Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 17:37

10-12-12 israeli-election-seats-m-82282 (Copier)

 

 

Il y a à peine quelques semaines, un sondage démontrait que 81% des Israéliens sont convaincus que Benjamin Netanyahou devrait logiquement être reconduit au poste de Premier Ministre, à la suite des élections du 22 janvier -1-. Durant la campagne électorale de 2009, le thème central de la campagne se focalisait autour de la bataille pour la charge de Premier ministre, entre Netanyahou et Tzipi Livni –alors dirigeante de Kadima.

 

Le principal souci de Netanyahou est, aujourd’hui, très différent – ne pas perdre un trop grand nombre des 42 sièges actuellement détenus à la Knesset, par la liste Likoud/Israël Notre Maison. Les sondages indiquent une perte de six à neuf  de ces 42 sièges -2-. Simultanément, le « Foyer Juif », parti national-religieux, conduit par Naftali Bennett, progresse, jusqu’à deux à trois fois le nombre de 5 sièges dont disposent, à présent, les deux factions qui le composent -3-.

 

Initialement, la campagne de la coalition Likoud/Israël Beitenou concentrait ses attaques contre les partis du Centre/Gauche. Ses porte-parole, tout comme ceux des partis du Centre/Gauche s’en sont vertement pris à Bennett, lorsqu’il a déclaré qu’il préférerait plutôt aller en prison que de devoir expulser des Juifs de leurs propres maisons. Bennett a rapidement dû se rétracter. Cependant, les stratèges du Likoud en ont apparemment conclu que le dénigrement de Bennett pourrait devenir une stratégie payante-4-. D’ailleurs, Netanayou a même personnellement attaqué Bennett, au lieu de laisser cette tâche à d’autres députés de son parti-5-[5].

 

Pourtant, cette approche a eu l’effet inverse de celui prévu. Elle a propulsé Bennett au centre de l’intérêt pour une campagne qui, sinon, serait restée sans relief. Le groupe Likoud/Israël Notre Maison a même eu la finesse de patronner des petites annonces anonymes contre Bennett-6-. Le candidat Moshe Feiglin, de l’aile droite du Likoud, a critiqué les stratèges du parti et prévu que la liste Likoud/Israël Beitenou perdrait nécessairement des voix, au profit de « Foyer Juif ». Ce qui a été confirmé par tous les sondages -7-. Un sondage a aussi démontré qu’un tiers de ceux qui ont l’intention de voter pour « Foyer Juif » se définissent comme laïcs, alors que 40% de ces électeurs proviennent de la tranche d'électeurs âgés de moins de 30 ans. Après que Bennett se soit rétracté de sa déclaration, certaines voix à l’intérieur du Likoud se sont fait entendre, qui ont affirmé que refuser d’obéir aux ordres d’expulser les Juifs était la bonne chose à faire en pareil cas. Cela n'a fait qu'enhardir Bennett, au point qu’il demande à Netanyahou d’abandonner définitivement tout soutien à la solution à Deux-Etats-8-.

 

Le Procureur Général Yehuda Weinstein a exposé devant la Knesset des charges, finalement, plus lourdes et des inculpations bien plus graves de fraude et d’abus de confiance contre Avigdor Liberman, qui a dû démissionner de son poste de Ministre des Affaires étrangères-9-[9]. Lieberman fait profil bas, au cours de cette campagne, en prévision de cette inculpation. Pourtant, il a annoncé qu’il présiderait le prochain Comité des affaires étrangères de la Knesset, jusqu’à son acquittement-10-.

 

Le vide politique résultant de la création d’une liste commune Likoud/Israël Notre Maison et l’incapacité de Lieberman de jouer un rôle important dans cette campagne, a donné à Bennett une occasion de repositionner « le Foyer Juif » fermement à la droite de Netanyahou. Il s’est maintenu dans l’actualité en accusant Netanyahou de vouloir, à la suite des élections, former un gouvernement avec les deux nouveaux partis du Centre/Gauche, le Mouvement de Livni et « Il Y a Un Avenir », de Yaïr Lapid-11-.

 

Avec le retour probable de Netanyahou comme Premier Ministre, les rumeurs prolifèrent, concernant la composition du prochain gouvernement. Aryeh Deri, l’un des deux dirigeants du parti ultra-orthodoxe Shas, a déclaré que Shas se projette, aussi, dans l’avenir, comme un partenaire de la coalition Netanyahou -12-[12]. Des rumeurs persistantes font entendre que Livni a approché Netanyahou en vue de rejoindre le prochain gouvernement et devenir, à nouveau Ministre des Affaires étrangères-13-[13]. Des réactions négatives au sein de son parti ont conduit Netanyahou à clarifier qu’il réservait le Ministère à Lieberman et qu’il était en désaccord avec la ligne politique suivie par Livni-14-[14].

   

La dirigeante du Parti Travailliste, Shelly Yachimovich, a défié Netanyahou pour qu’il accepte un débat télévisé avec elle-15-. Elle soulignait ainsi qu’elle se considère comme la véritable tête de file du Centre/Gauche. Yachimovich insiste sur le fait que les problèmes sociaux sont sa principale préoccupation. Afin de sursoir aux accusations d’abandon de ses priorités classiques par le Parti Travailliste, elle a ajouté qu’il faudrait relancer les négociations de paix avec les Palestiniens-16-.

 

Livni fait la promotion de l’idée que la paix peut être réalisée dans le cadre de négociations.  Le dirigeant d’un Nouvel Avenir pour Israël, Yaïr Lapid, se positionne comme le porte-parole de la classe moyenne, en disant : « Nous ne permettrons pas que les abus continuels contre le citoyen cultivé, travailleur et productif, qui fait son service militaire, se poursuivent ». Il a déclaré que l’augmentation des impôts était la ligne rouge que son parti s’imposait de ne pas franchir-17-.

 

Le Ministre des Finances, Yuval Steinitz a déclaré qu’aucune augmentation substantielle d’impôts n’était prévue pour 2013. Au contraire, le gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer, a déclaré publiquement, sur ce point, qu’un accroissement des impôts était devenu nécessaire-18-. Rien de tout cela ne semble avoir vraiment suscité l’intérêt du public.

La Cour Suprême a décidé à l’unanimité que la députée Haneen Zoabi, du parti Balad, était autorisée à se présenter à ces élections, déboutant ainsi la décision du Comité Central Electoral. Le Likoud a réagi en disant que la loi encore en vigueur qui a permis à la Cour de formuler ce jugement devrait être modifiée-19-[19].

La campagne s’achemine désormais vers sa phase finale, avec le début de la programmation des élections dans les médias. Les principaux enjeux qui font problème semblent se présenter ainsi : la liste commune Likoud/Israël Notre Maison va-t-elle parvenir à endiguer son déclin dans les sondages ? Le « Foyer Juif » va-t-il être en mesure de conserver sa position de force ? Comment les électeurs vont-ils choisir entre les partis de Centre/Gauche et le menu fretin, comme Un Israël Fort, la Nation Entière du Rabbin Haïm Amsallem? Et Kadima va t-ilparvenir à franchir le seuil électoral critique des deux pourcent d’électeurs ou s’effondrer ?


Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowki

 

 

 

-1-Yossi Verter, “Haaretz poll: Majority of Israelis say Netanyahu will retain premiership,” Haaretz, 10 December 2012.

-2-Asher Zeiger and Times of Israel Staff, “New poll shows Jewish Home gaining strength at Netanyahu’s expense,” The Times of Israel, 25 December 2012.

Jonathan Lis, “Poll: Habayit Hayehudi rises to 15 Knesset seats as Labor slides to 16”, Haaretz, 27 December 2012.

Gil Hoffman, “’Jerusalem Post’ poll: Likud-Beytenu in free fall”, Jerusalem Post, 27 December 2012.

Times of Israel Staff, “Likud-Beytenu declines to 33 seats in new poll,” Times of Israel, 28 December 2012.

“Poll: Habayit Hayehudi to be 3rd largest party,” Ynet News, 28 December 2012.

-3-Ibid

-4-Gil Hoffman, Ben Hartman and Jeremy Sharon, “Likud declares war on rivals in Center-Right bloc,” Jerusalem Post, 24 December 2012.

-5-Jodi Rudoren, “Dynamic Former Netanyahu Aide Shifts Israeli Campaign Rightward,” The New York Times, 26 December 2012.

-6-Lahav Harkov, “Committee fines Likud Beytenu for anonymous anti-Bennett ads,” Jerusalem Post, 27 December 2012.

-7-Gil Hoffman, “Feiglin: Bashing of Bayit Yehudi’s Bennet will cost Likud votes,” Jerusalem Post, 27 December 2012.

-8-Gil Hoffman, “Bennett: Netanyahu must take back his statement of support for Palestinian state,” Jerusalem Post, 25 December 2012.

-9-Yonah Jeremy Bob and Herb Keinon, “Weinstein submits updated Liberman indictment to Knesset,” Jerusalem Post, 28 December 2012

-10-Lahav Harkov, “Liberman to chair defense c’tee amid legal woes,” Jerusalem Post, 25 December 2012.

-11-Elad Benari, “Bennett: Netanyahu Planning Leftist Coalition,” Israel National News, 25 December 2012.

-12- Jeremy Sharon, “Shas will be in next gov’t, will protect the poor,” Jerusalem Post, 26 December 2012.

-13-Gil Hoffman and Lahav Harkov, “Livni reportedly in contact with PM’s aides about reclaiming Foreign Ministry,” Jerusalem Post, 26 December 2012.

-14-Livni out of Future Government,” Israel National News, 27 December 2012.

-15-“Yachimovich challenges Netanyahu to public debate,” Ynet News, 24 December 2012.

-16-Adiv Sterman, “Labor leader calls for immediate renewal of Israeli-Palestinian peace talks,” Times of Israel, 23 December 2012.

-17-Shiri Hadar, “A new red line: Lapid’s ‘homage’ to Bibi,” Ynet News, 25 December 2012.

-18-Adrian Filut, “Fischer contradicts Steinitz on tax hikes,” Globes, 27 December 2012.

-19-JPost.com Staff, “High Court allows Balad MK Zoabi to run for Knesset,” Jerusalem Post, 30 December 2012.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis