Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:37

 

On nage en plein roman à la John le Carré, du fait du désir d'exclusive d'un journal travaillant contre l'Etat qui le nourrit, assoiffé de sensationalisme gauchisant et de morale à trois shekels, dont les méthodes "d'investigation" ont plus à avoir avec celles du KGB qu'avec celles d'un journal "démocratique". Cet épisode met, à nouveau l'accent sur les dérives possibles dans un état qui a fait de la liberté d'opinion une vertu... au-dessus de tout soupçon? Le rôle joué par l'informatrice et ses motifs ne sont pas clairs, au-delà de la trahison intégrale de la mission qui lui était confiée. Mais l'affaire en dit long sur la perversion induite par l'idéologie de "la paix à tout prix", répandue dans certains milieux universitaires, journalistiques, quitte à mettre un état, des proches en danger.   


Espionnage : une menace réelle

Par YAAKOV KATZ 
09.04.10

 

L'armée israélienne contrainte de revoir ses stratégies. Un fonctionnaire de haut rang a confié que le vol de documents confidentiels avait obligé Tsahal à réajuster ses plans lors de l'opération Plomb durci.

Le chef du Shin Bet, Youval Diskin. 
PHOTO: AP , JPOST

Lorsque les responsables militaires ont réalisé que les fuites au sein de leurs services étaient bien réelles, une série de réunions ont été mises en place, au plus haut niveau militaire. Une seule conclusion s'impose : opérer des changements opérationnels en vue d'assurer la sécurité des soldats déployés à Gaza.

Et pour cause : près de 2 000 documents auraient été photocopiés par l'ancienne soldate Anat Kam alors qu'elle travaillait en tant qu'assistante du bureau du commandant en chef de la région Centre, Yaïr Naveh, entre 2005 et 2007. La jeune femme aurait transmis le tout au reporter de Haaretz Ouri Blau, entre juillet et octobre 2008. Les informations interceptées contenaient nombre de détails sur les opérations prévues par le commandement central en cas d'escalade de violence en Judée-Samarie.

Mercredi, lors d'une conférence de presse extraordinaire, le Shin Bet (Agence israélienne de sécurité) a annoncé vouloir accélérer son enquête. La majorité des documents volés reste encore introuvable. "Nous soupçonnons Blau de les avoir conservés", explique Youval Diskin, à la tête du Shin Bet. Il n'hésite pas à parler de "réelle menace pour les vies des soldats et des citoyens israéliens".

"Anat ne s'est jamais occupée de politique"

La mère de l'ancienne militaire impliquée, Ada Gersh, affirme que sa fille n'a jamais eu l'intention de porter atteinte à la sécurité d'Israël. Elle nie, en outre, son affiliation à des groupes radicaux. "Anat est une jeune fille ordinaire qui a eu une enfance ordinaire", commente-t-elle. "Elle est très intelligente et a soif de connaissance, mais elle ne s'est jamais occupée de politique et ne s'est jamais présentée comme une alliée de l'extrême gauche." Et d'ajouter que "si elle avait voulu nuire à la sécurité de l'Etat, elle aurait transmis les documents directement au Washington Post."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gerard.David 09/04/2010 21:10


J'ose espérer que la mère dit vrai, et que jamais, au grand jamais, une Israelienne, soldate qui plus est, est pu trahir Israel. C'est absolument contraire aux convictions de tous juifs, dans le
monde, et en Israel,de ne vivre que pour le bien du peuple juif. Je veux y croire, et j'espère que c'est bien la vérite. Shabbat chalom Gerard David


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis