Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 07:52

 

Lettre à l'Ambassadeur d'Egypte en France

Jean-Pierre Chemla
© Primo, 07-04-2010

Paris, le 6 avril 2010,

Excellence, 

Le 26 mars 1979, six mois après les accords de Camp David, un traité de paix fut signé entre l’Egypte et Israël. Anouar al Sadate et Menahem Begin prouvèrent au monde entier, à cette occasion, qu’il existait une porte de sortie aux situations façonnées par la haine mutuelle et que les verrous, en apparence définitifs, pouvaient être levés avec une dose d’empathie et un zeste de bonne volonté.

Une fois ces obstacles, soi-disant insurmontables, franchis, le plus facile restait à faire : créer des relations normalisées entre les peuples israélien et égyptien.

Côté israélien, nombreux furent les touristes à visiter votre pays, majoritaires furent ceux qui voulurent croire en une véritable amitié israélo-égyptienne, et pas seulement au niveau diplomatique.

La «rue» égyptienne, quant à elle, continuant à manifester un profond ressentiment anti-israélien, on aurait pu s’attendre à une action pédagogique de votre gouvernement afin de «dédiaboliser» le juif ainsi que son voisin hébreu.

Est-ce par démagogie, est-ce par haine résiduelle, le pouvoir incarné par Hosni Moubarak ne l’a pas fait.

Pire, tout semble fait en Egypte aujourd’hui pour que la haine antijuive soit exacerbée. 

Les protocoles des sages de Sion s’y vendent comme des petits pains sans qu’il soit rappelé que cet ouvrage était un faux commandité par le tsar de Russie de l’époque. 

Mein Kampf fait un tabac dans les librairies. 

Des émissions de la TV égyptienne choisissent carrément le créneau du négationnisme en proposant des « documentaires » où il est expliqué comment les Juifs ont fait croire que 3 millions (sic) d’entre eux ont été massacrés par le nazisme alors qu’ils n’auraient été que 30.000 victimes (http://www.memritv.org/clip/en/5063.htm) et comment ils s’y sont pris pour extorquer des compensations à l’Allemagne vaincue. 

Des «intellectuels» égyptiens boycottent un festival de cinéma du Caire pour cause de programmation d’un film franco-israélien. 

Une synagogue restaurée du Caire est inaugurée mais… la présence de Juifs est jugée indésirable auprès des dignitaires égyptiens.

Les exemples de ce type sont foison et il serait impossible d’en faire la liste exhaustive après 31 ans de «paix» israélo-égyptienne. Rien d’étonnant alors que la quasi unanimité du peuple égyptien soit persuadée de la responsabilité des Juifs dans les attentats du 11 septembre 2001.

Les autorités de votre pays portent la très lourde, voire exclusive, responsabilité de cette situation.

Le résultat, en termes d’espoir de paix réelle en 2010, est catastrophique.

Pourquoi ? Parce que si j’étais un dirigeant israélien, je me méfierais désormais de tout projet de traité de paix avec un pays arabe. Parce que faire les concessions d’Israël entre 1978 et 1982 pour arriver à un tel résultat ne suscite pas une once de confiance pour tout traité ultérieur.

En n’ayant pas accompli le devoir pédagogique minimum auprès de leur peuple, vos dirigeants ont lourdement hypothéqué, et pour des décennies, l’avenir du Proche-Orient mais aussi celui de l’Egypte.

Existe-t-il quelqu’un parmi eux chez qui l’on puisse espérer un éclair de lucidité pour inverser la vapeur ? C’est la question que je vous pose sans grand espoir.

Je vous prie de croire, Excellence, en ma profonde considération.

Jean-Pierre Chemla

P.S. Ce courrier constitue une lettre ouverte destinée à la publication sur le site Internet de notre association PRIMO (Pour le Rééquilibrage de l’Information sur le Moyen-Orient) le jour de sa réception par vos services.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis