Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 08:18
Netanyahu installe un comité pour répondre à la grogne sociale

publié le 07/08/2011 à 15:11

Netanyahu installe un comité pour répondre à la grogne sociale

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche la mise en place d'un comité d'experts pour examiner les réponses à apporter aux exigences des manifestants, ici à Tel Aviv, qui dénoncent depuis trois semaines la vie chère et réclament plus de "justice sociale". ( Reuters/Amir Cohen)

 

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche la mise en place d'un comité d'experts pour examiner les réponses à apporter aux exigences des manifestants qui dénoncent depuis trois semaines la vie chère et réclament plus de "justice sociale".

Samedi, pour la troisième soirée de mobilisation organisée par les protestataires, 250.000 personnes ont défilé à Tel Aviv, Jérusalem et dans d'autres villes du pays, illustrant un malaise social inédit dans l'histoire de l'Etat juif.

Le mouvement de contestation, qui rassemble jeunes, étudiants et membres de la classe moyenne inquiets pour leur niveau de vie face notamment à la flambée des prix de l'immobilier, n'a cessé de prendre de l'ampleur depuis la mi-juillet.

Lors du conseil des ministres dimanche matin, Benjamin Netanyahu, considéré comme un chaud partisan du libéralisme économique, a annoncé la création d'un comité d'experts chargé de mettre au point un programme de réformes sociales et économiques en réponse au malaise actuel.

"Ces dernières semaines, nous avons assisté à un mouvement de protestation qui exprime de véritables difficultés", a dit le chef du gouvernement.

Soulignant la nécessité de "grands changements", tout en ajoutant qu'il ne pourrait pas "contenter tout le monde", Benjamin Netanyahu a précisé que le comité, conduit par l'économiste Manuel Trajtenberg, formé à Harvard, mènerait "un large dialogue avec de nombreux secteurs de la communauté".

Itzik Shmuli, l'un des chefs de file de la contestation, a accueilli favorablement cette initiative. "Mais je veux être sûr qu'on ne va pas nous mener en bateau pendant trois mois, avec au bout du compte rien de concret", a-t-il dit à la radio israélienne.

"Le peuple exige la justice sociale", pouvait-on lire sur l'une des banderoles brandies samedi à Tel Aviv par les manifestants, qui ont jusqu'ici été soucieux de ne pas trop politiser leur mouvement tout en dénonçant le libéralisme économique de Netanyahu.

"On n'avait pas vu ça depuis des décennies, les gens descendre ainsi dans la rue pour demander des réformes. C'est une révolution", a déclaré Baroch Oren, l'un des chefs de file de la contestation.

Face à la flambée des prix dans l'immobilier, la coalition conservatrice au pouvoir s'est engagée cette semaine à mener une politique de logement social, sans vraiment convaincre les protestataires.

Le gouvernement veut aussi favoriser la baisse des produits laitiers en augmentant les importations. Pour répondre à la colère des médecins en grève, il promet de créer des emplois dans le secteur médical.

Les manifestants demandent également aux autorités de réduire le pouvoir des industriels, accusés d'augmenter artificiellement le prix des produits de consommation par le biais de cartels tolérés par Benjamin Netanyahu et ses prédécesseurs.

Les exigences de l'Union nationale des étudiants israéliens vont plus loin, notamment sur la gratuité des études et une ambitieuse politique du logement.

Le ministre des Communications Moshe Kahlon a déclaré qu'une solution était nécessaire, même si elle doit "coûter des milliards".

Les manifestations ont débuté à la mi-juillet quand des militants ont dressé des tentes le long de l'avenue Rothschild à Tel Aviv, demandant une baisse des loyers et des prix des terrains.

La crise sociale que traverse le pays peut sembler paradoxale. Israël jouit en effet d'une des croissances les plus élevées de la planète, avec une prévision de 4,8% pour 2011. En dépit de bas salaires, comparé aux pays occidentaux, le chômage a atteint son taux le plus bas depuis 20 ans en mai, avec 5,7% de la population à la recherche d'un emploi.

Guy Kerivel pour le service français

Par Reuters

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis