Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 11:42

"Jérusalem, c'est pour plus tard"

La Maison Blanche apaise les tensions. Dan Shapiro, conseiller sur le Proche-Orient au Conseil américain de Sécurité nationale, s'est adressé aux leaders des communautés juives américaines, vendredi. Selon lui, l'administration Obama n'a pas délibérément choisi de mettre Jérusalem à l'agenda des discussions, à l'aube de la reprise des négociations indirectes israélo-palestiniennes. Au contraire, le sujet a été "forcé" par l'annonce de nouvelles constructions à Jérusalem-Est lors de la visite du vice-président américain Joe Biden.


PHOTO: AP , JPOST

Shapiro rappelle, par ailleurs, que le sort de Jérusalem est une question de statut final et que Washington n'a aucun intérêt à l'aborder pour le moment.

La faute aux médias

Depuis la visite du Premier ministre Binyamin Netanyahou aux Etats-Unis, son bureau tente de préparer une série de mesures destinées à relancer les pourparlers indirects. Shapiro estime que les discussions devraient d'ailleurs reprendre très prochainement.

Quant au niveau des tensions entre les gouvernements israélien et américain, Shapiro joue l'accalmie. Il reproche surtout aux médias d'avoir monté la situation en épingle. Et d'ajouter qu'il existe un sujet sur lequel le président américain Barack Obama et Binyamin Netanyahou font preuve d'une coopération sans failles : l'Iran.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Il est normal qu'Israel construise des appartement, magasins, etc..etc.. dans sa capitale une et indivisible. Il est regretable que le monde, et les états-unis, ne l'on toujours pas compris, ou<br /> font semblant, de l'avoir pas compris. Politique Politique!!!!!<br /> Shavoua tov Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Non, Jérusalem, c'est depuis 1967 et pour toujours...<br /> <br /> Mais les USA peuvent y installer leur ambassade, plus tard ou tout de suite. Si c'est plus tard, on retiendra que mieux vaut tard que jamais (version drôle: "vieux moutard que j'aimais").<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis