Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 22:19
Les juifs de Turquie dans le collimateur d'Erdogan


 
 No 114 10 mars 2010, Monde Juif


http://www.hamodia.fr/article.php?id=923



Le rapprochement entre la Turquie et les pays de l'axe du Mal, et les sérieuses tensions dans les relations entre Ankara et Jérusalem semblent commencer à provoquer des effets colatéraux préoccupants au sein de la communauté juive turque.

Ainsi, durant de chabbat « Za'hor », des inspecteurs des pouvoirs locaux ont pénétré dans la grande synagogue d'Istanbul « Brit Shalom » au moment de l'office. Ils ont demandé aux fidèles leurs papiers d'identité. Bien entendu, une partie importante de fidèles ne possédaient pas de papiers, vu qu'il n'existe pas de Erouv dans Istanbul. Ces inspecteurs leur ont alors demandé de se présenter le lendemain au service de la municipalité afin de prouver qu'ils étaient bien résidents d'Istanbul. Mais ce n'est pas tout : les autorités turques ont informé les dirigeants de la communauté juive et de toutes les autres minorités, dont la minorité chrétienne, que désormais, il n'y aura plus qu'un seul et unique leader spirituel qui représentera toutes les minorités auprès du pouvoir central. De telle sorte que tout porte à croire que si cette décision est maintenue, c'est un catholique, puisque cette minorité est la plus importante, qui représentera la communauté juive ce qui paraît tout à fait surréaliste. Enfin, il s'avère qu'au cours des derniers mois, les enfants chrétiens et juifs ont été séparés des enfants musulmans dans les écoles et lycéens généraux de Turquie. Ce qui a d'ailleurs conduit les responsables chrétiens et juifs à unir leurs efforts dans la revendication de leurs droits. Interrogé par le Makor Rishon, le grand rabbin de Turquie, rav Its’hak Halioua, qui porte le titre de 'Ha'ham Bashi, s'est montré très prudent. Il a prétendu que ces problèmes découlaient d'un « malentendu » et s'est déclaré persuadé que « cela allait se régler prochainement ». A propos de l'élection d'un représentant unique pour l'ensemble des minorités religieuses en Turquie, le grand rabbin Halioua a tenu à préciser que « le problème avait déjà été réglé » et il a souligné qu'il sera lui même candidat dans deux mois à sa propre succession au poste de grand rabbin de Turquie. Cependant, le rav Halioua a insisté sur un point particulier : il s'agit d'un décret qui interdit aux enfants juifs qui ne sont pas citoyens turcs d'étudier dans la seule école juive du pays à Istanbul. Ainsi un diplomate juif américain, qui est en fonction au consulat général américain de la ville, ne peut inscrire son fils dans cette école juive parce qu'il n'est pas citoyen turc. Il est probable que la tension provoquée par la décision de l'administration Obama de reconnaître le génocide arménien commis par les Turcs ne facilite pas la tâche de ce diplomate juif américain.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Apparemment le respect des prières de "sabbat"n'ont pas empécher les policiers turques de se présenter à la synaguogue turque, pour faire une descente et verifier les papiers des occupants.Quand on<br /> ne respecte pas une religion, c'est qu'on est anti-religion, et en l'occurence anti-juive.Les touristes juifs feraient bien de se renseigner avant d'aller visiter ce pays, qui est antisémiste,<br /> surtout, depuis ses alliances avec les pays arabes du moyen-orient, ennemies d'Israel. Rejetter par la communaute européenne, la turquie s'est tournée vers les pays musulmans, et semble suivre leur<br /> ligne, vis à vis d'Israel.Quand a la communaute juive de turquie, il semble leur avenir très sombre, et encore une fois, dans les pays musulmans, il faut envisager "la valise ou le cerceuil) Sabbat<br /> chalom à tous Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis