Ils firent payer aux pauvres des sommes exorbitantes pour leurs marchandises, ils ne produisirent aucun travail , mais encore firent fortune grâce à des prêts d'argent. Mais pire encore , les Juifs refusèrent d'embrasser la religion de Mahomet, disent-ils. L'histoire du massacre de Banu Qurayza, au travers des versets du Coran, est très claire sur la façon dont Dieu se réjouit du massacre et de l'asservissement de la tribu des juifs de Banu Qurayza.

Coran-33: 25 - «. Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu'ils n'aient obtenu aucun bien, et Allah a épargné aux croyants le combat. "

Coran-33: 26 - «Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens de l’Écriture qui avaient prêté assistance aux coalisés, et a jeté l’effroi dans leurs cœurs. Vous en avez tué une partie et vous en avez capturé une autre.

Coran-33: 27 - «Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d’une terre que vos pieds n’avaient jamais foulée . La puissance de Dieu n’a point de limite.

Et ainsi, suivant l'exemple de Mahomet, de nombreuses sociétés musulmanes rendent les juifs responsables de tout , se considérant eux comme les victimes. La litanie d'atrocités commises contre les Juifs par les adeptes de Mahomet est longue.
Attribuer la faute sur les autres et légitimiser leur victimisation est devenue un mode de vie chez les islamistes enragés. La maladie du bouc émissaire confère des avantages à ses pratiquants. En partie , il rallie les fidèles contre un ennemi dépeint comme dépravé et dangereux. C'est comme ça qu’ Hitler et sa bande de voyous ont incité le peuple allemand contre les Juifs. Ils ont à tort, mais avec succès, accusé les Juifs des problèmes économiques de l'Allemagne.

Les islamistes, pour leur part, continuent de jouer la carte du " c’est la faute aux juifs " du mieux qu'ils le peuvent. L'État d'Israël, par son existence même, a fourni aux islamistes sournois et habituellement stupides, une cible tangible à blâmer et à attaquer . Pourtant, Israël non seulement existe toujours , mais s'épanouit au milieu d'eux. Aucun des actes ignobles des islamistes ne pourra réaliser leur rêve de pousser les enfants d'Israël dans la mer.

Des scélérats islamiques en Iran et leurs hommes de main ont fait un gigantesque travail d’élimination à la base de toute opposition interne par leur brutalité. Ils ont aussi chassé la majorité des juifs iraniens à l'étranger en leur rendant la vie aussi misérable que possible. Les rares juifs qui restent sont encore utilisés comme bouc emissaires de temps à autre . Contrairement au dogme islamique, le peuple iranien est fier de son amitié historique avec le peuple juif. Le lien d'amitié remonte à la decision historique du roi de Perse , Cyrus le Grand. En 537 avant JC, après avoir conquis Babylone, le bienveillant roi Cyrus a libéré les Juifs de la captivité et les a habilités à revenir vers la Terre promise , à construire leur temple et mener une vie paisible , vouée au culte de leur Dieu.

Le retour des Juifs vers la Terre promise ne signa pas la fin de leurs épreuves . Les pogroms en Russie, la ghettoïsation dans une grande partie de l'Europe, et même le génocide hitlérien , tous ont échoué pour anéantir les Juifs. Un ennemi invincible , les écritures islamiques, a oeuvré quelques 1400 ans pour achever les travaux d’extermination des Juifs que le Prophète Mahomet lui-même avait commencé.

Les Iraniens sont affligés et honteux à la fois de l'apparition d'Ahmadinejad sur la scène internationale et son intention déclarée d’effacer la patrie des Juifs de la surface du globe .Il va sans dire que M. Ahmadinejad ne représente pas le peuple iranien et qu'il n'est même pas un iranien lui-même. Ahmadinejad est un islamo-fasciste dont l'objectif a un programme bien établi , d'abord les baha'is iraniens avant d’entreprendre l’extermination des Juifs et autres "indésirables", suivant les traces du Führer allemand. Être iranien se définit par un état d'esprit, non par un lieu de résidence. En fait, Ahmadinejad méprise tout ce qui est perse. De nombreuses photos le montrent arborant fièrement le foulard arabe autour de son cou un foulard palestinien, ce qui n’est pas dans la tradition iranienne, mais qui representerait le symbole de la campagne de haine génocidaire arabo- islamique contre les Juifs ainsi que les non-croyants de tous bords

L’annonce de la Conférence de l’Holocauste faite par le cirque de Téhéran, n'était rien d'autre qu'une tentative répugnante de ces barbares héritiers de la haine de Mahomet à poursuivre dans la tradition de ces attaques vicieuses tous les incrédules, en particulier les Juifs. On devrait applaudir les juifs quand ils offrent aux Arabes israéliens les opportunités qu'ils ne trouveraient pas dans d'autres pays arabes.

Beaucoup d'entre nous les Iraniens , compatissons à cette tragique affaire d’état qui leur a nuit (aux juifs) . Nous, Iraniens libres , exprimons notre plus profonde sympathie aux juifs pour leurs souffrances et leurs rôles de boucs émissaires à travers l'histoire, et en particulier dans l’Allemagne nazie . Nous condamnons également, dans les termes les plus vigoureux, la nouvelle coalition fasciste en préparation sous la bannière dangereuse de l’islamo-fascisme .
Partager cet article
Repost0

commentaires

H
<br /> blog intéressant. Continue<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis