Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 10:24

 

 

Lieberman scandalisé par les mensonges de la Gauche

 

Par Yéochoua SULTAN


Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liebermann, a parlé d’une façon très directe des organisations d’extrême-gauche, dimanche, alors qu’il s’est penché sur la nouvelle escalade de la violence anti-israélienne en provenance de la bande de Gaza. Il a commenté: «En fin de semaine, environ 10 roquettes sont tombées sur le sol du sud du pays. La dernière fois que les soldats de Tsahal sont partis défendre les citoyens de l’Etat d’Israël contre des attaques de ce genre, ils ont dû par la suite essuyer des attaques de délégitimation et des poursuites dans des tribunaux à travers le monde. Il vaudrait mieux, avant que nous ne sortions une nouvelle fois pour protéger nos citoyens, vérifier qui sont ces mêmes organisations qui soutiennent le terrorisme et qui ont créé cette campagne de délégitimation et qui ont provoqué ce déluge d’attaques en justice dans de nombreux pays.»

Il a ajouté: «A mon grand regret, ce à quoi j’ai assisté ces derniers jours, c’est à une tentative de s’attaquer à la légitimité du parti Israël Betenou et de notre initiative de créer une commission d’enquête parlementaire. Je n’ai jamais vu une aussi grande quantité de mensonges, de calomnies et de déformations de la vérité que dans ce contexte. Je le dis et je le répète: Il ne s’agit pas ici d’organisations de gauche, ni d’organisations pour la défense des droits de l’homme. Il s’agit d’organisations terroristes et d’organisations qui soutiennent le terrorisme, et d’individus qui participent activement au soutien du terrorisme. Toutes ces organisations, comme Adala, Yesh Din (la loi existe), Shovrim Shetika (rompons le silence), ou Profil Hadash, ont fourni 90% des documents faux et falsifiés à la Commission Goldstone. Ce sont les mêmes personnes et les mêmes organisations qui se trouvaient à bord du Marmara et qui ont gêné Tsahal dans l’accomplissement de sa tâche de protection du pays. Ce sont ces mêmes organisations qui ont transmis les noms et les coordonnées personnelles d’officiers de Tsahal aux tribunaux de l’étranger. Et ce sont ces mêmes personnes auxquelles même l’Angleterre interdit l’accès sur son sol, car elles ont été jugées coupables d’espionnage en faveur du Hezbollah et des ennemis d’Israël. »

Liebermann a été précis: «Je veux parler d’Amir Mehol, ancien président de l’organisation Atidjaa ; je veux parler de ces mêmes organisations qui pendant des années n’ont pas fait de déclarations aux autorités de l’impôt, ni au registre des associations. Je suggère à ceux qui parlent du pouvoir de la loi et de gestion équitable de se rendre auprès de l’Autorité de l’impôt sur le revenu, et auprès du responsable du registre des associations pour vérifier ce qu’il se passe en ce qui concerne les rapports de ces associations. Ce sont des organisations qui soutiennent le terrorisme fondamentalement. Elles passent d’une école à l’autre pour inciter les élèves à ne pas s’engager à l’armée et pour leur expliquer comment déserter. C’est pourquoi il est question ici d’une entreprise légitime d’autodéfense d’un Etat qui veut vivre. La démocratie a aussi le droit de se défendre.» Il s’est montré surpris de l’affirmation du Premier ministre selon laquelle nul ne serait besoin d’enquêter:

«Je respecte beaucoup le Premier ministre, c’est pourquoi j’ai été très étonné de l’entendre déclarer tout d’un coup à la Knesset qu’il ne fallait pas enquêter. Jusqu’à présent, 25 commissions d’enquêtes parlementaires ont été créées, dont 7 au moins ont été dirigées par des membres du Likoud. Je peux citer la commission d’enquête parlementaire mise en place en raison des événements d’Amona (quand 9 maisons ont été détruites avec une violente répression sous le gouvernement Olmert ndlr) et présidée par celui qui est aujourd’hui ministre des Finances, Youval Steinitz, et je me rappelle que celui qui l’a soutenue avec beaucoup d’engouement n’a été autre que l’actuel Premier ministre, Benyamin Netanyahou. Je me rappelle que l’actuelle Knesset et la coalition ont soutenu le projet d’Ahmed Tibi, qui a demandé qu’une commission d’enquête parlementaire soit ouverte pour se pencher sur la répartition et l’absorption des Arabes israéliens dans les services publics, commission qu’il dirige. Mais c’est tout particulièrement contre l’initiative d’Israël Beitenou que les dirigeants du Likoud s’insurgent avec tant d’intransigeance. Ça me paraît louche. Cette position très bizarre du Likoud nous indispose énormément, moi-même et le parti Israël Beteinou. Nous ne nous en servirons pas pour provoquer une crise gouvernementale. Je pense qu’il n’y a pas de raison que ce gouvernement ne poursuive pas son travail jusqu’en 2013, mais j’attends  des responsables du Likoud plus de loyauté envers ses principaux collaborateurs.»

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> C'est un débat fondamental sur les limites de la politisation dans le cadre d'une démocratie en guerre. Le discours de Liebermann s'appuie essentiellement sur les trouvailles d'Im Tirsou à propos<br /> du fumeux rapport Goldstone. Ces gens d'extrême-gauche ont atteint à la sécurité de l'Etat et à la lutte anti-terroriste à travers le monde, et pas seulement en Israël, même s'il est le premier<br /> concerné.<br /> C'est uniquement parce que ces gens servant de caution existent que d'autres se permettent de semer la haine par voie de flottilles et de flytilles, sans quoi ils ne s'y risqueraient pas.<br /> <br /> Netanyahou semble craindre le scandale, le problème d'image, alors qu'on est sur une ligne de coalition, où le Likoud joue un rôle pilote (l'exemple de Steinitz, etc.).<br /> <br /> Enquêter n'est pas nécessairement condamner ni censurer, mais permet de se doter des moyens juridiques, administratifs, financiers, puisque cela coïncide aussi avec une arnaque au fisc, de ne pas<br /> subir, de l'intérieur, les attaques des Alter-Juifs pour qui la "Palestine" doit<br /> être un état binational dirigé par l'OLP et le Hamas.<br /> <br /> Il faut le faire raisonnablement, sans "hystérie" sécuritaire répondant à l'hystérie anarchique des destructeurs et auto-destructeurs d'Israël. Y mettre des commissions des Sages, mais avant tout,<br /> démonter la mécanique de la délégitimation qui prend et ne peut prendre sa source que parmi les traîtres à l'état et au projet sioniste. Aux différences d'opinion près, dans un cadre où la délation<br /> dans la presse étrangère et le dénigrement mensonger n'ont plus prise. On a le droit d'être de gauche, pas d'être un salaud. Il existe une limite à ne pas franchir dans ce qui se rapporte à la<br /> "critique légitime", mettant en cause l'existence et la défense d'un état.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis