Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 09:35
Les « shebab » promettent une « guerre totale » au gouvernement somalien

l'orient le jour 

13/02/2010
Les islamistes radicaux somaliens ont tenu hier des rassemblements massifs lors de la prière du vendredi. Ismaïl Taxta/Reuters
Les islamistes radicaux somaliens ont tenu hier des rassemblements massifs lors de la prière du vendredi. Ismaïl Taxta/Reuters
TERRORISME Des milliers d'habitants fuient Mogadiscio, anticipant une offensive d'envergure des forces régulières contre la rébellion islamiste.

Les insurgés islamistes radicaux somaliens, emmenés par les shebab, ont galvanisé leurs partisans lors de la grande prière du vendredi et promis une « guerre totale », alors que le pays se prépare à une offensive gouvernementale d'envergure contre la rébellion.

Des milliers d'habitants de Mogadiscio ont anticipé depuis plusieurs jours cette offensive, fuyant la capitale où convergeaient simultanément de nombreux combattants islamistes déterminés à en découdre avec les troupes gouvernementales et leur allié de la force de l'Union africaine (Amisom). « Depuis début février, plus de 8 000 personnes ont quitté la ville pour échapper aux combats qui feraient rage dans plusieurs zones, particulièrement dans les faubourgs nord », a indiqué à Genève une porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), Melissa Fleming.

En attendant l'offensive annoncée des forces pro-gouvernementales, cinq civils ont encore été tués et 20 ont été blessés dans un nouvel échange de tirs d'artillerie entre insurgés shebab et forces gouvernementales dans le nord de Mogadiscio, selon Ali Muse, le chef du service des ambulances de la capitale somalienne.

Devant des centaines de fidèles réunis pour la grande prière du vendredi dans la mosquée Nasreddin, dans le sud de Mogadiscio, cheikh Muktar Robow Abu Mansur, l'un des principaux commandants de la milice islamiste, a promis au gouvernement une lutte sans merci. « Vous êtes au courant des derniers bombardements à l'aveuglette de l'ennemi sur notre peuple. Au nom de l'islam, nous avons l'obligation de combattre cet ennemi », a-t-il lancé. « Les guerriers d'Allah sont parfaitement préparés à lancer des attaques pour chasser l'ennemi » de la capitale, a affirmé Abu Mansur, appelant « tous les moujahidine du pays à s'unifier pour vaincre ». « Notre promesse est d'engager une guerre totale contre eux. Êtes-vous avec nous ? » a lancé Abu Mansur, suscitant un « oui » massif de ses partisans. « Cette guerre ne concernera pas seulement la Somalie. Tous les guerriers saints de l'islam iront aider nos frères à combattre au Yémen, en Afghanistan et en Tchétchénie », a également promis le chef shebab.

Au cri d'« Allah Akbar », plusieurs centaines de partisans des shebab se sont également rassemblés hier matin dans l'ancien stade de la capitale, où des chefs de la milice islamiste ont appelé là aussi à la guerre contre le gouvernement et l'Amisom. « Nous sommes rassemblés ici pour montrer au pays notre détermination. Les ennemis d'Allah se sont alliés pour nous combattre, mais nous aussi sommes unis pour les vaincre », a déclaré cheikh Ibrahim Ali, chef shebab de Baïdoa (sud de la Somalie). Le chef du mouvement islamiste allié Hezb al-Islam, cheikh Hassan Dahir Aweys, a tenu une réunion similaire dans le village d'Elashabiyaha, qui abrite de nombreux déplacés en périphérie de Mogadiscio.
Les shebab contrôlent environ 80 % du sud et du centre de la Somalie, tandis que le gouvernement du président Sharif Cheikh Ahmad, élu il y a un an, n'a d'autorité que sur quelques quartiers de la capitale, dont plusieurs points stratégiques tels que le port ou l'aéroport. Enfin, pour sa part, le chef de la commission de l'UA, Jean Ping, a appelé hier les États membres de l'organisation continentale à envoyer plus de troupes en Somalie et la communauté internationale à respecter ses engagements financiers pris lors d'une conférence à Bruxelles en avril 2009.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis