Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 07:48

 

 

 

Photo of Stephen Harper

 

 

Cette lettre sera envoyée aujourd'hui au Bureau du Premier Ministre du Canada Monsieur Stephen Harper ainsi qu'à l'ambassade du Canada ici en Israël


Aschkel et 'Haim

 

LETTRE DE RECONNAISSANCE A  MONSIEUR STEPHEN HARPER

PREMIER MINISTRE DU CANADA

 

Par 'Haim OUIZEMANN

 

L'équipe d'aschkel.info - lessakele, se joint également à cette lettre l'association europe-israel

 

Monsieur le Premier ministre,

 


Citoyen juif de culture française, j'habite le Sud d'Israël, région qui fut et reste encore la cible de mouvements terroristes, entre autres le Hamas, comme en témoignent les derniers événements. Au nom de milliers de Juifs des pays francophones, d'Europe et d'Israël, je me fais fort de vous exprimer, outre ma légitime inquiétude à propos de votre position concernant l'Autorité palestinienne, ma sincère reconnaissance pour le soutien inconditionnel que vous apportez à Israël et à sa population. Assurément, depuis votre élection au poste de Premier ministre du Canada,  votre amitié envers notre pays ne s'est jamais démentie et nous en sommes ici, en Israël, tous conscients.


Monsieur le Premier Ministre,


Vous n'êtes pas sans savoir que l'Autorité palestinienne n'est nullement disposée à reconnaître le caractère juif de notre Etat démocratique -condition nécessaire à l'ouverture d'un dialogue- mais, qui plus est, s'appuie toujours sur la charte infâme de l'OLP dont l'objectif n'échappe plus à personne, à savoir la destruction d'Israël en tant qu'Etat-Nation. C'est pourquoi, vous qui avez la réputation d'être un homme soucieux d'accorder ses actions à ses paroles,  je vous exhorte à condamner publiquement l'Autorité palestinienne, comme vous avez su si justement le faire avec le 'Hamas et le 'Hezbollah, conformément à votre déclaration prononcée à l'occasion du 60e anniversaire d'Israël (8 mai 2008):«Notre gouvernement estime que ceux qui menacent Israël menacent par là même le Canada».

               

Monsieur le Premier ministre,


Vous avez eu le courage et la force morale, alors que la Seconde guerre du Liban faisait rage en 2006, de reconnaître à Israël «le droit d'autodéfense» et d'ajouter que «la réponse israélienne, compte-tenu des circonstances, était mesurée». Au même moment, le Secrétaire général des Nations Unies, Koffi Annan condamnait Israël: «Je condamne sans réservation l'offensive dans le sud du Liban et demande aux troupes israéliennes de reculer immédiatement». Contre ces propos injustes et indignes, vous vous éleviez en avocat de la cause d'Israël en rappelant que «l'attaque sur Israël est la cause immédiate du conflit».  


Vous avez eu le courage et l'honnêteté de dénoncer clairement, sans l'ombre d'une ambigüité, l'objectif avoué du mouvement terroriste 'Hezbollah, à savoir la violence criminelle à l'encontre de la population innocente d'Israël qui n'aspire qu'à la paix et à un monde meilleur. Qui plus est, vous n'avez pas manqué d'interdire  cette organisation terroriste dans votre pays.


Vous avez eu le courage et la lucidité de reconnaître que «la violence n'aboutira pas à la destruction d'Israël… et qu'inévitablement la conséquence de la violence est essentiellement la mort d'innocents».


Vous avez eu le courage et le mérite de réduire considérablement, en février dernier, l'aide financière du Canada  à  l'UNRWA  dont l'action de propagande antisioniste ne favorise en rien une solution adéquate et honorable  pour les refugiés palestiniens. Ceux-ci, s'ils étaient sous la responsabilité du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) jouiraient depuis longtemps de conditions humanitaires décentes et d'un havre de paix pour leurs enfants.


Vous avez eu le courage et la sagesse de dire que l'antisémitisme constitue«un mal pernicieux qui doit être dénoncé, confronté et réprimé là et où il se manifeste; un mal si profond qu’il est en définitive une menace pour nous tous».


Vous avez eu le courage et la noblesse d'esprit de combattre l'antisémitisme sous couvert d'antisionisme. Votre pays, le Canada, en raison de votre vive et ardente opposition à la dé-légitimation et la diabolisation d'Israël, n'a pu bénéficier du soutien que vous espériez au sein de l'Organisation des Nations Unies. Ainsi votre admission comme membre temporaire du Conseil de Sécurité des Nations Unies a-t-elle été repoussée en novembre 2010. Mais l'histoire retiendra sans doute que l'honneur de votre patrie et celle d'Israël vous tiennent à cœur, alors même que votre compatriote Mme Louise Arbour,  assurant le poste de Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, ne manqua pas d'accuser  les généraux de Tsahal et les politiques israéliens d'une probable«responsabilité criminelle».


Aujourd'hui vous avez de nouveau le courage de boycotter la conférence sur le racisme -Durban 3- organisée par  l'Organisation des Nations Unies et prévue en septembre 2011, car, selon votre ministre de la  Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, cette conférence n'est autre qu'une «comédie» et un «festival de la haine», car elle s'inspire du modèle des deux précédentes conférences de Durban, qui, au lieu de s'attaquer au phénomène du racisme à travers le monde, s'en prit uniquement à l'état sioniste. Pionnier dans la lutte contre l'antisémitisme et l'antisionisme, vous  avez montré, alors, votre intérêt indéfectible à soutenir Israël, le «paria» et le «bouc-émissaire» de tous les maux.


Notre avenir, lié par les valeurs universelles de démocratie, respect d'Autrui et Justice communes à nos deux pays, ne peuvent que contribuer toujours plus au renforcement de l'amitié entre nos deux peuples qui, ensemble, vaincront les forces obscurantistes qui menacent l'humanité.


Monsieur le Premier ministre,

Je vous le dis en vérité: oui, vous êtes digne de notre reconnaissance et de notre gratitude.

Votre attitude à l'égard  d'Israël force le respect et est tout à l'honneur de la Nation que vous dirigez. Il va sans dire que le citoyen juif et israélien que je suis ne peut aucunement rester indifférent face au courage dont témoignent vos paroles et vos actes.


J'exprime le souhait profond  que votre exemple, celui d'un homme  à l'écoute de sa conscience morale, devienne le lot des dirigeants du monde qui auront enfin le courage de reconnaître la place naturelle d'Israël au sein des familles de la terre, ces familles que le peuple juif, héritier de la promesse divine du don d'Erets-Israël, ne cesse de bénir.


Shalom, paix à vous Monsieur le Premier Ministre et à votre pays le Canada.


God bless Canada

 

Haïm Ouizemann


Pour © 2010 aschkel.info et © 2010 lessakele

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis