Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 16:14

 

mohamed-merah-tueur-denfants-2 (Copier)

Le tueur d’Al Qaeda Mohammed Merah

 

 

Le tueur d’Al Qaeda, Français de naissance, Mohammed Merah – qui a choqué le monde en assassinant trois enfants d’une école juive et leur enseignant, à Toulouse, en leur tirant une balle dans la tête, après avoir tué trois parachutistes français – a été retrouvé mort après avoir sauté par le balcon en continuant de tirer, jeudi 22 mars. Il a, d’abord, blessé trois officiers de police (du RAID) fouillant son appartement, et s’est extrait de la salle de bain en tirant comme un fou [technique de la « boule de feu »].

 

Cet extrémiste musulman de 23 ans est entré dans les annales de l’histoire par la froideur inhumaine de ses meurtres et parce qu’il a contraint la police française et les forces de sécurité à mener le plus important et le plus long siège dans l’histoire de ces services, contre un seul terroriste armé.

 

 

De nombreuses énigmes entourent l’épisode – aussi bien concernant l’homme armé que les méthodes utilisées par la sécurité pour l’appréhender. L’une d’entre elles correspond au rapport officiel des incidents et aux très nombreux contre-rendus contradictoires, certains d’entre eux provenant du ministre français de l’Intérieur Claude Guéant.

 

Une autre est liée à l’homme anonyme qui est entré dans l’appartement du tueur, dans une rue calme de Toulouse, à un moment donné, mercredi. A-t-il été envoyé pour un marchandage en face-à-face avec Merah sur les conditions permettant de mettre un terme à ce siège ?

 

On a entendu des explosions puissantes autour de l’appartement à 23h 34, mercredi et des échanges de tirs soutenus provenant d’armes diverses, juste avant que le terroriste soit officiellement considéré mort. Rien de tout cela n’a clairement été expliqué en détail.

 

Une des raisons pour lesquelles la police a retardé l’assaut policier dans l’appartement pourrait être que, non seulement, l’occupant s’était barricadé avec des vivres de base, des quantités de nourriture, d’eau, de médicaments et des munitions, mais qu’il aurait peut-être aussi piégé l’entrée, prêt à pulvériser un grand nombre d’hommes en incursion, alors que lui-même ne serait pas blessé.

 

L’appartement, en tout cas, a pu être piégé à l’instar d’une chambre fortifiée, pour lui permettre de « cueillir » froidement ses assaillants.

 

 

Par ces aspects et bien d’autres, il s’est ajusté au modèle d’un “homme d’acier”, un prototype de terroriste et d’extrémiste salafiste, qui conduit des voitures et des motos à pleine vitesse, apprécie la bonne vie, est à l’aise avec les gadgets électroniques et fait usage de caméra vidéo haute-technologie, provenant d’une Formule 1, pour enregistrer ses déchaînements meurtriers en haute-résolution , à fins de propagande pour la postérité.

 

 

Des plagiaires et admirateurs en pleine jeunesse, dans les cercles jihadistes, se feront, sans aucun doute, les émules du “style Merah”. Une autre énigme, à ce jour, sans réponse, c’est qui a, financièrement, pourvu à cette fin haute en couleur et à ses opérations ?

 

 

L’une des questions les plus graves à laquelle sont confrontés le Président français et les autorités responsables de la sécurité, c’est pourquoi leur a t-il fallu autant de temps – un jour et demi [32 heures]- pour investir l’appartement? Car, même si leur plan était bien de le capturer vivant, pour le mettre sur le grill, et lui soutirer des renseignements sur les réseaux d’Al Qaeda, ils ont échoué.

 

 

Pourquoi n’ont-ils pas utilisé de grenades assourdissantes ou des gaz spéciaux pour le paralyser au stade initial ou dès que la porte a cédé ? Les unités françaises de contre-terrorisme sont adeptes de l’emploi d’un gaz spécial conçu il y a plus de 40 ans et elles ont été les premières à les utiliser.

 

 

Les sources contre-terroristes de Debkafile rappellent qu’en novembre 1979, lorsque la famille royale saoudienne était incapable de réprimer une révolte contre le trône, celle-ci a demandé en urgence à une unité anti-terroriste française de briser le siège que des rebelles avaient lancé contre la mosquée de la Kaaba de la Mecque, le tombeau le plus sacré de l’Islam. Cette unité avait alors répandu du gaz par les ouvertures du souterrain antique et forcé les rebelles à se rendre. 

 

http://www.debka.com/article/21847/

 

DEBKAfile Reportage spécial 22 mars 2012, 1:57 PM (GMT+02:00) 

 

Adapté par Marc Brzustowski. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis