Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 12:50

 

Manfred Gerstenfeld Interviewe Dexter Van Zile

 

Dexter van Zile (Copier)

Dexter Van Zile

 

“Le Conseil Mondial des Eglises, l’organisation centrale, fondée en 1948,, qui chapeaute 349 églises protestantes et orthodoxes, est très largement hostile à Israël, particulièrement, en temps de conflit. Les institutions du CME diabolisent Israël, emploient un « deux-poids-deux-mesures » dans l’évaluation de ses actions et, de temps en temps, délégitiment l’Etat Juif. Elles nient aussi, de façon persistante, les intentions des adversaires d’Israël de priver le peuple juif de son droit à un Etat souverain.

 

“L’emploi du “deux-poids-deux-mesures”, par le CME, est fréquent contre Israël. Lorsqu’il condamne Israël, le CME parle fort et sans équivoque des choses « terribles » que ferait l’Etat Juif. Quand l’un des voisins d’Israël fait quelque chose de bien pire, le CME se confond en une pieuse litanie incompréhensible, qui laisse les lecteurs s’interroger pour savoir exactement qui a fait quoi à qui ? ».

 

Dexter Van Zile est l’analyste des Medias Chrétiens, au sein du Comité pour l’Objectivité dans les Reportages concernant le Moyen-Orient en Amérique (CAMERA). Ses écrits paraissent dans de nombreux journaux juifs-américains, aussi bien que dans le Jerusalem Post, Tendances Œcuméniques et le Boston Globe.

Van Zile explique que quelques exemples parmi tant autres, tout au long des décennies, sont significatives de l’anti-israélisme obsessionnel du CME : «  La réponse du CME aux évènements au Liban, des années 1970 et 1980, était simple. Dans ses déclarations, le CME s’est refusé à tenir l’OLP pour responsable de ses propres actions, mais ne s’est pas privé de condamner Israël en vociférant. Il a produit des condamnations vagues et diffuses des massacres au Liban, durant ces décennies, en oubliant de fournir des détails, autant concernant l’identité des victimes, que l’identité et les motifs des auteurs de ces massacres. Pourtant, lorsqu’Israël a envahi le Liban, en 1982, les institutions du CME ont condamné Israël avec force, tout en lui imputant des intentions malveillantes.

“C’est le Conseil des Eglises du Moyen-Orient qui a prévalu, au sein du CME, pour condamner Israël. D’autre part, l’Eglise Orthodoxe Russe est parvenue sans difficulté à empêcher le CME de condamner l’invasion soviétique de l’Afghanistan, dans les années 1980.

 

“En 2005, le Comité Central du CME a exprimé son soutien à la campagne anti-israélienne de désinvestissement, en s’alignant sur les églises protestantes américaines. A la suite du passage d’une résolution de désinvestissement, par l’Assemblée Générale du l’Eglise Presbytérienne (aux USA), qui déclarait que « l’Occupation » par Israël était aux racines de la violence contre des innocents, appartenant aux deux camps en conflit – le Comité Central du CME a diffusé un communiqué express louant cette décision. « Cette action est louable, autant dans sa méthode que dans sa forme : elle mobilise des critères enracinés dans les faits et appelle ses membres à faire « ce qu’il faut pour la paix » (Luc, 19 ; 42).

 

"En juin 2010, le Secrétaire-Général du CME, Olav Fyske Tveit a diffusé une déclaration publique déplorant les affrontements qui se sont déroulés entre les commandos israéliens et des passagers, à bord du Mavi Marmara, navire faisant partie de la flottille du Mouvement "Free Gaza", lequel tentait d'acheminer dans la Bande de Gaza des Jihadistes entraînés par la Turquie, en se servant de militants pacifistes occidentaux comme couverture. 

“Tveit a, délibérément, mal interprété les évènements, lorsqu'il écrit : “Nous condamnons l’assaut et l’assassinat de personnes innocentes qui tentaient d'apporter une assistance humanitaire au peuple de Gaza, qui se trouve sous le coup d’un blocus israélien paralysant depuis 2007" . Tveit poursuivait en dénonçant «  la violation flagrante des lois internationales par Israël, consistant à attaquer et à monter à l’abordage d’un convoi humanitaire dans les eaux internationales ». C’était un parfait mensonge, puisque les lois internationales autorisaient Israël à agir de la façon dont il l’a fait.

 

“Le CME a même instauré deux organismes : le Programme d’Accompagnement œcuménique en Palestine et Israël (EAPPI) et le Forum Œcuménique Palestine-Israël (PIEF), dont l’unique objectif  est de mettre fin à « l’Occupation » israélienne de la Judée-Samarie et de la Bande de Gaza. Il n’y a rien de comparable qui ait été mis en place, dans aucun autre pays.

 

“L’attitude du CME, au sujet de la persécution des Chrétiens Coptes sur leur terre natale d’Egypte est radicalement différente. Les Coptes ont fait l’objet de violences perpétrées par des foules, où on a, régulièrement, brûlé leurs églises. Ils sont diabolisés à la Télévision et sur Internet, par des extrémistes musulmans, accusés du kidnapping de femmes musulmanes, de les avoir forcées à se convertir au Christianisme, lorsqu’en fait, ce sont les femmes et les filles coptes qui se font violer, sont enlevées par leurs voisins et sont contraintes de se convertir par la force à l’Islam.

 

“Le CME a exprimé sa préoccupation quant au sort des Coptes d’Egypte. Ce qui est, cependant, remarquable, c’est l’absence de toute condamnation du Conseil Suprême des Forces Armées –qui gouverne l’Egypte – pour avoir failli dans la protection des Chrétiens Coptes. Il ne parle pas, non plus, de façon franche et directe de ce qui est en train de se passer. Pas plus que ne le font le Conseil National des Eglises aux Etats-Unis, ni aucune des églises protestantes du courant dominant aux Etats-Unis, qui ont, pourtant agressé Israël si fréquemment et de façon si tapageuse, au cours de ces dernières années.

“Une conclusion s’impose inévitablement : “l’obsession du CME à l’encontre d’Israël, prétendant que c’est la source de tous les problèmes du Moyen-Orient, rend impossible, pour l’organisation, de traiter de façon pertinente, la campagne continuelle d’épuration religieuse perpétrée par les extrémistes musulmans contre les Chrétiens dans les pays à majorité musulmane, au Moyen-Orient ou n’importe où ailleurs. Par conséquent, ces Musulmans peuvent s’adonner pleinement et librement, à une lancinante campagne de broyage, visant à éliminer la Chrétienté du Moyen-Orient, sans que le Conseil Mondial des Eglises n’y oppose la moindre résistance efficace ».

Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
L’église Catholique Romaine n'a rien a envier a sa principale concurrente Islamiste, ces deux religions sont a la source des pires calamités viols , meurtres, spoliation et tortures. Rien n'a<br /> vraiment changé sauf que c'est plus subtil Ce CME est aussi dangereuse que le nazisme, il n'y a pas de mots pour décrire toute l'hypocrisie, la fourberie face au peuple Juif et Israël.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis