Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 20:52

 

BILAN | La Cicad répertorie quatre «actes graves» et des dizaines d’incidents en 2009.

© L. Guiraud | Me Alain Lévy, président de la Cicad. «Il n’est pas normal d’importer en Suisse le conflit israélo-palestinien, d’imputer à tout juif une critique contre Israël. Si la critique envers cet Etat est admissible, la négation du droit à l’existence d’Israël ne l’est pas.»

MARC BRETTON | 27.03.2010 | 00:01

Le lien entre la situation en Israël et l’expression de sentiments antisémites est avéré selon la Cicad (Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation). La preuve? Sur les 153 actes qu’elle relève dans son rapport 2009, près de la moitié a été constatée en janvier, date de l’opération «Plomb durci» de l’armée israélienne à Gaza. «Il n’est pas normal, s’indigne Alain Lévi, président de la
Cicad, d’importer en Suisse le conflit israélo-palestinien, d’imputer à tout juif une critique contre Israël. Si la critique envers cet Etat est admissible, la négation du droit à l’existence d’Israël ne l’est pas.»

Sous couvert d’anonymat

Outre la hausse des actes antisémites, la Cicad relève son mode d’expression. Ainsi, Internet, et en particulier les sites des médias, dont celui de la Tribune de Genève qui a abrité un quart des remarques antisémites relevées en 2009, «devient le lieu de propos intolérables, tenus souvent sous le couvert de l’anonymat», dénonce Alain Lévi. Du coup, la Cicad appelle les médias à se montrer aussi vigilants sur Internet que dans le traditionnel Courrier des lecteurs. Visiblement peu confiant quant aux résultats d’éventuelles actions en justice contre les médias, Alain Lévi affirme en outre que la Cicad privilégie le dialogue et appelle à une «prise de conscience» de ceux-ci (lire ci-contre l’interview du responsable du site «tdg.ch»).

Quatre actes graves

L’an passé, «quatre actes graves» ont été recensés en Suisse romande: le premier consiste en un passage à tabac d’un élève juif à Ecublens (VD).
Les trois autres se sont produits à Genève: en janvier, une vitrine du centre d’étude juive est brisée; en octobre, un individu lance un mégot allumé dans la voiture d’un juif arborant la kippa; le même mois, un «jeune juif se fait cracher dessus à proximité du bâtiment des institutions juives Habad».
Quels sont les critères de l’antisémitisme? Ceux appliqués par la Cicad sont résumés par un document de travail du Centre européen de surveillance du racisme et de la xénophobie (EUMC) rattaché à l’UE. Ce texte, que l’on peut consulter à l’adresse www.european-forum-on-antisemitism.org/working-definition-of-antisemitism/francais-french/ considère notamment comme constitutif de l’antisémitisme «le fait de nier au peuple juif son droit à l’autodétermination» ou le fait de «dresser des comparaisons entre la politique israélienne et celle des nazis».

 


 

«Pratique plus restrictive»

Un quart des actes antisémites relevés par la Cicad l’ont été sur le site de la Tribune de Genève. Interview du responsable du site et rédacteur en chef adjoint, Arthur Grosjean.

Le site Internet de la «Tribune» est épinglé par la Cicad. Ne faites-vous rien pour éviter les remarques racistes sur le site?

Nous fermons plus qu’avant et plus rapidement les commentaires aux articles sensibles. Notre pratique est plus restrictive. Nous allons en outre introduire des instruments plus fins permettant de dépister et d’exclure les racistes qui ne représentent qu’une infime proportion des internautes, mais il y aura toujours quelques dérapages, car le contrôle reste a posteriori.

Pourquoi ne pas appliquer les mêmes règles que pour le «Courrier des lecteurs» où l’anonymat est interdit?

La culture du Net, plus interactive, est différente. Elle permet notamment à des personnes qui occupent des postes sensibles de s’exprimer. Des fonctionnaires par exemple. Mais si la justice décide un jour que l’anonymat ne doit plus avoir cours, nous appliquerons sa décision.

Appelez-vous donc les lésés
à porter plainte?

Pas du tout! Internet n’est pas qu’un coupe-gorge. Ce n’est pas parce qu’il y a des blessés sur la route qu’on interdit l’automobile.

En fait vous avez peur de perdre des internautes...

Nous ne faisons pas n’importe quoi pour avoir des clics. C’est l’actualité plus que les commentaires qui attire les gens.
(mbn)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis