Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 15:54

 

 

Pourquoi la France continue-t-elle à refuser d'inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes :

lettre très ouverte au président de la République

 

Mardi, la Bulgarie a officiellement mis en cause le Hezbollah dans l'attentat anti-israélien du 28 juillet 2012 à Bourgas, qui avait fait six morts et une trentaine de blessés. La France, elle, refuse toujours d'inscrire ce mouvement islamiste à la liste des organisations terroristes.

Correspondance épistolaire

Publié le 15 février 2013
  •   
 
Le Hezbollah n'est toujours pas sur la liste française des organisations terroristes.

Le Hezbollah n'est toujours pas sur la liste française des organisations terroristes. Crédit Reuters


 

 

 

Gilles William Goldnadel

 

Gilles William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est l'auteur de "Réflexions sur la question blanche" et de "Le vieil homme m'indigne ! : Les postures et impostures de Stéphane Hessel" parus chez Jean-Claude Gawsewitch.



M. le président de la République française, parlons franc.


Les autorités bulgares viennent de confirmer officiellement que le Hezbollah était l'instigateur de l'attentat meurtrier de Burgas dans lequel plusieurs citoyens Israéliens ont trouvé la mort.

Pour le dire franchement, Monsieur le Président, je trouve déjà humiliant d'avoir encore à prouver que ce mouvement chiite est une organisation terroriste.

C'est ce groupe qui est responsable de la mort de 52 soldats français au camp du drakkar à Beyrouth en 1982. C'est ce groupe qui a détenu en otage pendant trois ans Jean-Paul Kaufman et entre les mains de qui Jean-Paul Seurat est demeuré captif jusqu'à sa mort.

C'est encore le Hezbollah qui a fait sauter à Buenos Aires les locaux de la communauté juive argentine AMIA dans lesquels 75 personnes innocentes ont trouvé la mort. C'est toujours le Hezbollah qui a fait exploser l'ambassade d'Israël dans la capitale argentine.

En 2006, c'est le Hezbollah, au service de la Syrie et de l'Iran, qui, sans la moindre provocation et alors que les troupes israéliennes avaient quitté le sud Liban, a assassiné trois soldats israéliens sur le territoire de l'Etat juif et a fait tomber une pluie de roquettes sur la Galilée.

Pourtant, votre ministre des Affaires étrangères continue, en utilisant arguties et atermoiements, à s'opposer à son inscription sur la liste des organisations terroristes sur laquelle il devrait figurer en tête en compagnie du Hamas.

L'Allemagne, la Grande-Bretagne, la République tchèque, la Pologne, les Pays-Bas, l'Italie ne comprennent plus les réticences françaises, que rien n'explique sinon la peur de déplaire à l'organisation terroriste et à ses parrains.

Je vais être encore plus franc, Monsieur le Président : je doute de la détermination française car je sais la société de notre pays malade de schizophrénie.

La partie saine de son cerveau, incarnée par votre ministre de l'Intérieur, a diagnostiqué l'antisionisme radical et l'islamisme violent comme les vecteurs principaux d’un antisémitisme qui n'est même plus nouveau et qui a ensanglanté Toulouse puis Sarcelles. Mais il existe à l'extrême gauche du même organe un lobe gravement atteint qui ne sait plus distinguer le bien du mal, l'interdit du licite. C'est paradoxalement votre ministre de la Justice, qui, très récemment, a remis un prix ironiquement appelé "des droits de l'homme" à un proche d'une autre organisation, officiellement répertoriée comme terroriste celle-là, j'ai nommé le FPLP.

Ma franchise va devenir brutale, Monsieur le Président, mais l'importance de l'événement m'y contraint : je considère que la gauche socialiste à laquelle vous appartenez a fait montre d'une complaisance irresponsable envers une extrême gauche qui a déteint sur une large partie de ses franges.

Mais comme rien n'est simple, votre camp peut s'honorer de compter dans ses rangs non seulement Manuel Valls que j'ai déjà nommé, mais encore Lionel Jospin qui, malgré l'hostilité générale de la droite, avait eu le courage physique et intellectuel, dans une université palestinienne, de désigner déjà le Hezbollah comme l'organisation terroriste qu'elle a toujours été.

Inversement, c'est un Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon qui se sera gravement compromis pour avoir rabroué mon amie Jeannette Bougrab lorsque celle-ci avait rappelé cette évidence qu’il n'existait pas d'islamisme modéré.

Vous êtes aujourd'hui au pied du mur : soit vous appelez un chat un chat et un terroriste un terroriste, soit vous capitulez devant l'ennemi actuellement le plus implacable du monde libre et civilisé.

Il ne s'agit pas seulement de l'avenir de la communauté juive de France et de sa foi en votre volonté maintes fois rappelée de combattre l'antisémitisme sous toutes ses formes. Il ne s'agit pas non plus seulement du combat existentiel de la France contre le terrorisme.

Il s'agit tout simplement de l'honneur du pays et de son chef.

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l'expression de ma très respectueuse considération comme dans mon attentive détermination.
En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-france-continue-t-elle-refuser-inscrire-hezbollah-liste-organisations-terroristes-lettre-tres-ouverte-au-president-repu-639314.html#6SIgrAX87Jp9LU93.99 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roberto 17/02/2013 11:51

Les dirigeants Français sont des péteux, Laurent FABIUS n'a aucun sens de la morale. Pauvre type.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis