Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 20:05

TSAHAL ISRAËL - EXTRAORDINAIRE : LES RENSEIGNEMENTS VONT UTILISER LES ULTRA-ORTHODOXES DANS LEUR UNITE D'ELITE. LE "PILPOUL" COMME ARME D'INTELLIGENCE


Mar 201026

Par Dominique Bourra
Rubrique: Tsahal
Publié le 26 mars 2010

TSAHAL L’unité de renseignement 8/200 étend son recrutement aux religieux ultra-orthodoxes h’aredim dans le cadre du programme spécial “Binah Beyarok” . Ce programme spécial permet de capter les talents de dizaines d’étudiants de yeshivoth comme par exemple Hebron, Ponevitch, Ateret Israël en transposant leur cadre de vie au sein de l’institution militaire…

Parmi les conditions particulières de ce service glatt kasher (niveau supérieur de cacheroute); pas de mixité, garantie d’un environnement stérile selon le terme employé, (pas de femmes au sein de l’unité ou dans l’environnement direct de l’unité, pas d’ordres venant de femmes officiers), temps d’étude consacré à l’étude de la Guemara en plus des 3 prières par jour, menus spéciaux…

Une centaine d’étudiants apporteront cette année aux unités ad hoc leur aptitude au pilpoul (méthode d’analyse par itération). Les cadres des unités concernées se disent très satisfaits de ces recrutements spéciaux, en hausse de 50% en 2010. Le pilpoul (dérivé du mot pilpel, poivre, littéralement « raisonnement aiguisé ») est une méthode introduite vers 1500 en Pologne, qui consiste en une étude systématique du Talmud. C’est une sorte de gymnastique intellectuelle entre deux étudiants, un maître et un étudiant, etc. qui relève du postulat que les contradictions et les différents avis émis par les maîtres du Talmud ne peuvent être qu’apparents. Pour résoudre cette contradiction, l’élève doit parvenir à démontrer que les deux avis émis ne sont pas contradictoires. Il s’agit d’étudier des textes particulièrement ardus dans leur interprétation.

Le pilpoul a souvent été critiqué et même interdit par des rabbins qui le considéraient plus comme un exercice de vaine rhétorique que comme une recherche approfondie.

ISRAELVALLEY PLUS
Revue de Presse 01net.com : "Le Mamram, l’unité spécialisée dans les services des technologies de l’information (dont la protection des communications et des systèmes) forme chaque année 300 spécialistes par le biais de son école interne (School for Computer Professions). Ses diplômés sont particulièrement recherchés dans l’industrie, y compris à l’étranger.

Des réseaux d’anciens nés au sein de l’armée
Le rôle de Tsahal va même au-delà de la simple formation technique : elle agit comme un instrument de brassage où naissent des liens étroits entre les jeunes ingénieurs prometteurs. Une fois l’armée quittée, ces liens persistent durant toute leur carrière.

L’armée contribue ainsi à créer un très efficace « réseau d’anciens » . Un ingénieur formé dans les rangs du Mamram aura certainement moins de difficultés à recruter ses premiers experts, et bénéficiera des conseils d’entrepreneurs plus aguerris étant passés par la même unité, et probablement de leurs connexions dans le monde du capital risque. De nombreuses start up dans la sécurité sont d’ailleurs cofondées par d’anciens ingénieurs s’étant rencontrés dans les rangs de l’armée.

Sans négliger pour autant la qualité de la formation technique, c’est sans aucun doute ce lien social que Tsahal contribue à créer et à entretenir qui sert le mieux les start up israéliennes. Le réseau facilite grandement le passage à l’acte, de la bonne idée d’un ingénieur à une entreprise bien dirigée, conseillée et dotée d’assez de financement pour survivre à sa période de recherche et développement".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis