Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 09:36

 

Cela se passe de commentaires sur le degré de prostitution des organisations droits de l'hommisme, principalement à l'encontre des femmes, au sein du "Machin", usine à gaz pour ronds de cuir, machine molle et folle, dont ses fondateurs, retournés plusieurs fois dans leur tombe, sont aujourd'hui appelés à couvrir les crimes de lapidation, de pédophilie légale des enfants de 9 ans, et autres atrocités commises par le pire des régimes à cet égard sur la planète.

Orwellien : l’Iran élu à la Commission pour la condition féminine de l’ONU

L’iran est-il vraiment le champion des droits des Femmes ? Pour l’ONU oui ! révoltant et incroyable… mais vrai .

Le Conseil économique et social de L’ONU a élu hier l’Iran à la Commission de la condition de la femme (CSW) pour un mandat de quatre ans - à compter de 2011 - L’ONU qualifie cette Commission de “principal organisme mondial d’élaboration des politiques” en matière des droits et des revendications des femmes, “dédié exclusivement à l’égalité entre les sexes et à la promotion des droits de la femme.”

l’Iran a été “élu par acclamation” c’est à dire qu’il était l’un des deux seuls pays candidats pour occuper les deux sièges attribués au bloc régional pour l’Asie - en d’autres termes, le résultat de l’élection était décidé à l’avance.

Le code pénal iranien, qui prévoit entre autres atrocités envers les femmes de les enterrer jusqu’à la taille et de les lapider à mort en cas d’adultère, donne sans doute à l’Iran les compétences nécessaires pour ce poste important pour l’amélioration de la condition féminine dans le monde.

Le rapport 2009 du Département d’Etat américain sur l’Iran dénonce  quelques faits marquants sur la condition des femmes en Iran. Par exemple, le viol conjugal  “n’est pas illégal” et pour ce qui est  des autres types de viol la plupart des victimes ont préféré ne pas signaler le crime aux autorités par peur d’une punition pour avoir été violée … Quatre témoins masculins, ou trois hommes et deux femmes sont requis pour pouvoir condamner un violeur. Et un homme ou une femme dont on juge infondée la plainte pour viol est passible de 80 coups de fouet. 
D’autres caractéristiques du système juridique iranien dénoncé par le Département d’Etat américain : Un homme peut échapper à tout condamnation  s’il tue sa femme prise en flagrant délit d’adultère, ou s’il est certain qu’elle était consentante ….  en 2008, 50 “crimes d’honneur” ont été rapportés sur une période de sept mois … En général, le témoignage de deux femmes vaut celui d’un seul homme. De plus, une femme n’a le droit au divorce que si son mari a signé un contrat lui accordant ce droit, ou s’il ne peut subvenir au besoin de sa famille, ou s’il est un toxicomane, fou, ou impuissant. Un homme n’est pas tenu de se justifier  pour divorcer de sa femme. ”

Source : Fox News extrait traduit par Bivouac-id.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Non, mais si quelques féministes échevelées ou chiennes de garde en colère pouvaient les chasser de là à coup de talons-aiguilles au fondement de la djellabah et en tirant sur la barbe, ce serait<br /> quand même un peu plus "sexy", le machin.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Autant ce genre d'informations est désespérant, autant il ne faut pas baisser les bras. Bien au contraire!Les salauds se dévoilent et le coeur juste sait encore plus ce qu'est la justice<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Mais nous y sommes en plein enfer. Pauvres femmes<br /> représentées par un tiran qui ne pense qu'a les détruires, les abaisser au rang d'animaux, tout juste, et qui n'auront plus rien a dire ou faire<br /> pour justifier leur comportement. Bref, se ne seront plus des êtres civilises, mais considérer<br /> par la gente masculine, des moins que rien. Bravo l'ONU, très belle désissions Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Mais où va t'on bon sang ! ou va t'on ?<br /> en plein enfer !<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis