Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 21:03

 

Obama a défendu l’Iran et son héritage, lors d’une rencontre tendue avec Netanyahou

 

Une exclusivité de WorldTribune.com

WASHINGTON —Il n’y a eu que détestation réciproque, au cours de la rencontre du 5 mars entre le Président américain Barack Obama et le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, selon des sources diplomatiques occidentales. Ces sources ont affirmé qu’Obama pourrait se rendre en Iran, dans une tentative de réconciliation et que sa rencontre avec Netanyahou a tendu vers ce que beaucoup décrivent comme une atmosphère empoisonnée entre les dirigeants.

 

 netanyahouobama5mars2012 (Copier)

Le Président Barack Obama avec le Premier Ministre Benjamin Netanyahu dans le Bureau Ovale, le 5 mars.

 

“Il y a beaucoup de haine dans cette relation, et ce n’est pas du tout exagéré de le dire”, affirme le diplomate. Ces sources disent qu’Obama, qui demeure tranquillement en contact avec le cercle dirigeant de Téhéran, a averti Netanyahou de ne « rien entreprendre inconsidérément », concernant des opérations militaires au Moyen-Orient. Ces sources déclarent qu’Obama perçoit Netanyahou comme un allié du Parti Républicain d’opposition, alors que le Premier ministre perçoit le Président comme sur le point d’abandonner Israël, rapporte Middle East Newsline. Ces sources autant que celles proches de la Maison Blanche, disent qu’Obama a écarté toute attaque américaine ou israélienne contre les infrastructures nucléaires iraniennes. Elles expliquent qu’Obama veut couronner sa Présidence par une visite solennelle à Téhéran qui introduirait à une nouvelle ère de réconciliation entre les Etats-Unis et Téhéran.

 

“Le Président perçoit l’Iran comme l’héritage d’un problème, tout comme l’ancien Président Richard Nixon percevait la Chine”, a affirmé un membre du Congrès proche de la Maison Blanche. « Il pense qu’il restera alors dans l’histoire comme le faiseur de paix qui a empêché une guerre catastrophique ».

 

Les sources racontent que la rencontre de deux heures n’a pas réussi à coordonner les positions américaines, concernant l’Iran, le Président exprimant son opposition à toute attaque contre l’Iran, durant toute l’année 2012.

 

« Le Président ne voulait absolument pas avoir une discussion détaillée au sujet du programme nucléaire iranien », selon un diplomate occidental tenu au courant des péripéties de la rencontre.

 

“Au contraire, Obama a déclaré que l’Iran n’a pas décidé de poursuivre sa course au nucléaire et qu’il pourrait bien balancé contre l’idée de développer des armes nucléaires ».

 

On dit que le Président a menacé le premier ministre israélien que les relations entre Jérusalem et Washington pourraient être gravement endommagées si l’Etat Juif menait une frappe militaire contre l’Iran sans coordination avec les Etats-Unis.

 

“Netanyahou a essentiellement écouté et, à un certain moment, a declare que le gouvernement israélien était l’unique responsable de la Défense d’Israël et du peuple juif », selon le diplomate. « Mais, il n’a même pas répondu aux menaces d’Obama ».

 

Ces sources annoncent que Netanyahou n’apparaissait pas surprise par le refus d’Obama d’envisager une option militaire contre l’Iran en 2012.

 

Elles expliquent que la communauté israélienne du renseignement a déterminé qu’Obama tient pour acquis qu’une réconciliation des Etats-Unis avec l’Iran est l’objectif que poursuit sa politique étrangère cette année.

 

http://www.worldnewstribune.com/2012/03/07/report-obama-focused-on-iran-diplomacy-in-tense-meeting-with-netanyahu/

 

Adaptation : Marc Brzustowski. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis