Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 08:26

 

Bann C.E.NEPHTALI

 

 

 

LETTRE A SHALEVET

 

Par Chales-Etienne NEPHTALI

 

© 2011 www.aschkel.info

 

A voir - 

La tradition et la morale des palestiniens n'est pas d'assassiner les enfants selon M.ABBAS. Vidéo

 

Article précédent

 

>Aujourd’hui 6 avril : il y a 67 ans, les 44 Enfants d’Izieu... Par Charles-Etienne NEPHTALI

 

Voir aussi

Hommage à Shalevet ICI

 


Encore abasourdi, traumatisé (et les mots sont bien sûr très faibles) par l’horrible massacre de la Famille Fogel à Itamar suivi quelques jours plus tard par l’attentat à Jérusalem, j’ai omis, et j’en ai honte, de rappeler le 10ème anniversaire de l’assassinat, le 26 mars 2001, par un terroriste arabe, Mahmoud Amr (qu’il soit maudit !), dans le village Avraham Avinu, près de Hébron, de la petite Shalevet Pass âgée de 10 mois.

 

 



 

Il faut savoir que son père, Isaac, voulant venger cet assassinat, fut arrêté en juillet 2003 et condamné sans possibilité de remise de peine contrairement à ce qui se passe pour les terroristes arabes que des gens appellent « palestiniens ». Il ne sortit de prison qu’en juin 2005.

 

Il faut savoir également que la Synagogue nommée pour la Mémoire de Shalevet fut détruite sur ordre du gouvernement en août 2007.

 

Il faut savoir enfin que notre petite Shalevet aurait maintenant presque 11 ans et préparerait sa Bat Mitzva. Pauvres Parents !

 

Le 26 mars 2006, cinq ans après son assassinat, à l’occasion des dramatiques événements qui se déroulèrent à Hébron, j’avais, de Boston où je me trouvais, « adressé » cette lettre à Shalevet.

 

Charles Etienne NEPHTALI

Le 8 avril 2011

 

Ma petite Shalevet chérie,

 

Il y a presque 5 ans, je t’avais « écrit » de suite après ton assassinat par un terroriste arabe, dans ton jardin, dans les bras de ta Maman, alors que tu lui souriais et lui « parlais » à la façon du nourrisson de dix mois que tu étais.

 

Tu aurais pu être ma petite-fille Emma qui te ressemble ou la fille ou la petite-fille de millions de Juifs. Ton souvenir est resté à jamais gravé dans ma mémoire et ta flamme sera toujours en moi. Ton prénom d’ailleurs comporte ce mot « flamme ».

 

Tu représentais toute l’innocence mais aux yeux de ce criminel, qui avait pris tout son temps pour ajuster son tir, tu avais l’énorme tort qu’eurent un million et demi d’enfants il y a 60 ans : celui d’être juive. De plus, des gens, y compris des Juifs, accusèrent tes Parents, qu’ils appellent « colons », d’être responsables de ta mort pour avoir choisi d’habiter Hébron où reposent nos Patriarches, où toute vie juive disparut depuis ce sombre Vendredi 18 Mena'hem Av 1929 jusqu’à sa libération en juin 1967 et où désormais tu reposes.

 

Je t’avais « écrit » à l’époque que des personnes censés nous informer te présentèrent, comme pour atténuer l’horreur des circonstances de ton assassinat, ou pour ne pas faire de peine aux Arabes et à ceux qui les soutiennent, comme étant une « fillette de deux ans ». Et des gens, y compris des Juifs, les crurent allant jusqu’à dire que ta photo publiée dans la presse était une « vieille photo ». Te rends-tu compte ?

 

Ton assassin et tous ces assassins de Juifs appartiennent à des organisations terroristes financés par des pays arabo-musulmans, pays dans lesquels des Juifs, oui des Juifs, ma petite Shalevet chérie, sous différents prétextes fallacieux, spécieux et toujours bas et inadmissibles, vont sans vergogne se pavaner. Honte à ces Juifs-là !

 

Je pourrais même aller jusqu’à les accuser d’être presque des assassins par procuration car ils savent pertinemment, mais s’en moquent bien pourvu qu’ils y trouvent un plaisir, qu’une partie de l’argent qu’ils laissent dans ces pays arabo-musulmans sert à tuer des Juifs, à tuer des petits innocents comme tu l’étais toi-même, comme l’étaient également Daniéla, Noam, Matan, Hadar, Roni, Merav et les autres ! Je connais certains de ces Juifs, j’en ai parmi mes connaissances, j’en ai même dans ma famille…………….et j’en ai honte !!!

 

Aujourd’hui, le monde entier t’a oubliée contrairement à ce gamin arabe, prétendument « assassiné » par des militaires israéliens.

 

5 ans ont passés et j’apprends que depuis quelques jours de graves événements se déroulent sur les lieux même de ton meurtre.

 

Ma petite Shalevet chériesi tu voyais les photos et les films montrant des policiers israéliens casqués, dont certains à cheval, délogeant d’autres Juifs venus ici en ta Mémoire, tu n’en croirais pas tes yeux !

 

Ma petite Shalevet chériesi tu entendais comment des journalistes, y compris, quelle honte ! des journalistes juifs de la fréquence juive en France, traitent les Israéliens qui ne veulent pas être délogés et expulsés comme le furent ceux de la bande de Gaza, dont beaucoup sont encore dans une scandaleuse situation précaire depuis 5 mois et qui, malgré cela, prient pour la Réfoua Chléma de M. Sharon, tu n’en croirais pas tes oreilles !

 

Ma petite Shalevet chériesi tu entendais des responsables politiques israéliens autorisant les Arabes de Jérusalem à faire campagne et voter aux élections de l’OLP, alors qu’aucun pays arabe n’en fait autanttu n’en croirais pas tes oreilles ! Et on va tout droit vers la partition de Jérusalem………....par l’ancien Maire de la capitale d’Israël !

 

Voilà, ma petite Shalevet chérie, ce que je tenais à « te dire » 5 ans après ton départ de ce bas monde.

 

Sans ces nouvelles expulsions, sans ces nouveaux risques pour Hébron, pour Jérusalem et pour Israël, je ne me serais jamais permis de déranger ton sommeil éternel et t’aurais laissée paisiblement reposer en compagnie de toutes les victimes de la barbarie.

 

Mais plus que jamais en ce moment, il y a de gros risques et de gros dangers pour Israël et c’est pour cela que je te demande de prier pour Israël et pour toutes les « petites  Shalevet » assassinées.

 

Comme tu le sais, mes amis m’appellent Chalom, comme ce CHALOM que je souhaite pour tout Israël et en particulier pour les courageux pionniers d’Hébron.AMEN !

 

Avec mon affectueuse pensée.

 

Charles Etienne (Chalom) NEPHTALI

Boston le 26 mars 2006

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis