Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 12:06

 

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=18101

 

Nicolas Sarkozy à Washington pour le sommet nucléaire. Une bonne et une mauvaise nouvelle

Hélène Keller-Lind

mercredi 14 avril 2010


Partager    |Autres liens

Lors d’une interview accordée à CBS News le Président de la République réaffirme son attachement à la sécurité d’Israël mais, dans le même temps, rend une fois de plus l’État hébreu entièrement responsable du blocage dans les négociations de paix


Une partie de l’interview portait sur les dangers qu’il y aurait à voir des armes nucléaires tomber aux mains de terroristes d’une manière ou d’une autre. Nicolas Sarkozy déclarait à propos de cette question du terrorisme nucléaire : « Il y a un risque. Est-ce que ce risque est de 30, de 40, de 50%.Peu importe. Il y a un risque. Et nous devons affronter le risque de terrorisme nucléaire ensemble. Ce risque peut être soit qu’un pays qui a l’arme nucléaire tombe dans les mains d’organisations terroristes, qu’un pays qui soutienne des organisations terroristes les aide à obtenir une bombe nucléaire. »

Il y eut bien sûr une question sur l’Iran dont les dirigeants font état, au jour le jour, de leurs avancées dans le domaine du nucléaire. Et le Chef de l’État précise : « Je considère que l’acquisition par l’Iran d’une arme nucléaire à des fins militaires, couplée aux déclarations multiples des dirigeants iraniens contre la démocratie d’Israël, c’est un danger et c’est inacceptable. » Il ajoute : « je ne voudrais pas que le monde se réveille avec un conflit entre Israël et l’Iran parce que la communauté internationale aurait été incapable d’agir. »

Selon lui, le Président américain a eu raison de tendre la main à l’Iran dans un premier temps, mais le moment des « sanctions les plus fermes possibles » est venu.

Il faut souligner aussi, à cet égard, que les organisations terroristes du Hezbollah et du Hamas sont armées par l’Iran.

Le Président affirmait par ailleurs qu’une une frappe israélienne contre une installation iranienne nucléaire, « serait une catastrophe. Et je ne veux pas imaginer que ce soit possible. Mais la meilleure façon d’écarter ce scénario catastrophe, c’est de prendre des dispositions pour faire comprendre à Israël que nous sommes décidés à assurer la sécurité d’Israël. »

Déclarations très positives. Même si, de fait, le Président iranien ne se borne pas à menacer le seul Israël dans ses déclaration tonitruantes, car il considère que l’État hébreu est « la tête de pont de l’Occident » dans la région. Et Mahmoud Ahmadinejad dénonce d’ailleurs allégrement également ce qu’il appelle « les croisés. » C’est-à-dire tout ce qui n’est pas musulman, version mollahs.

Malheureusement, une fois de plus, le Président, sans doute totalement désinformé par le Quai d’Orsay, coutumier du fait, précise : « Israël devant par ailleurs faire les efforts nécessaires pour conclure une paix juste et durable avec leurs voisins palestiniens. » Il incomberait donc uniquement à Israël de faire « des efforts nécessaires. »

Une fois de plus rien n’est demandé aux Palestiniens. Ni la fin de l’incitation à la haine, ni une politique de lutte réelle contre le terrorisme. En effet, évoquant les territoires gérés par l’Autorité palestinienne, le gouvernement israélien constate que « les mesures contre-terroristes prises par les forces de sécurité palestiniennes bien que significatives sont insuffisantes. Laisser des terroristes circuler librement pendant sur de longues périodes permet aux organisations terroristes, notamment le Hamas, de reconstruire leurs infrastructures civiles et militaires. Et il n’y a aucune mesure légale prise pour interdire le Hamas ...il faut faire plus pour mettre un terme à ces activités...à leur source...il faut que soient intensifiés les efforts, il faut qu’ils soient plus efficaces, pour poursuivre ceux qui sont soupçonnés d’être des terroristes, incarcérer ceux qui sont condamnés, confisquer les armes et plus encore. » 
« Autres carences de l’infrastructure palestinienne qui l’empêchent de combattre le terrorisme d’une manière indépendante : 
un système judiciaire qui ne fonctionne pas d’une manière indépendante et trop peu de place dans les prisons. » Or, il y a actuellement une recrudescence du terrorisme palestinien....

Ces déclarations de Nicolas Sarkozy ou Barack Obama ne font rien pour faire progresser la paix. Bien au contraire. Se sentant soutenue, quoi qu’elle fasse, l’Autorité palestinienne ne fera, elle, aucun effort et exigera des concessions impossibles de la part d’Israël.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Vouloir s'attirer la sympatie des pays musulmans, c'est bien, bien sur, mais celles des associations ou pays terrorristes, c'est plus que mal. Ces pays et sectes, terrorristes, ne connaissent que<br /> guerre, morts, et n'envisagent que destructions de pays autres, que musulmans. Il serait temps, pour l'amérique, la france, l'europe, de savoir faire la difference, entre pays<br /> pacifiques,acceptables, et pays désirant faire la guerre a tous pays non musulmans. Faites votre choix, avant qu'il ne soit trop tard. Shavoua tov Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> Obama's Planet ?<br /> <br /> Après le grand discours d'Août 2009 à Prague où il annonçait son projet d'un monde sans armes nucléaires, les négociations avec la Russie et la main tendue à l'Iran, sans beaucoup de succès, pour<br /> l'instant, cette grande messe planétaire va-t-elle souder l'ensemble des pays, en particulier la Chine et les USA sur une position commune, face à laquelle l'Iran ne pourra plus jouer au chat et à<br /> la souris ?<br /> <br /> Le discours de Prague a été fort critiqué par de nombreux observateurs, qui l'ont qualifié de naïf, de poudre aux yeux; nombreux sont ceux qui estiment que l'absence de fermeté de B. Obama vi-à-vis<br /> de l'Iran traduit de la faiblesse.<br /> <br /> Mais au-contraire, n'oeuvre-t-il pas avec détermination, patience, ténacité, pour faire valoir des convictions fortes ?<br /> <br /> Comment définir la gouvernance d'Obama ? C'est la question-débat trouvée sur Pnyx.com, accompagnée d'une video originale, reprenant les grands thèmes de son projet :<br /> http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/634<br /> <br /> Alors, quelle est la planète d'Obama ?<br /> <br /> Leadership, main de fer / gant de velours, autorité ?<br /> Convictions, méthode, discrétion, ténacité, dialogue ?<br /> Utopies, angélisme, irrésolution, fragilité, faiblesse ?<br /> Mise en scène, com, marketing, bluff, manipulation ?<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis